Posts Tagged ‘leadership’

Definition:

Research and development (often abbreviated « R & D ») is a statistical category, including economic and accounting of all activities undertaken « a systematic basis in order to increase the stock of knowledge, including knowledge of man, culture and society, and the use of this stock of knowledge to devise new applications. « 

And how it can serve as a research and development?

Companies in which innovation is activ obtain additional market gains. Why? Because their ways of responding to customer needs will ensure their leading position, visibility in the media and it also creates new types of consumers, loyal to the brand. It is also the R & D that allows to change the methods and procedures of the company: service, production, machinery, administration and personnel management are subjects to improve with the help of a designer and experts in R & D .

Publicités

Comme designer, on est souvent appelé à critiquer, voir détruire les produits pour mieux les analyser. Quand je dis détruire, je dis littéralement mettre en morceau un lecteur Mp3 par exemple. Dans le cas de l’amélioration des services, ça peut aller plus loin, comme c’est le cas des experts en service à la clientèle qui se font passer incognito pour engueuler des vendeurs ou tester leur patience (je ne suis pas de ce genre, mais vous comprenez l’idée). Bref, quand il est temps de mettre à l’épreuve un produit ou service, vous pourriez être surpris de l’inventivité que peuvent avoir vos concurrents.

S’il y a une chose en commun entre tous les designers, c’est leur très forte habileté à critiquer de façon constructive un produit ou service. Cela dit, l’un des éléments clés qu’il manque à la majorité des produits et services que j’analyse, c’est une âme. Tout bonnement une âme (ou le semblant d’une âme comme on pourrait dire qu’un objet à une âme), c’est-à-dire une intention, une vie propre, une histoire, un esprit, une forme de raison d’être au delà de la fonction.

Oui, c’est si simple et si souvent oublié: les produits et services qui ont une âme font vendre plus parce qu’ils sont souvent mieux conçus et surtout plus adaptés à satisfaire les besoins humains qui sont aussi des besoins non-matériels. Les exemples abondent, en voici quelques uns:

Bon, si vous venez de prendre conscience de l’absence d’une âme dans votre produit ou service, ne paniquez pas. Voici quelques trucs rapides pour donner une âme à son produit ou service:

  • Racontez l’histoire de votre produit ou service
  • Développez une expertise en recherche d’inspiration et montrez à vos clients les résultats de vos recherches (si vous êtes vendeur de voiture, montrez votre amour pour ces minis voitures de collection que vous aimez, mais gardez secrète, parce qu’elles font preuve que vous avez l’âme d’un passionné de voitures)
  • Développez une esthétique propre à votre produit ou service
  • Soignez votre image en suivant une logique de cohérence (tout veut dire le même message)
  • Posez-vous les questions suivantes: Si votre produit ou service était une être vivant, ou une machine ou un système si vous préferez, il ferait quoi pour bien fonctionner? Ce serait quel sorte de système? Serait-il doué de capteur, de moyens de satisfaire des clients difficiles ou de fonctions à personnaliser?

Contactez-moi si vous cherchez à optimiser vos produits et services et révéler l’âme de votre entreprise. Si vous êtes nouveau sur ce blogue, je vous invite à lire ces autres billets et vous abonner à ma newslettre (voir à droite):

Découvrez le design… Téléchargez le e-book Le Design tout simplement.

Je souligne deux points importants tirés de cette vidéo intitulée « Quels processus d’innovation dans la Silicon Valley ? Entreprise Globale » (via François Lajeunesse-Crevier) :

Faire confiance à la créativité

Les entrepreneurs ont avantages à susciter la créativité de leurs employés et les soutenir. Pourquoi? Parce que chaque individu dans une entreprise est susceptible de la faire grandir. Vous voulez faire confiance à la créativité?

  • Commencez par comprendre ce qu’est une personne créative et comment l’encourager positivement. Voir:

Le Courage de créer : pour évoluer sans se détruire

Atelier de recherche d’inspiration pour entreprendre dans l’inconnu

La créativité et votre cerveau

Un atelier pour augmenter sa productivité avec son énergie créative

  • Continuez en installant une boîte à suggestions dans votre entreprise
  • Puis, créez un mur d’inspiration sur lequel vos employés pourront afficher des images, post-it et s’échanger des idées rapidement
  • Devenez un meilleur leader. Voir:

Comment le leadership inspire le travail?

Aimer les start-ups (entreprises en démarrage)

Je vous suggère fortement de connaître les étudiants et leurs travaux dans votre domaine d’activité. Encouragez leurs innovations. Pensez-y, ce sont des heures de travail que vous n’aurez pas à vous taper. Vous éviterez des risques importants et aurez l’avis d’un professionnel dans son domaine (l’enseignant qui corrige le projet scolaire).

Dotez-vous d’une politique interne favorisant la découverte de stat-ups et leur soutien éventuel. Ne passez pas plus de 10 minutes pour entendre les idées de ceux qui vous vendent leurs innovations. Si après 10 minutes, vous n’avez rien pigé, demandez à l’innovateur de revenir avec quelque chose de plus concret. Ne parlez pas au téléphone, demandez du face-à-face. Les innovateurs qui ont de l’intérêt sont aussi d’excellents vendeurs, sinon leur idée est vouée à mourir. Au fait, si vous êtes un inventeur évitez des erreurs courantes et dotez-vous d’une équipe de vente si vous n’êtes pas doué. Un investisseur intelligent n’encourage pas les gens sans organisation.

Dotez-vous également d’une politique pour les coups de coeur: quand vous découvrez le travail impressionnant d’une personne, que faîtes-vous pour devenir partenaire avec elle? Ignorez-vous toujours ces découvertes?

Suivez les chasseurs de tendances:

Je suis dans un e-book: Voyage au pays des chasseurs de tendances

Contactez-moi

Vous cherchez à innover, avez-vous penser demander à un expert en recherche et développement?

Vous aimez? Commentez et partagez: Bookmark  and Share Saviez-vous que j’offre des services en design de produits et marketing promotionnel?

Aujourd’hui, j’apprends que l’organisme Idéa PME met un terme à ses activités.

Sur le blogue de l’organisme, on peut lire ce matin:

IDÉA était la seule boîte qui proposait de faire les choses différemment au Saguenay–Lac-Saint-Jean, la seule boîte de design industriel pour soutenir et développer les entreprises manufacturières par le développement de nouveaux produits novateurs. Le seul organisme qui assurait une mission de sensibilisation à l’innovation pour développer une région basée sur une économie créative dans le futur.

Nous voulions changer le paysage économique régional, mais il semble que l’ambition était finalement démesurée, puisque la volonté de changement que nous sommes parvenus à installer n’est pas assez forte, même aujourd’hui.

Sachez que j’offre du soutien aux entreprises manufacturières en tant de designer industriel et agent de projet marketing.

À mon avis, ce regard lucide que porte M. Romain Cunat est systématique des bouleversements qu’on causés la crise économique. Selon toutes réserves, il semblerait que les entreprises en design industriel du Québec, en particulier les bureaux de consultations (j’en ai visité plusieurs), soient durement affectés par ce marasme économique. Si il y a moins de travail, c’est parce que :

  • Les entreprises du Québec sont en majorité des PME qui n’ont ni le temps, ni l’argent, ni l’expertise pour enclencher des cessions de recherche et développement importantes et ainsi investir dans l’innovation et la créativité, alors qu’on reconnaît un peu partout dans le monde que l’innovation en industrie est source de grands profits;
  • Le design industriel est une profession peu connue au Québec comme dans le monde, malgré que ce soit un levier économique et que les efforts du designer ont pour impact l’accroissement des revenus en réduisant les coûts de production, de main d’œuvre et en augmentant le potentiel de vente;
  • Les structures de soutient (appelons ça filet de survie) sont pratiquement inconnus des jeunes entrepreneurs parce qu’on n’en fait pas assez la publicité dans les cégeps et université à mon sens;
  • La mondialisation entraîne son lot de changements et de nouvelles formes d’économies sont en train d’émerger : économie et écologie, vente sur Internet, production à courte série par des procédés nouveaux…
  • La concurrence est mondiale et la production en Chine est à faible coût.

De mon côté, je pense que les efforts du gouvernement pour exporter le talent et l’expertise québécoise est tout-à-fait nécessaire. Aussi, les nombreux voyages à l’étranger de Monsieur le premier ministre Jean Charest n’ont rien de provoquant, à mon avis. Ils sont absolument nécessaires. Et d’ailleurs, la visite du PM en Russie caractérise toute l’aventure et je vous invite à regarder ce reportage:

On entend qu’un entrepreneur, via ses contacts avec le PM, a été en mesure de créer une alliance en Russie, ce qui me fait dire: si vous êtes une entreprise manufacturière du Québec, tentez donc par tous les moyens de faire parti de ces voyages d’affaires en contactant immédiatement le Ministère du Développement économique, innovation et exportation (MDEIE)! Vous trouverez des informations pertinentes en posant les bonnes questions à ces professionnels du développement économique via un simple courriel.

De fait, le Québec et la Russie feraient des partenaires économiques intéressants dans la mesure où ils subissent les rigueurs d’un climat semblable. Du moins, c’est ce que m’inspirent les reportages à ce sujet qu’on fait Radio-Canada. D’un autre côté, on critique cette approche comme un manque de responsabilité, mais comme je ne suis pas un spécialiste de la question, je vais me résigner de commenter. En considérant seulement les manufactures, les producteurs et les exportateurs, c’est une action audacieuse et rentable que tous ces voyages.

C’est incroyable de remarquer à quel point les médias ont ignoré les entreprises qui ont profité de ces voyages sous prétexte, j’imagine, que ça ne profite pas au bien commun.

En conclusion, le positionnement des entreprises manufacturières au Québec se doit peut-être d’être à l’échelle mondiale. Si internet permet la distribution rapide des produits et la production pièce par pièce de produits personnalisés, je pense qu’il est temps de revoir la manière dont on conçoit, met en forme et distribue les produits fabriqués au Québec.

SOURCE:

Vous aimez? Commentez et partagez: Bookmark  and Share Saviez-vous que j’offre des services en design de produits et marketing promotionnel?

Matthiew E. May est mon gourou puisqu’il remet en vedette la notion d’élégance. Il démontre clairement comme l’innovation et le leadership mènent à des succès commerciaux.

De son côté, François Héon m’inspire. Il définit avec rigueur en quoi le leader provoque l’enthousiasme au sein de son équipe, la mobilise et l’amène à agir. Voir son vidéo: Leadership et Barack Obama.

Le leadership, à mon avis, est une habileté naturelle qu’on peut développer. Les grands leaders de ce monde me semblent tous avoir les mêmes caractéristiques: ils sont curieux de tout, d’eux-mêmes comme des autres, de l’économie et de la créativitédes activités communautaires comme des corporations, etc. Ils savent par expérience ou instinctivement vers quoi diriger leur attention. Leur intuition est forte.

Pour exploiter vos talents comme leader, je vous invite à lire ou relire mes billets:

Comment avoir un but commun?

Pas de panique

Qu’est-ce que la R&D et pourquoi en faire une priorité?

Le Québec est capable d’innover

Brainstorm mode d’emploi

Mes lectures préférées de 2009

Innovation naturelle

Un atelier pour arrêter de perdre temps et énergie

Don Norman, provoquer le succès avec l’émotion

Comment innover au Québec?

Vous aimez? Commentez et partagez: Bookmark  and Share Saviez-vous que j’offre des services en design de produits et marketing promotionnel?

Livre recommandé par Geoffroi Garon.

Je suis fier de vous annoncer ma participation au e-book de René Duringer: Voyage au pays des chasseurs de tendances. Dans un email, M. Duringer m’écrit:

Téléchargez sur http://www.scribd.com/doc/30252192/Voyage-au-pays-des-chasseurs-de-Tendances ou sur http://www.calameo.com/read/00026305093caab46bd19 l’ouvrage « Voyage au pays des chasseurs de tendances » avec 36 témoignages exclusifs de chasseurs de tendances qui dévoilent comment ils alimentent leurs neurones pour anticiper les tendances, mutations, signaux faibles, où ils approvisionnent pour trouver de l’inspiration, humer l’air du temps, observer. Plus de 200 pages qui montrent 36 visions différentes d’anticiper les tendances. Un ouvrage de l’observatoire des tendances by René Duringer http://www.observatoiredestendances.com/

Vous pouvez lire mes réponses aux questions de M. Duringer en page 127 à 131 du e-book. Il s’agit du texte intégral, autorisé par M. Duringer lui-même:

Voyage au pays des Chasseurs de Tendances

© Observatoire des Tendances /// 2010 page 127 sur 234

Le Storytelling de Laurent Marcoux

PARLEZ‐NOUS DE VOUS… VOS SITES, BLOGS, OUVRAGES, PROJETS, ŒUVRES ETC ? WHAT’S UP ?

Nom : Marcoux

Prénom : Laurent

Fonction : Designer de produits et chercheur de tendances

Organisme/Firme : Je suis consultant, donc en freelance.

Blog[s] / site[s] : http://www.leprojetinspire.wordpress.com

Ouvrages : Le Meilleur des Deux Mondes [roman]

Mail [optionnel] : (Voir Contactez-moi dès maintenant)

Votre pays / ville : Québec, Canada

QUEL SERAIT VOTRE LABEL VOUS DEFINISSANT LE MIEUX ?CHASSEURS DE TENDANCES, FUTUROLOGUE, PROSPECTIVISTE, TENDANCEUR, ETC ?

Chercheur de tendances. Je ne chasse pas, je trouve !

VOTRE FORMATION, VOTRE PARCOURS, EN QUELQUES LIGNES ???COMMENT VOUS ETES VENUS A VOUS INTERESSER AU FUTUR, AUX TENDANCES, A L’AVENIR ? QUEL A ETE LE DECLIC ?

Je suis diplômé en design industriel. J’ai donc eu à travailler sur des produits demandant une étude de marché, une analyse des tendances du moment et une recherche d’inspiration. En particulier, j’ai étudié les jeunes pour un lecteur Mp3 et les femmes pour un produit de luxe, une monture de lunettes. Par ailleurs, je suis une personne créative qui s’intéresse à toutes les formes d’art. J’ai découvert la recherche de tendance en consultant des experts en marketing et communication, en lisant beaucoup et en comprenant la dynamique de la mode et du design. J’ai eu le déclic avec la tecktonik, un mouvement de danse de rue qui a monté en flèche et en cherchant le cyberpunk, une attitude qui est en hausse, celle de s’entourer de technologies et de gadgets pour être « branché ».

DANS QUELS DOMAINES, SECTEURS D’ACTIVITE, THEMATIQUES VOUS INTERESSEZ‐VOUS AU FUTUR, AUX TENDANCES ? QUEL EST VOTRE TERRITOIRE DE REFLEXION : FOODING, MODE, GEOPOLITIQUE, TECHNOLOGIES, LUXE, ARCHITECTURE, DESIGN, ETC ???

Je m’intéresse particulièrement au design, mais aussi à ce qui influence nos modes de vies. Par exemple, je cherche comprendre les mécaniques sociales qui donnent naissance à des modes vestimentaires ou architecturales, ce qui influence énormément le reste de l’industrie. Je m’intéresse aussi beaucoup aux nouveaux matériaux et aux nouvelles technologies et à leur impact sur la culture.

COMMENT DECRIRIEZ‐VOUS VOTRE PROCESS DE TRAVAIL POUR CHASSER LES TENDANCES, ANTICIPER LE FUTUR ? VOTRE TRUC C’EST : RENCONTRER DES INNOVATEURS, DES ARTISTES, DES DESIGNERS, SCRUTER LE WEB, DECODER CE QUI SE PASSE DANS LA RUE, VOYAGER, INTERVIEWER DES CONSOMMATEURS, LIRE DES REVUES, FREQUENTER DES LIEUX INSOLITES, OBSERVER LES MODES DE VIE AUTOUR DE VOUS, ALLER DANS LES SALONS OU EVENEMENTS POINTUS, VOUS PERDRE DANS VOTRE BIBLIOTHEQUE, ETC ?

Rien ne vaut de fouiller dans les zones d’ombres… Oui, en quelque sorte, je cherche les coins les moins éclairés d’une ville ou d’un centre d’achat et je regarde ce que les gens font et comment ils le font. C’est étonnant combien de comportements de consommateurs sont visibles dans le fait de manger un hamburger en plein après‐midi, se regrouper en gang pour aller fumer ou simplement se remaquiller. Ces comportements traduisent des besoins : affectifs, culturels, personnels. Je vous dirais en secret que je vais aussi dans les librairies pour fouiller gratuitement dans toutes les revues sur les présentoirs et que j’ai accumulé plus de 200 adresses de sites Web sur les tendances. Je vais aussi parfois espionner les foules en allant regarder des matchs de hockey.

EN QUOI LA VIE QUOTIDIENNE PEUT VOUS ALIMENTER EN SIGNAUX FAIBLES ? QUELS SONT LES CHOSES PARTICULIERES DU QUOTIDIEN, DE LA RUE, DU MONDE REEL AU JOUR LE JOUR, QUI VOUS NOURRISSENT DANS VOTRE REFLEXION ?

Je suis capable de voir une tendance quand un certain public la développe. Les jeunes filles, les gens qui aiment la musique beaucoup plus que la moyenne, les parents de jeunes enfants, les gens très compétitifs et les personnes sincères sont des panneaux publicitaires qui crient : regardez la nouvelle tendance ! J’entends aussi souvent une nouvelle tendance dans l’autobus. Il faut écouter ce que les gens se disent au cellulaire et ce qu’ils ont d’écrit sur leur T‐shirt et ce qu’est leur fond d’écran.

SI UN JEUNE VOULAIT DEVENIR UN CHASSEUR DE TENDANCES, QUELS CONSEILS LUI DONNERIEZ‐VOUS ?

Je lui proposerais immédiatement de faire beaucoup de voyages et de se créer un énorme dossier des tendances selon les pays. Les tendances circulent de pays en pays. Si c’est impossible, je lui dirais de créer un groupe de créateurs dans sa région et de lancer des projets amateurs pour vérifier si les tendances qu’elle croit percevoir attirent l’attention des gens.

QUELLES SONT LES COMPETENCES PARTICULIERES POUR DEVENIR UN CHASSEUR DE TENDANCES ? IL FAUT ETRE CERVEAU GAUCHE OU CERVEAU DROIT ? PLUTOT AUDITIF, VISUEL, ETC ? INTUITIF, CREATIF, RIGOUREUX, ETC ? EST‐CE QU’IL Y A DES PREDISPOSITIONS INDISPENSABLES ?

Je pense qu’il faut être attentif aux détails et aux choses insignifiantes et savoir les décoder. Je donne l’exemple du parfum. Il existe des gros changements de mentalités et d’habitudes par rapport au parfum, mais personne ne le remarque, parce que le parfum, c’est invisible. Il faut être capable de décoder les affiches publicitaires des géants et remarquer comment les consommateurs réagissent au changement. Si j’ai à engager un chasseur de tendances, je choisis quelqu’un qui aime écouter, observer et qui a un bon sens de l’analyse. Il faut aussi savoir se fier à son intuition et à son bon sens et aimer se mélanger à différents groupes culturels, souvent underground.

VOTRE HORIZON DANS LEQUEL VOUS VOUS PROJETEZ ? TENDANCES A COURT, A MOYEN OU LONG TERME ? C’EST QUOI VOTRE HORIZON DE PREDILECTION ?

À court terme, je souhaite travailler avec des entreprises en tout genre et éventuellement lancer un livre qui fera le résumé de mes recherches. Je dois amener les gens du Québec à comprendre l’importance de ces recherches de tendances. À moyen terme, je veux développer mon expertise en travailler à contrats pour des besoins plus précis. Puis, je souhaite développer mon expertise et faire des voyages pour évaluer les tendances fortes à travers le monde. Je rêve d’être engagé par de grandes entreprises, des agences et des studios et partager ma passion et mon talent.

COMMENT FAIRE POUR ETRE NE PAS ETRE PIEGE PAR LES RUMEURS, L’INFOBESITE SUR LES TENDANCES, LES STRATEGIES D’INFLUENCE DES MARQUES, LES EFFETS D’ECHOS, ETC ? QUELS SONT LES CRITERES DE SELECTION DE L’INFORMATION SUR LESQUELS IL FAUT ETRE INTRANSIGEANT ?

Il faut se fier à des personnes clés. Si la tendance existe, elle existe. Pour savoir si elle va progresser, il faut se fier aux grands joueurs, aux gens d’expériences et aux grands critiques. Si une tendance ne résiste pas à un souper entre amis quand vous en faîtes la promotion, c’est qu’elle manque d’effet Wow ! Elle s’essouffle. À Québec, il y a en ce moment une tendance pour tuques en forme d’animal qui sont habituellement très sympathiques et jolies. Pourtant, je peux vous dire qu’après avoir vu Voyage au pays des Chasseurs de Tendances une imitation d’une de ces tuques en version chapeau sur lequel est assis un singe gris et rouge, je peux vous dire que cette tendance s’essouffle. Pourquoi ? Parce que les gens qui portent des tuques laides en forme de singe pour avoir l’air cool, ce sont ceux qui tuent lentement les tendances. Ce produit devra être remis au goût du jour. On ne peut tolérer les tendances qui s’adressent à n’importe qui et qui ne sont pas représentatives de mythes ou de rêves. Les gens qui ne s’assument pas et qui imitent tuent les tendances.

AVEC LES PHENOMENES D’ACCELERATION DU MONDE, DE VITESSE, DE L’EPHEMERE … EN QUOI CELA MODIFIE LE CONCEPT DE TENDANCES, DE FUTUR ? ALORS QUE TOUT SEMBLE EN FLUX TENDU, COMMENT CHASSER UNE TENDANCE ? D’AILLEURS, COMMENT DEFINIR CE QU’EST UNE TENDANCE EN 2010 ?

D’après mes recherches, la mode évolue aux deux semaines pour les vêtements, quatre mois pour les décors, un mois pour les sites Web, six mois pour les équipements sportifs et trois ans pour l’architecture. Par contre, si vous augmentez l’offre, vous augmentez le nombre de tendances potentielles et donc le besoin de renouveler les produits. Aujourd’hui, Twitter et les blogues sont d’excellents moyens de cibler les tendances de certains groupes de gens. De même, il existe un truc pour trouver les tendances dominantes d’un marché qui vous permet d’identifier les sujets les plus chauds des magazines : le mur d’inspiration. Une tendance en 2010, c’est tout ce qui peut être un complément à une tendance devenue un classique. Par exemple, la ceinture Diesel est tendance parce qu’elle est un complément inspiré au classique complet cravate de Dolce & Gabanna. De même, le skateboard avec un graphisme « pop » est tendance parce qu’il accompagne bien l’ensemble du skateboarder devenu un classique en 2000.

QUELS SONT LES 3 SECTEURS ECONOMIQUES QUI INTEGRENT LE MIEUX LE DECODAGE DES TENDANCES DANS LEUR STRATEGIE ? VOTRE PRONOSTIC SUR LES 3 SECTEURS QUI FERONT LE PLUS APPEL DU DECODAGE OU DE L’ANTICIPATION DE TENDANCES DANS LES 10 ANS A VENIR ?

À mon humble avis, on ne devrait pas parler de secteur d’activité, mais de secteur géographique. Les territoires suivant sont à observer : Californie, Australie, Singapour et pays Scandinaves. Je prédis un changement du pôle d’où sont solidifiées les tendances. Avant, on parlait de coins comme Milan, Paris et New‐York, mais je pense que ce sera de plus en plus des coins touristiques et intéressants pour les petits entrepreneurs dans des marchés très compétitifs. À l’époque du nomade, pourquoi pas des villes tendances et d’autre pas ?

ETRE UN FOLLOWER DES TENDANCES QUE TOUS DECODENT OU PRENDRE LE RISQUE DE VOIR PLUS LOIN… COMMENT REUSSIR A RESOUDRE CE DILEMME ? QUELLE POSTURE PRECONISEZ‐VOUS ?

On doit avoir, à mon avis, un moyen d’évaluer les tendances lourdes des tendances légères. Les tendances lourdes en ce moment [automobile, Internet, musique sur appareil, pétrole] ne seront pas les tendances lourdes dans 25‐30 ans. De même les tendances légères en ce moment [peur des germes, intérêt pour Haïti, besoin de jouer en dehors de la maison et de participer à la communauté] ne seront pas les tendances légères dans un an. Et comme tout va plus vite, on peut noter qu’il existe des tendances moyennes qui sont, elles, vraiment difficiles à reconnaître et qui demandent une excellente connaissance des marchés dominants et des opportunités pour faire de l’argent dans ce monde. Moi, je catégorise les tendances que j’observe dans un dossier top secret !

EST‐CE QU’IL Y A UN PROFIL TYPE D’ENTREPRISE PRETE A METTRE DES MOYENS CONSEQUENTS POUR TRAQUER/DECODER LES TENDANCES DE SON SECTEUR ?

Les agences de pub, les entreprises du domaine des cosmétiques, des vêtements, de la musique et de l’art ont toujours besoin de chercheurs de tendances, mais ce sont les graphistes, designers, Voyage au pays des Chasseurs de Tendances entreprises de gastronomie, de voiture, de produits manufacturiers et de tourisme qui sont les clients les plus intéressants il me semble. On différencie ces entreprises par le goût de l’innovation, leur esprit de camaraderie et leur implication dans la culture.

SI VOUS DEVIEZ BUZZER POUR 3 PERSONNAGES DE VOTRE ENTOURAGE ??? CELA PEUT ETRE D’AUTRES CHASSEURS DE TENDANCES OU DANS CE MILIEU, OU BIEN DES ARTISTES, DESIGNERS, SOCIOLOGUES, UNIVERSITAIRE, INTELLECTUEL, ETC

Anne d’Arche, publicitaire, enseignante et chroniqueuse à http://www.bazzo.tv

Renan Chastelier, auteur de Tendancologie, livre culte du chercheur de tendances

Provokat, agence de publicité, http://blog.provokat.ca/

QUELLES SONT LES 3 TECHNOLOGIES INDISPENSABLES POUR TRAQUER LA TENDANCE, LE FUTUR ? LE MICRO‐BLOGGING, LES RESEAUX SOCIAUX, LES BLOGS, LES COMMUNAUTES, LES OUTILS DE MESURE DE REPUTATION, LES OUTILS COLLABORATIFS, GOOGLE TRENDS, ETC ?

Twitter

Youtube

Flickr

VOS 3 ANTICIPATIONS POUR LA PROCHAINE DECENNIE ?

Plus de cyberpunk, soit de plus en plus de gens qui portent fièrement leur appareil technologique, leur gadget, et qui en font un objet de mode qui les suit au quotidien [peut‐être implanté dans la peau ou insertion dans les vêtements]. Plus de grosses peurs vécues par beaucoup de gens et donc de plus en plus de médication, de besoins pour la santé et de besoins d’être isolé des autres et en communauté sur Internet. Plus de baby‐boomers âgés qui vont brasser les idées, changer la manière dont on perçoit la vieillesse et qui s’exprimeront beaucoup au sujet de la mort, de la vie et des grandes questions comme l’écologie.

VOS 3 A 5 MAGAZINES INCONTOURNABLES ?

Grafika [les graphistes font la mode]

Tetu [les gays sont toujours à la mode]

I.D. [les designers analysent les consommateurs]

VOS 3 A 5 BLOGS OU SITES CHOUCHOUS ?

http://www.au‐secours‐jai‐un‐blog.com/

http://www.trendhunter.com/

http://www.buzzfeed.com/

http://successblog.wordpress.com/

http://failblog.org/

VOS 3 A 5 VILLES OU PAYS OU VOUS AIMEZ HUMER L’AIR DU TEMPS OU VOUS RECHARGER EN IDEES ?

Californie

Australie

Singapour Voyage au pays des Chasseurs de Tendances

VOS 3 A 5 FILMS CULTES SUR LE MONDE DE DEMAIN ?

Minority Report

Back to the futur II

The Matrix

5 OUVRAGES FETICHES/CHOUCHOUS ?

Ce que marque veut dire de Marie‐Claude Sicard

Tendancologie de Ronan Chastellier

I want to change the world de Karim Rashid

Comportement du consommateur de Pierre Balloffet, Naoufel Daghfous, Christèle Boulaire et Alain d’Astous

Brand Design : Construire la personnalité d’une marque gagnante de Saverio Sbalchier, Marco Bassani, Kamel Ben Youssef et Stéphane Magne

QUELS SONT LES 3 CONFERENCIERS, PERSONNALITES, INTERVENANTS, ETC QUI DE VOTRE POINT DE VUE VOUS ONT LE PLUS IMPRESSIONNE PAR LEUR VISION DU FUTUR ?

Jacques Fresco, designer et architecte

Ross Lovegrove, designer industriel

Martin Ouellet, directeur de l’agence de publicité Provokat

QUELS SONT LES 5 TAGS QUI POURRAIENT ILLUSTRER LE MIEUX LA PROCHAINE DECENNIE, LES TENDANCES EMERGENTES QUE NOUS ALLONS VIVRE ENSEMBLE ?

Cyberpunk

Vieux et heureux

Écologiste furieux

Communauté [furry, geek, girlie, conspirationistes…]

Amour sur le Web

QUELS SONT LES 3 LIEUX LES PLUS TENDANCE, INNOVANTS, SPECTACULAIRES, FUTURISTES, AVANT‐GARDISTES, INSPIRANTS, DECALES, … QUI VOUS ONT MARQUE CES DERNIERES ANNEES ?

Le Moulin à Images [installation multimédia extérieure réalisée par Robert Lepage et Ex Machina]

Huangbaiyu Village [projet architectural écologique]

Burj Khalifa [le plus haut gratte‐ciel au monde]

Vous aimez? Commentez et partagez: Bookmark  and Share Saviez-vous que j’offre des services en design de produits et marketing promotionnel?

Démarrer une entreprise: Contactez-moi

J’offre aux entrepreneurs de les accompagner du début à la fin du développement de leur entreprise. Entreprendre avec succès demande une méthode. Vous trouverez ici les étapes à suivre pour passer de l’idée de départ à la mise en marché d’un produit ou service.

1. Rêvez à un monde meilleur    

2. Gérez bien votre argent    

3. Travaillez en équipe    

4. Devenez plus productif au travail    

5. Trouvez un but    

6. Trouver des partenaires et faîtes du réseautage 

7. Faîtes un brainstorm    

8. Développez vos idées    

Recherche et développement  

Invention  

Conception  

9. Devenez le meilleur  

Compétition sur le marché   

Service à la clientèle   

Développement de produit novateur   

Stratégie de croissance   

Enrichissement personnel  



Définition:

La recherche et développement (souvent notée « R&D ») est une catégorie statistique, économique et comptable englobant l’ensemble des activités entreprises « de façon systématique en vue d’accroître la somme des connaissances, y compris la connaissance de l’homme, de la culture et de la société, ainsi que l’utilisation de cette somme de connaissances pour de nouvelles applications. »

Et en quoi ça peut vous servir de rechercher et développer?

Les entreprises qui font preuve d’innovation obtiennent des gains supplémentaires de marché. Pourquoi? Parce qu’inventer de meilleurs manières de répondre aux besoins des consommateurs permet d’assurer une position de leader, une visibilité dans les médias et créer de nouveaux types de consommateurs plus fidèles à la marque. C’est aussi la R&D qui permet de faire évoluer les méthodes et procedures internes de l’entreprise: service, production, machinerie, administration et gestion du personnel sont des sujets à améliorer avec l’aide d’experts en R&D.

Si vous en êtes à débuter dans la R&D, je vous invite à lire ces billets:

Être entrepreneur sans le savoir et la R&D

Design d’arme à feu, un exemple à suivre?

Comment innover au Québec?

Innovation naturelle

Il encore trop tôt pour analyser en profondeur le phénomène que je tente de vous présenter ici. Alors, je vais vous présenter les éléments que j’ai receuillis.

1) TENDANCE ÉCOLO = ULTRA-FONCTIONNALISME

Je pense que la tendance écologique est en hausse et depuis un bon bout de temps. C’est clair, il existe un public écolo. 

Aux gens qui n’ont pas compris encore que la pensée écologiste permet de sauver de l’argent, je présenterai ce vidéo:

Ce que vous voyez dans ce vidéo intitulé Jay’s Tiny House Tour, c’est une approche écologiste plutôt inusitée pour limiter au plus possible les besoins en énergie et les coûts de production. C’est un exemple tout simple, mais qui peut être appliqué à plusieurs sauces, dans différentes proportions. Si cette mini maison est un peu ridicule à l’époque du cooconing, elle est tout de même ultra-fonctionnelle. Je pourrais appeler cette approche l’ultra-fonctionnalisme.

2) UN POINT DANS L’UNIVERS

Un tendance en devenir me semble apparaître, celle de s’entourer du minimum pour survivre et de se considérer comme un petit point insignifiant dans l’univers. Le discours écologiste mise beaucoup sur cette idée que nous faisons tous parti d’un grand univers. Le voyage dans l’espace Virgin Galactic  est précurseur de ce point de vue en ce sens qu’il ramène à cet état tout en donnant un sentiment de grandeur.

Certains designers comme Karim Rashid pensent que dans le futur nous seront capable de produire à la maison nos propres meubles en achetant des fichiers 3D sur Internet et en faisant imprimer en 3D ces meubles dans notre propre maison à l’aide d’une imprimante 3D. Imaginez une mini usine, une mini salle de travail, une mini chaîne de production dans chaque ville à partir de laquelle on « importerait » des objets de toute sorte? Et si on était capable de recomposer couche par couche autre chose comme des produits alimentaires ou des médicaments?

3) SYNCRONISER

Je fais l’hypothèse d’un futur dans lequel on utilisera de moins en moins de ressources pour accomplir un maximum de choses. C’est peut-être ce qui explique le besoin de tout synchroniser sur son iPhone?

Tout artiste, designer, auteur ou architecte ambitieux s’est déjà dit un jour ou l’autre: j’aimerais bien que mon talent soit reconnu et avoir de l’influence.

C’est dans cette optique que quelques amis et moi avons pensé créer un mouvement artistique. Je pense que la première étape fut de se recontrer dans un café pour en parler et décrouvrir ensemble nos intérêts communs. Nous voulons tous faire la promotion de l’art et de la culture, évoluer comme artiste et changer le monde à notre manière. Notre premier geste fut d’écrire un manifeste du Supraréalisme:

  • supraréalisme_manifeste (PDF), la raison comme emprunte du cortex frontal, développons des imaginaires non raisonnables pour étendre nos perceptions.

Avant toute chose, Hervé Leroux et moi étions des auteurs aux idées avant-gardistes qui se sont trouvés des points communs et une ligne de pensée similaire. Puis, par le bouche-à-oreille, d’autres créateurs se sont joints à nous. Ce petit groupe encore embryonnaire demeure tout de même d’une grande importance à mes yeux. On y trouve des gens sympathiques, passionnés et intelligents qui aiment échanger et partager leurs idées.

Alors, comment créer un mouvement artistique? Il suffit de:

  1. Avoir un projet personnel qui nous tient à coeur
  2. Rencontrer un passionné ambitieux et talentueux
  3. Écrire un manifeste ou une ligne de pensée
  4. Se créer un réseau de contact
  5. Organiser une rencontre d’information avec ses contacts
  6. Trouver une mission
  7. Inviter les gens à participer à ce projet s’il lui tient à coeur de créer un mouvement artistique en suivant ce manifeste ou cette ligne de pensée

Nous sommes tous originaire de Québec. Notre mouvement artistique est en constant changement. Nous cherchons à expérimenter et développer de nouvelles manières de créer et de concevoir. Le Groupe Supraréaliste, c’est un laboratoire créatif, un Think Tank groupe de R&D pour gens créatifs dans lequel on s’influence et on crée des alliances positives.

Si vous êtes de Québec ou d’ailleurs et souhaitez vous joindre à notre petit groupe de créateurs, Contactez-moi dès maintenant pour savoir la date et le lieu de notre prochaine rencontre.

Nous cherchons des gens de ces domaines en particulier:

  • Arts visuels
  • Graphisme
  • Musique
  • Multimédia
  • Design
  • TI
  • Littérature et poésie
  • Architecture
  • Danse
  • Chant
  • Jeux-vidéos

Même si vous ne figurez pas dans une de ces catégories, nous acceuillons chaleureusement ceux qui souhaiteront s’impliquer dans ce projet, partager leur passion et inspirer les autres.

MAJ:

Correction. Disons que je me suis mal exprimé. Suite à un commentaire que j’ai reçu, ma vision du Think Tank a changée. Un Think Tank c’est ça:

Le mouvement que je lance est un groupe de recherche et développement (R&D).




  • Page Facebook

  • Contactez-moi

    Laurent Marcoux, consultant en design industriel

    Email: contrat.laurent(at)gmail.com
    Skype : laurent_marcoux

    Pour la prise de rendez-vous: Heure locale au Canada

    Réseaux sociaux:
    Facebook Facebook
     Google+
    Linked-In Linked-In
    Twitter Twitter

  • Le Design et l’écologie

    LE DESIGN ET L’ÉCOLOGIE est un essai qui vise à vulgariser les concepts généraux liés à l’éco-conception de manière simple et concise. Il s’agit d’une introduction à l’éco-conception qui inclut une liste de définitions, un constat de l’impact du design sur l’entreprise socialement responsable, la logistique, le cycle de vie, l’image de marque et les normes de développement, ainsi qu’une liste de sites Web à consulter. AUCUN REMBOURSEMENT. AUCUN ÉCHANGE. 11 pages.
  • Le Design tout simplement

    LE DESIGN TOUT SIMPLEMENT est un essai qui vise à répondre à quatre grandes questions relatives au design : Qu’est-ce que le design? À quoi sert le design? Qu’est-ce qu’un bon design? Comment travaille un designer?  Né à Québec en 1987, Laurent Marcoux est diplômé en technique de design industriel au cégep de Sainte-Foy (Québec, Canada). Consultant en design, recherche et développement, il est l’auteur d’un blogue : http://designer-entreprise.com.  Notes générales: Ce texte fait 31 pages. Aucun échange. Aucun remboursement.