Posts Tagged ‘marketing’

Les cartes d’affaires ou cartes de visites sont des éléments clés pour les vendeurs. Leur qualité doit refléter l’image d’entreprise. On en parle dans ces deux vidéos:

Your business card is CRAP!

American Psycho -Business Card Scene

Capture d’écran présentant la carte de Paul Allen dans le film American Psycho:

american-psycho-business-card-scene-youtube-capture

Si vous aimez ce billet, vous aimerez aussi:

According to a survey of 131 business leaders in Quebec, Canada.

Here in order of increasing the benefits of using an industrial designer:

  1. Increase creativity
  2. Diversification of product range
  3. Increase in turnover
  4. Developing a culture of quality
  5. Practice of technological and competitive
  6. Introduction of new working methods
  7. Increase in exports
  8. Mobilizing internal teams
  9. Deregulation of services
  10. Increased number of jobs.

Increase in sales

An expert on the subject of consumption.

Ronan Chastelier , sociologist and author, said without his book on market trends:

A study in the UK over the period 2002 to 2005, companies that use intensively the design have made twice as many innovations as the other. The corollary is an increase in turnover, as shown in another study, Danish it: over a period of five years, companies that « do design » have increased by 122% of their turnover.

Achieve success

According to the Government of Quebec.

The Ministry of Economic Development, Innovation and Export (MDEIE) shows the importance of hiring an industrial designer:

Essential tool for economic development, industrial design can make all the difference between success and failure of your product. It allows your company to design products that meet consumer needs and fit well to their environment.Industrial design is more than skin aesthetics, and it requires a global approach, from the beginning of the creative process.

According to a study by Industry Canada :

More than 80 per 100 Canadian businesses of all sizes have found a marked improvement in the satisfaction of customer needs and product quality as a result of the adoption of advanced technologies and processes (CDP Design and Product Development).

Increase profitability

The conclusions of Industry Canada.

Strategis – 2001:

An effective and innovative design is a critical factor for economic growth. It is through good design that design professionals are able to increase the value of products, services, communications and physical spaces while reducing costs, improving efficiency and increasing productivity.

Look good

The finding of Leger Marketing.

Omnibus Survey, Spring 2008:

69% of Quebec’s population believes that the work of designers contribute significantly to improve their quality of life.

Distinguish

An article in the magazine Jobboom, here are some examples of products out of the imagination of designers Quebecers:

NOTE:

Product designer and industrial designer are synonyms in that they are both professionals in the design of objects manifacture.

See also

SOURCES:

Summary of survey results on the perception and use of industrial design by manufacturing firms in Quebec, Quebec Government, Economic Development, Innovation and Export Trade, April 2008, 32 pages.

CHASTELIER, Ronan. Tendancologie: Making glamorous Organization Eyrolles, Paris, 2008, 208 pages.

The Design Works! , Ministry of Economic Development, Innovation and Export, 2009.

Inter Design Conference in Quebec

BELLEROSE, Patrick. « Making life better, » Spotlight: Design,Jobboom Magazine , March 2009, p. 20-24.

The state of product design, a study by Industry Canada , 2010.

John Nese (son entreprise),  ce sympathique personnage, raconte son amour du soda:

David Coiffier filme le soda. Ça pétille, c’est du soda, c’est magique:

Étrange qu’on l’aime toujours…

Les défauts du soda sont nombreux:

  • Un produit qui n’est pas santé
  • Un produit qui n’est pas très en vogue, sur le point d’un déclin face aux nombreux produits concurrents (boisson énergétique, boissons en canette…)
  • Un produit qui n’est ni écolo, ni bio, ni niche, ni particulièrement tendance
  • Un produit en concurrence directe avec les boissons de toute sorte

Le Soda restera populaire

Et pourtant, ça fonctionne, « le monde en achète » comme on dit. Il y a quelque chose de particulier dans la manière dont on présente et on vend le soda :

  • Bouteille pas particulièrement attirante
  • Présentoir pas particulièrement attirant
  • Contenu pas particulièrement beau (des couleurs fluos, du brun et du noir)
  • Un graphisme très « populaire »

Mais c’est peut-être là le charme du soda: il est accessible à tous.

Pourquoi un tel succès?

Pourquoi? Le soda est magique… les enfants l’adorent, les ados aussi, les adultes aussi. Vraiment, c’est un produit représentatif de la culture populaire. Il est en vente partout, même au dépanneur le plus miteux. Il est addictif. Il sert à faire passer un repas mal équilibré, bref, il est contemporain. Le soda vise un public très large. En augmentant les probabilités de plaire à la masse des consommateurs, on augmente ses chances de fidéliser cette clientèle.

SOURCE:

http://www.worbz.com/soda-explosion/?utm_source=rss&utm_medium=rss&utm_campaign=soda-explosion

Vous aimez? Commentez et partagez: Bookmark  and Share Saviez-vous que j’offre des services en design de produits et marketing promotionnel?

Maintenant que j’ai votre attention, on peut vendre toutes sortes de produits en utilisant le marketing viral, pas seulement des dessous sexy! (Oui, j’assume ce titre ridicule!)

Si j’étais fabricant de sous-vêtements…

Si j’étais fabricant de sous-vêtement, ou de n’importe quel type de produit d’ailleurs, j’étudirais la possibilité du marketing viral pour vendre mes produits. Des idées:

  • Mettre en scène son produit et demander aux autres de nous imiter
  • Multiplier les messages concernant la culture du produit et son évolution
  • Volontairement donner une image de désinvolture à notre produit en le caricaturant, le changeant de fonction ou en imaginant son utilisation par une personne en dehors de la culture dominante

J’analyserais la pertinence de créer ma propre secte de fans pour mon type de produit. Voici les trois caractéristiques d’une secte de produit:

  1. La secte invite à la désobéissance sans pour autant tomber dans l’excès ou l’illégalité
  2. La secte permet une liberté d’expression unique
  3. La secte est d’une durée limitée et vouée à disparaître sans l’appui de ses adeptes

Bien entendu, ce type de marketing ne sera pas approprié pour toutes les entreprises!

Le slip est sexy, donc vendeur sur le Web

Il m’arrive parfois de me surprendre de ce que les gens font sur Internet. Fait: beaucoup de gens se mettent en scène en slip dans des vidéos (Daft Bodies). Ils font cela pour le plaisir. C’est viral et vendeur de donner du sex-appeal à un produit et ça passe inaperçu dans un clip musical. Seule explication logique: ils aiment s’exhiber et avoir l’air cool.

Les gars:

Les filles:

Le slip est vénéré, donc vendeur sur le Web

Connaissez-vous l’Ordre du Slip Solaire? Probablement pas. Il s’agit d’une sous-culture basée sur Twitter qui vénère le slip (je n’invente même pas). C’est que je nomme une secte de produit. Cette initiative ridicule à laquelle participe @terminalose  (leur leader?) est représentative du genre de tendances étranges que le Web 2.0 fait naître. Pour comprendre leurs discussions franchement drôles, il suffit de tweeter:

Le slip est drôle, donc vendeur sur le Web

L’humour, c’est vendeur, surtout au Québec. Voir quelqu’un en slip, ça peut tourner au ridicule:

Vous avez déjà vu ces gens un peu étranges qui se filment et créer le buzz. On peut vendre des produits en les mettant en scène avec humour :

Le slip est contre-culturel, donc vendeur sur le Web

J’ai lu il y a quelques années un bouquin fort pertinent nommé Révolte consommée : le mythe de la contre-culture de Joseph Heath et Andrew Potter. Je le recommande à tous!

Dans ce bouquin, on apprend que les entreprises capitalistes ont systématiquement piquées les idées émergentes des contre-cultures à leur avantage afin de faire du profit. Pourquoi font-ils cela? Parce que ça fonctionne!

La grande majorité des modes sont le fruit du travail des jeunes qui ensuite achètent les produits qu’ils ont eux-même inspirés. Je nomme cela des « acheteurs de leur propre invention ». C’est systématique: de grandes marques vont puiser dans les lieux peu fréquentables pour trouver les nouveaux styles. Ils utilisent la publicité pour donner une image de glamour aux produits issus de cette démarche.

Vous aimez? Vous aimerez aussi…

Vous aimez? Commentez et partagez: Bookmark  and Share Saviez-vous que j’offre des services en design de produits et marketing promotionnel?

Dans une vidéo absurde, Mad TV donne un point de vue déjanté sur le service à la clientèle. On y voit un caissier de beignerie qui fait exactement tout ce que le client demande, vraiment tout! Il faut saisir les jeux de mots en anglais pour comprendre pourquoi il baisse ses pantalons, donne les clés de sa voiture, sort un pistolet et le braque sur une cliente!

Le client est roi tant qu’il demeure un client. S’il abuse de votre confiance, détruit la relation professionnelle qui vous lie, vous humilie ou met en péril votre entreprise, le client est un compétiteur et doit être traité comme tel, avec un calme respectueux, du courage et une forme de tenacité bien particulière.

Robert Sutton, auteur de Objectif zéro chien sale dit à peu près ceci en entrevue: « Il existe deux types de personnes dans la vie qui sont capables de survivre et dominer le marché. Les chiens sales, qui sont agressifs et méchants et qui détruisent tout ce qui met en péril l’atteinte de leur objectif et les agneaux avec une mitraillette qui sont doux et gentils, mais savent aussi se défendre mieux que personne. »




  • Page Facebook

  • Contactez-moi

    Laurent Marcoux, consultant en design industriel

    Email: contrat.laurent(at)gmail.com
    Skype : laurent_marcoux

    Pour la prise de rendez-vous: Heure locale au Canada

    Réseaux sociaux:
    Facebook Facebook
     Google+
    Linked-In Linked-In
    Twitter Twitter

  • Le Design et l’écologie

    LE DESIGN ET L’ÉCOLOGIE est un essai qui vise à vulgariser les concepts généraux liés à l’éco-conception de manière simple et concise. Il s’agit d’une introduction à l’éco-conception qui inclut une liste de définitions, un constat de l’impact du design sur l’entreprise socialement responsable, la logistique, le cycle de vie, l’image de marque et les normes de développement, ainsi qu’une liste de sites Web à consulter. AUCUN REMBOURSEMENT. AUCUN ÉCHANGE. 11 pages.
  • Le Design tout simplement

    LE DESIGN TOUT SIMPLEMENT est un essai qui vise à répondre à quatre grandes questions relatives au design : Qu’est-ce que le design? À quoi sert le design? Qu’est-ce qu’un bon design? Comment travaille un designer?  Né à Québec en 1987, Laurent Marcoux est diplômé en technique de design industriel au cégep de Sainte-Foy (Québec, Canada). Consultant en design, recherche et développement, il est l’auteur d’un blogue : http://designer-entreprise.com.  Notes générales: Ce texte fait 31 pages. Aucun échange. Aucun remboursement.