Posts Tagged ‘Espace de travail’

Récemment, une recherchiste de l’émission Mise à Jour – Québec au Canal Vox m’a contactée pour suite à un billet sur mon blogie intitulé Horreur dans la Ville de Québec, comment améliorer le mobilier urbain.

Je lui ai fait parvenir une recherche rapide sur le mobilier urbain en regard des projets d’aménagements du Nouvo St-Rock. Voici cette étude:

Introduction au mobilier urbain

Points forts de l’image du Quartier

Tiré du site Web www.quartiersaintroch.com :

En marge du Vieux-Québec, une nouvelle destination touristique voit le jour dans le quartier Saint-Roch, secteur dynamique de la Capitale. Le présent fait place à une revitalisation urbaine et branchée sur l’avenir. Le défi principal est d’attirer la clientèle touristique par des boutiques et restaurants de destination que l’on ne retrouve pas ailleurs. De plus, la conception de cette artère commerciale permet aux visiteurs de découvrir un milieu de vie authentique, agréable et novateur. L’offre culturelle, commerciale et artistique est une force incontestable dans le quartier, proposant ainsi une expérience originale.

Depuis l’an 2000, 380 millions de dollars ont été investis dans ce quartier afin de rénover et de reconstruire la plupart des édifices de la rue Saint-Joseph. L’enlèvement du toit du Mail Centre-ville contribue à une amélioration considérable d’un milieu de vie unique. La Ville de Québec a enfin retrouvé son centre-ville et permet à tous de redécouvrir le Nouvo Saint-Roch et ses nouveaux attraits.

De ce fait, le secteur fait partie depuis 2008 du circuit pédestre de 5,3 km qui vous mène de la Grande Allée Est dans la Haute-Ville de Québec, au Vieux-Port dans la Basse-Ville, en passant par quelques-unes des rues et places les plus pittoresques du Vieux-Québec. Tout au long du parcours, nous pouvons voir les constructions et monuments qui mettent en évidence les différents styles propres de chaque époque.

Le Nouvo St-Rock est d’esprit:

  • Dynamique
  • Urbain
  • Novateur (branchée sur l’avenir)
  • Authentique
  • Agréable

Le Nouveau St-Rock a une particularité :

  • Styles propres de chaque époque

Le Nouvo St-Rock a pour fonction :

  • Destination touristique
  • Circuit pédestre
  • Artère commerciale

Besoins de base :

Problème Solution
Jeter ses déchets Poubelles, bac de recyclage
Avoir soif Abreuvoir public
Aller aux toilettes Toilettes publiques
S’asseoir Bancs
Manger Tables
Jouer Ères de jeux pour enfants (balançoires) et pour adultes (jeu d’échec)
Apprendre Panneaux décrivant l’histoire du quartier
Se repérer Cartes géographiques
Se divertir Équipement multimédia, musique
Voir durant le soir et la nuit Lampadaires

Besoins généraux du milieu :

  • Se reposer après la marche ou la bicyclette pour boire, manger et se détendre
  • Se divertir en famille
  • Se divertir entre amis
  • Se divertir en couple
  • Rencontrer des collègues  et faire des rencontres d’affaires
  • Découvrir le quartier et en connaître l’histoire
  • Flâner
  • Jouer
  • Faire la fête

Utilisateurs principaux selon leur fréquentation des lieux :

  • Résidents du quartier
  • Groupe de collègues de travail du quartier
  • Touristes
  • Consommateurs résidents de la ville de Québec
  • Grands sportifs/grands marcheurs de la ville de Québec

Désagréments potentiels pour la population:

  • Saleté des lieux et odeurs
  • Pollution (sonore, air)
  • Présence d’animaux (oiseaux, écureuils)
  • Gang de rue, vandalisme, itinérance

Ma recommandation

Créer plusieurs ères de repos ou séparer une grande ère de repos en sections bien isolées les unes des autres afin de satisfaire trois clientèles bien différentes. Il devrait y avoir trois zones principales :

  • Zone chic et branchée pour commerçants et consomamteurs
  • Zone familiale avec jeux pour familles
  • Zone détente, histoire et rencontre pour touristes, sportifs et marcheurs

Zone chic et branchée pour commerçants

Zone familiale avec jeux

Zone détente, histoire et rencontre pour touristes, sportifs et marcheurs

MAJ:

Voici l’épisode de Mise à Jour sur le mobilier urbain:

Découvrez le design… Téléchargez le e-book Le Design tout simplement.
Publicités

Après avoir analysé la question de long en large et m’être rendu compte que je devrais sans doute changer d’avatar une fois par six mois au moins, j’ai voulu partager mes connaissances de l’image de marque véhiculée par l’avatar. Je rappele que les médias ou réseaux sociaux sont des moyens de promotion B2B reconnus comme étant efficaces et qu’en tant que véhicule promotionnel ils méritent une attention toute particulière. Votre image d’avatar est le moyen de vous reconnaître rapidement sur Twitter et Facebook. À ce sujet, votre avatar a un impact direct, inconscient, sur votre réseau social. Il est l’équivalent de la première poignée de main en rencontre d’affaires. À mon avis, l’être humain est le meilleur véhicule promotionnel. Utilisez votre tête!

Photographe professionnel

Notez simplement que les photographes professionnels sont, et demeurent toujours, les experts de l’image.

À ce sujet, plusieurs mises en garde s’imposent, d’abord pour le bon goût:

Je ne vous suggère pas de vous aventurer à prendre une photo de vous-même devant le miroir à défaut d’avoir l’air complètement dépassé.

Pics de chicks dans l’miroir, MonPointDeVue par Gab Roy

…Ou en compagnie de votre chat, ou entouré d’anges, ou de licornes. Bon, cela dit, je vous invite à ne pas ajouter de graphisme et de garder la photo le plus neutre possible à moins d’avoir affaires avec un pro en graphisme.

Puis, il y a la protection de votre identité:

Dans un vidéo sur le vol d’identité, Benoît Gagnon de www.analysedugeek.com rappelle qu’on peut aisément repérer le mode de vie et le quotidien d’une personne en regardant le genre de photos qu’il rend accessible sur ces réseaux sociaux. À ce sujet, évitez donc de montrer vos enfants.

Note: La photo de mes profils est l’œuvre de Josée-Anne Maltais. Je vous invite à me contacter afin d’obtenir ses coordonnées.

Visage à découvert

Le visage humain est de loin l’image la plus reconnaissable et la plus apprécié de l’ensemble de la population, alors mettez votre visage en valeur sur votre photo de profil (avatar).

Clair et précis

À quoi bon ajouter une image à votre profil si on ne peut pas la comprendre. L’avatar sert à vous identifier. Si vous voulez être représenté par un symbole, assurez-vous que c’est un symbole qui vous représente bien. On évitera par exemple de s’entourer d’un arc-en-ciel si on est un hétéro en recherche d’une partenaire. Par contre, il est tout-à-fait de mise que vous utilisiez l’humour dans vos avatar en détournant certains symboles, mais vous comprendrez qu’un premier ministre, un avocat ou un président de compagnie qui a l’air d’un clown, ça ne fonctionne pas vraiment.

Regard intense

Les yeux obtiennent généralement le pointage le plus élevé lorsqu’on étudie les éléments du corps humain qui attirent le plus l’attention et séduisent. Si vous avez des yeux bleus, de grâce, trouvez le moyen de les mettre en valeur. Les yeux bleus ont les plus haut résultats dans les sondages sur la séduction.

Souriez!

Le sourire représente la joie de vivre et encourage la sympathie.

Vêtements et coiffure

Votre style vestimentaire et votre coiffure doivent être en accord avec l’image que vous souhaitez projeter. Il serait inadéquat de porter un mohawk et de se dire journaliste judiciaire. De même, il serait ridicule de se dire musicien punk et d’avoir l’air d’un nerd fini (grosses lunettes noires, cheveux gras, col roulé monté jusqu’au menton).

De la couleur

La couleur stimule et change l’humeur. De nombreuses études ont démontré l’effet psychologique des couleurs. Pour vous inspirer:

Arrière plan

Évitez que l’arrière plan de votre photo traduise une image négative de vous-même. À ce sujet, voir:

Éthique

On recommande généralement de ne pas montrer ces photos de beuverie, déchéance et déclin. Imaginez ce qu’en penserait votre employeur ou futur employeur. Si votre mère ne veut pas voir le genre de niaiseries que vous avez pris en photo, parce que c’est dégradant ou stupide ou simplement humiliant, n’en faîtes donc pas un album photo.

Inspirez-vous!

Pour découvrir des photos Twitter inspirantes, voyez:

#avatarchouchou

http://twitter.com/LaurentMarcoux/avatar-chouchou

Vous aimez? Commentez et partagez: Bookmark  and Share Saviez-vous que j’offre des services en design de produits et marketing promotionnel?

Vous vous demandez ce qu’est le design industriel? Venez voir l’exposition des finissants en design industriel du cégep de Sainte-Foy du 11 au 17 mai.

L’an passé, j’y ai présenté en 2009 ce concept d’un équipement médical ergonomique:

Ce produit est conçu pour satisfaire les besoins d’une clientèle partiulière: les personnes à mobilité réduite. La chaise sert à transporter une personne de son lit jusquà un bain. La personne se fait laver sur la chaise, immergée dans l’eau du bain.

Des problèmes d’ergonomie important ont été répondus en ajustant le siège aux différents gabarits.

Pour votre information, voici le produit initial d’AQUAelectronik Technologis inc.:

http://www.aquaelectronik.ca/sitecomplet/L3000.html

Alexandre Forand, B.Ing. Vice-président AQUAelectronik Technologies inc. :

Laurent a démontré des aptitudes supérieures à ce qui était attendu en ce qui concerne la qualité de son travail et son niveau de professionnalisme. Les résultats sont d’ailleurs extrêmement satisfaisants pour notre entreprise.

Nombre d’heures de travail: 650h
  • Stage en industrie
  • Recherche
  • Conception d’un produit pouvant être produit par l’entreprise
  • Pour connaître les services dont AQUAelectronik a profité, consultez Connaître mes services

Stage avec Joanie Lemelin, avec qui j’ai fait la première partie du travail.

Découvrez le design… Téléchargez le e-book Le Design tout simplement.

Je connais beaucoup trop d’entreprises qui ne se soucient pas assez de leur image de marque et vous aussi sans doute. Pourtant, selon les experts en communication, l’image de marque est synonyme de réputation et la réputation, dans la vie comme en entreprise, c’est la clé du succès à bien des égards.

Aussi, pourquoi des entreprises ne prennent-elles pas la peine de nourrir leur image corporative et d’en prendre soin?

D’abord, c’est peut-être par manque de sens des responsabilités (ou si ce ne l’est pas, c’est ce que le consommateur moyen se dit plus ou moins consciemment). Oui, il faut manquer de professionnalisme pour négliger sa propre entreprise. Au Québec on dirait que c’est « se tirer dans le pied ».

Ensuite, c’est peut-être par manque d’énergie créative ou simplement, par manque de goût. Encore une fois, même si ce n’est pas tout-à-fait vrai, c’est ce qu’on en pense, nous, les consommateurs. Qui voudrait acheter les produits d’une entreprise en déclin, moche et sans énergie? Levez la main…

Enfin, il s’agit sans doute de la raison la plus valable : on ne mesure pas efficacement l’impact de son image d’entreprise sur ses revenus. Il me semble en effet que ce n’est pas nécessairement en retombées économiques directes que se vit l’adoption d’une bonne image de marque, mais bien en durabilité/répétition d’achat. On ne fera peut-être pas plus d’argent par année, mais on durera plus longtemps, parce qu’on attirera des consommateurs fidèles et ainsi on arrivera à saturer son propre marché.

Petite histoire… Dans le quartier où je vis, il existe une entreprise vieille de plusieurs années qui a su se réinventer année après année et redorer son image de marque : un salon de coiffure pour tous. Les clients y reviennent toujours. Pourquoi? Parce que c’est toujours amusant et qu’on peut y aller en famille rapidement. Maintenant, autre petite histoire… Il y avait dans mon quartier un barbier qui n’a jamais voulu couper les cheveux des femmes parce qu’un barbier, ça coupe des barbes! Et bien, ce barbier a fait faillite. Pourquoi? Parce qu’aucune femme ne souhaite voir son mari se faire couper les cheveux chez un homme un peu sexiste qui pourrait l’influencer à devenir lui aussi un peu sexiste et parce que ce n’est pas pratique de se séparer quand chaque membre d’un couple a besoin d’une coiffure. D’ailleurs, les hommes ne se font plus raser chez le barbier parce qu’il existe des rasoirs jetables pour la maison.

Bref, l’image assure la réputation et la réputation mérite le respect. Le respect attire l’enthousiasme et l’enthousiasme que provoque une entreprise assure généralement sa durabilité.

Vous aimez? Commentez et partagez: Bookmark  and Share

Démarrer une entreprise: Contactez-moi

J’offre aux entrepreneurs de les accompagner du début à la fin du développement de leur entreprise. Entreprendre avec succès demande une méthode. Vous trouverez ici les étapes à suivre pour passer de l’idée de départ à la mise en marché d’un produit ou service.

1. Rêvez à un monde meilleur    

2. Gérez bien votre argent    

3. Travaillez en équipe    

4. Devenez plus productif au travail    

5. Trouvez un but    

6. Trouver des partenaires et faîtes du réseautage 

7. Faîtes un brainstorm    

8. Développez vos idées    

Recherche et développement  

Invention  

Conception  

9. Devenez le meilleur  

Compétition sur le marché   

Service à la clientèle   

Développement de produit novateur   

Stratégie de croissance   

Enrichissement personnel  



Voici quelques trucs pour améliorer votre espace de travail et ainsi être plus productif.

1. Séparez le travail de votre vie domestique

2. Votre espace doit être ergonomique

3. Désencombrez votre espace de travail

4. Utilisez un deuxième écran 

5. Ajoutez quelques éléments stimulants au niveau visuel

6. Éclairez et colorez soigneusement votre espace de travail

7. Utilisez un babillard et un calendrier

8. Ajoutez des plantes

9. La musique au travail

10. Ajoutez un sofa ou un endroit de relaxation. 

Ces conseils sont tirés de cet excellent article: http://www.marevueweb.com/2010/03/10-conseils-pour-creer-un-environnement-de-travail-motivant-a-la-maison/

Je vous invite par ailleurs à consulter mes billets sur le sujet des environnements de travail:

La dictature du téléphone et TTC, mon analyse

Avoir de l’autorité sur les objets du quotidien c’est sortir du matérialisme?

Brainstorm mode d’emploi

Quand on voit la Nature à l’oeuvre, on a souvent tendance à être impressionné, terrifié ou confus.

Dans ce sens, il est sans doute prématuré d’analyser la situation en Haïti, aussi je crois être loin de comprendre toute la problématique, mais je pense que l’urgence de cet épisode aura de quoi réveiller la population sur l’importance d’organiser le chaos, dans toutes les situations, si on veut assurer le succès d’une opération.

Si, comme le dit Robert Lepage avec grande éloquence, la créativité artistique n’est possible que dans le cadre d’un chaos véritable (entendre ici absence de règles strictes et de conventions), il peut être nuisible de tolérer le chaos dans un autre champ d’activité. Historiquement, l’innovation en entreprise ou en laboratoire se doit généralement de respecter un cadre stricte dans lequel il est préférable d’intégrer des sessions de création moins organisées et plus artistiques pour trouver de meilleurs idées. Ordonnez le chaos avec des experts en R&D et, comme le peuple d’Haïti aidé par les secours internationaux, vous apprivoiserez des situations troubles mettant en danger la survie de votre entreprise ou d’un projet.

Quel est-il ce chaos qu’on doit contrôler? Il y a quelques temps, j’écrivais sur mon compte Twitter :

« Contrôlez l’eau et les transports aériens et vous contrôlerez le monde… »

En regard d’Haïti, cela devient une évidence. Sans eau, la population est en péril et sans transport aérien, les secours ne peuvent venir. La crise met en lumière l’importance de ces deux éléments. C’est ainsi partout dans le monde: sans eau, on meurt et sans transport aérien (avions, missiles, navettes spatiales), on est décidément voué à être technologiquement inférieur et par conséquent, dominé par ceux qui possèdent les technologies supérieures. La « gué-guerre » spatiale  fait preuve du rôle politique important de l’aérospatial. À une autre époque, le 9/11 mettait aussi en lumière l’importance du transport aérien dans l’économie mondiale. Il existe ainsi des épisodes de crises qui permettent de vérifier la présence d’un certain chaos dans le monde en raison d’éléments clés.

Voici le symbole du chaos:

C’est un point d’où partent huit flèches pointant vers l’extérieur surlesquelles s’opposent des flèches pointant vers l’intérieur. Le Chaos est (voir définition complète): Confusion totale, désordre général. Il y a un état de tension permanente, de friction, de choc.

Chose certaine, il existe ainsi des sources de chaos universelles. Parmi ces éléments clés, il y a:

  • Problèmes de santé;
  • Bris mécaniques ou électriques;
  • Manque de vivres et d’eau;
  • Absence de logis;
  • Catastrophe naturelle (Act of God);
  • Problème de logistique;
  • Conflit interpersonnel.

Si d’une part, le Chaos donne lieu à des situations troublantes, l’Infinité a pourtant des vertues inestimables.

L’Infinité est représenté par un trait continu en forme de « 8 » couché à l’horizontal:

 

L’Infinité (voir définition complète): Qui n’a pas de limite, pas de borne.

Bref, Chaos et Infinité sont des concepts ayant pour sujet un rapport à l’ordre. Généralement, ce qui tend vers l’Infinité tend aussi vers l’harmonie naturelle. Comme pour le Chaos, il existe des sources universelles d’infinité. Pour équilibrer un univers chaotique, intégrez des éléments d’infinité:

  1. Écologie et recyclage;
  2. Ressources naturelles inépuisables ou renouvelables;
  3. Êtres vivants;
  4. Présence de la nature;
  5. Créativité;
  6. Droit à la famille;
  7. Satisfaction personnelle;
  8. Harmonie avec les valeurs de la communauté (humanité);
  9. Harmonie avec la vie de couple.

Pas étonnant que les entreprises et les personnes ayant le plus de succès à long terme :

  1. Respectent l’environnement et la nature;
  2. Sont situées dans des environnements d’abondance;
  3. Respectent la santé des employés;
  4. Incluent la lumière naturelle, des plantes et des aires de repos dans leur travail;
  5. Font régulièrement appel à l’intelligence de leurs collègues;
  6. Donnent des congés parentaux et garderies en entreprise;
  7. Permettent aux employés d’évoluer dans l’échelle salariale;
  8. Donnent à la communauté et commanditent des évènements;
  9. Permettent un bon équilibre travail-famille.

PEACE and LOVE.

Si vous cherchez comment aider Haïti, on suggère de donner à un organisme reconnus comme la Croix Rouge ou Unicef dans les médias.


J’apprécie beaucoup la tradition des bilans d’année. Pour moi, c’est l’occasion de receuillir une tonne d’information utile sur le sport, l’économie, l’actualité, les arts et la culture.

Dans mes temps libres, j’écris et je fais des recherches pour enrichir mon écriture. Ainsi, je développe une certaine expertise en faisant grandir ma culture générale. On me prête des livres, on m’en donne en cadeau et on m’en conseille. Mon seule critère: je veux des livres qui encourage « à penser en dehors de la boîte » (traduction libre et moche de « to think outside the box »). Il y en a pour tous les goûts! Voici donc la liste des livres que j’ai le plus aimé lire en 2009:

3) Pourquoi est-ce qu’on consomme?

Comportement du consommateur est un livre éducatif de niveau universitaire qui s’adresse principalement aux profesionnels de la vente, du marketing et du service à la clientèle.

POINTS FORTS: Très bien structuré, ce volume épais est une introduction rapide aux principes de la mise en valeur des produits pour en augmenter la vente et l’attrait pour les consommateurs. Il s’agit aussi d’un moyen efficace pour comprendre les besoins inassouvis des consommateurs contemporains et la société de consommation dans son ensemble.

POINTS FAIBLES: J’aurais apprécié une version en papier couleur ou accompagnée d’un Cd-Rom en raison de la variété des affiches publicitaires présentées dans le livre.

D’ASTOUS Alain, DAGHFOUS Naoufel, BALLOFFET Pierre et BOULAIRE Christelle, Comportement du consommateur, Montréal, Chenelière Éducation, 2ième édition, 2006, 510 p.

Si vous aimez, vous aimerez sans doute:

Designing the 21st Century : Edition anglais-français-allemand (très beau!)

2) Pourquoi est-ce que c’est beau?

À mon humble avis, Le Code secret est un must-have pour les designers, graphistes, architectes, artistes et créateurs de ce monde. Ce livre fait une rétrospective des chercheurs qui ont étudié le nombre d’or, une proportion idéale pour que les choses soient belles.

POINTS FORTS: Beaucoup d’images, la passion de l’auteur pour son sujet est évidente, la recherche est présentée de façon inspirante dans un livre d’un format compact et pratique.

POINTS FAIBLES: La jaquette en plastique semi-transparent qui recouvre le livre est d’une qualité douteuse.

Hemenway Priya, Le Code Secret: la formule mystérieuse qui régit les arts, la nature et les sciences, Suisse, Evergreen, 2008, 203 p.

Si vous aimez, vous aimerez sans doute:

Le Courage de créer  de Rollo May

1) Que faire quand je suis dans une impasse?

Débloquer, c’est un guide pratique pour se sortir d’une impasse quand on travaille sur un projet. Ce livre s’adresse surtout aux entrepreneurs (directeurs), mais il sera d’une aide inestimable pour les équipes de travail de toute sorte ou même pour les travailleurs autonomes.

POINTS FORTS: Le dynamisme de la mise en page, la qualité des conseils et leur performance, l’efficacité de la table des matières avec laquelle on peut identifier rapidement une solution à n’importe quel problème rencontré lors du travail d’équipe.

POINTS FAIBLES: Le livre est d’un format qui tient dans la main, ce qui en limite son utilisation par plusieurs personne. J’aurai apprécié une version permettant à toute une équipe de voir les images. Tout de même très pratique comme format.

YAMASHITA, Keith. Débloquer, Transcontinental, 2009, 202 pages.

Si vous aimez, vous aimerez sans doute:

S’Organiser pour Réussir de David Allen

Le Millionnaire paresseux de Marc Fisher (très inspirant!)

« Tout ce qui peut être inventé a été inventé. »
– Charles H. Duell, 1899.

Cette invention date de 1901

C’est une vision tout-à-fait réductionniste de l’univers que présentait Charles H. Duell en 1899. Cette perception du monde est probablement liée à une éducation qui met en valeur les concepts liés à l’hémisphère gauche du cerveau, le cerveau rationnel.
En vérité, l’innovation technologique a souvent été porteuse de changements dans l’économie et elle a donnée naissance à des inventions comme le prouve cet article dans Wikipédia. Pour innover, il suffit parfois de faire les choses autrement, les faire mieux (Voir mon billet sur le but commun). De même, il est faut de croire que seuls les savants peuvent inventer des choses. Les preuves sont nombreuses de la créativité en jeune âge. Ce qui peut expliquer, à mon sens, une explication aussi naïve, c’est l’impression que les inventeurs ont un blocage créatif une fois que les inventions qu’ils imaginent nouvelles ne sont que des répétitions d’inventions passées. Il va sans dire que la créativité n’est pas égale chez tous les individus et que certaines personnes ont des blocages dus à leur environnement.
Aussi, je réfère les sceptiques qui penses être incapables de créer et inventer aux explications d’experts tels que M. George Kembel , M. Larry Lessig et Sir Ken Robinson qui présentent des moyens simples et efficaces de développer (débloquer) son sens créatif!
Voici un vidéo de Sir Ken Robinson :
Aussi, affirmer « Tout ce qui peut être inventé a été inventé. » est une fausseté, parce que:
  1. L’être humain est un être de mémoire, donc il apprend et acquiert des connaissances
  2. Les connaissances mettent en relief des besoins et une demande
  3. La demande vient généralement avec l’offre
  4. L’offre pour de nouvelles choses implique la créativité
  5. Il suffit de faire les choses autrement et mieux pour innover
  6. Innover signifie développer de nouvelles technologies et de nouvelles connaissances ce qui nécessite parfois des inventeurs
  7. Les créatifs sont efficaces en relation avec les contraintes et les blocages de leur environnement
  8. Les environnements créatifs sont propices à l’innovation
  9. Bref, il suffit de créer un environnement créatif pour que les inventeurs inventent de nouvelles choses

Pour créer un environnement créatif, il faut:

  1. Comprendre ce qu’est un environnement créatif, c’est-à-dire un environnement où l’hémisphère droit du cerveau est perçu comme supérieur ou égale au cerveau gauche de manière à optimiser les interactions entres les hémisphères quand c’est nécessaire
  2. Utiliser des pratiques favorisant l’innovation (Voir mon billet sur l’Innovation au Québec)
  3. Développer son courage créatif (Voir mon billet Le Courage de créer)
  4. Améliorer son environnement matériel (Voir mon billet sur le matérialisme)

Cette liste est loin d’être limitative! Il existe beaucoup d’autres moyens de développer un environnement créatif selon les objectifs à atteindre.

À titre indicatif, voici la liste des inventions de 1899 à 1990 tels que notés dans Wikipédia:

  • 1899 : fours Talbot à production continue d’acier aux États-Unis et en Angleterre. Production industrielle de l’aspirine par la firme Bayer. Boîte de vitesse à prise directe de Louis Renault.
  •  

    SOURCE:

    Bookmark and Share

    Voici un vidéo humoristique qui cache pourtant une certaine réalité: parfois on prend plus de temps à s’occuper des objets que ces objets nous procurent un avantage en retour. Pensez à vous entourez d’un environnement de travail simple et dépouillé. En design, on dirait: Less is more.

    Laissez-vous de la place pour vous entourer d’objets qui vous inspirent ou vous détendent comme:

    • Un coussin vraiment confortable
    • Une couverture pour méditer
    • Une bouteille d’eau
    • Un bloc-note et un crayon
    • Une chaise vraiment confortable
    • Une boîte contenant des objets insolites

    Vous êtes un créatif? Pourquoi pas un bureau comme ça:

    Débarassez-vous au plus vite de:

    • Ce foutu téléphone qui fait « Brrring! Brrring! » alors vous avez une réceptionniste compétente
    • Ce téléphone cellulaire et ces ondes potentiellement dangereuses pour la santé
    • Cet amassi de câbles électroniques
    • Ce bordel dans votre étagère ou votre classeur

    La liste pourrait être longue…

    (Provokat , source du lien pour la vidéo.)

    MAJ:

    Coup de coeur pour l’espace de travail chez Google.

    SOURCE:

    MademoiselleC

    Bookmark and Share



    • Page Facebook

    • Contactez-moi

      Laurent Marcoux, consultant en design industriel

      Email: contrat.laurent(at)gmail.com
      Skype : laurent_marcoux

      Pour la prise de rendez-vous: Heure locale au Canada

      Réseaux sociaux:
      Facebook Facebook
       Google+
      Linked-In Linked-In
      Twitter Twitter

    • Le Design et l’écologie

      LE DESIGN ET L’ÉCOLOGIE est un essai qui vise à vulgariser les concepts généraux liés à l’éco-conception de manière simple et concise. Il s’agit d’une introduction à l’éco-conception qui inclut une liste de définitions, un constat de l’impact du design sur l’entreprise socialement responsable, la logistique, le cycle de vie, l’image de marque et les normes de développement, ainsi qu’une liste de sites Web à consulter. AUCUN REMBOURSEMENT. AUCUN ÉCHANGE. 11 pages.
    • Le Design tout simplement

      LE DESIGN TOUT SIMPLEMENT est un essai qui vise à répondre à quatre grandes questions relatives au design : Qu’est-ce que le design? À quoi sert le design? Qu’est-ce qu’un bon design? Comment travaille un designer?  Né à Québec en 1987, Laurent Marcoux est diplômé en technique de design industriel au cégep de Sainte-Foy (Québec, Canada). Consultant en design, recherche et développement, il est l’auteur d’un blogue : http://designer-entreprise.com.  Notes générales: Ce texte fait 31 pages. Aucun échange. Aucun remboursement.