Posts Tagged ‘Environnement créatif’

Chantal Bossé a laissé un commentaire fort pertinent sur le billet Il est très probable que votre produit ou service soit sans âme:

(…) La clé du succès des entreprises reconnues par leurs clients? La confiance et l’investissement dans leurs employés! (…)

Je suis totalement d’accord. Je pense que les employés sont à la base de toute stratégie d’entreprise. Je ne suis pas responsable des ressources humaines (RH), mais selon un sondage réalisé auprès de 101 dirigeants d’entreprise, les designers industriels comme moi sont un atout à une entreprise cherchant à améliorer sa créativité en entreprise, instaurer une culture de qualité et optimiser ses méthodes de travail. Puis, j’ai l’expérience de quelques chefs d’équipes de travail tout à fait incapables de gérer un projet de recherche et développement (R&D) ou de création artistique, mais qui, en appliquant ces quelques techniques que j’explique ici ont réalisé des bonds vers le succès dans leur entreprise.

Vos employés seraient heureux si…

Vous leur demandiez ce qui les rendrait plus heureux et plus performant au travail. Oh! C’est si simple et pourtant on oublie souvent de demander. Il suffit de poser la question de manière stratégique et éviter les dérapages qui mettraient votre autorité et votre leadership en doute et donnerait aux employés la frousse de perdre leur emploi:

  • Est-ce que tout va bien ou est-ce que votre (environnement de travail, rythme de vie au travail, …) ne convient pas?
  • Qu’est-ce que je peux faire pour vous rendre plus heureux au travail?
  • Qu’est-ce que je peux faire pour que vous rendre la vie plus facile au travail?
  • Qu’est-ce qui vous empêche de travailler à votre meilleur potentiel au quotidien?

En italique, sont les points d’impacts sur lesquels agir. Il ne faut pas toujours exécuter à la lettre ce que l’employé demande, mais bien écouter le besoin qu’il communique.

Quelle genre de réponses individuelles devraient vous satisfaire? Les réponses directement liées à la tâche:

  • J’ai mal au dos à cause de ma chaise d’ordinateur inconfortable et donc, j’ai tendance à me lever souvent de ma chaise pour m’étirer;
  • Je ne trouve jamais de papier à imprimante, il en manque toujours;
  • On ne répond pas immédiatement à mes appels, j’aurais besoin de plus de temps pour téléphoner;

Quelles genres de réponses devraient être acheminées aux chefs des départements afin que tous les employés en profitent? Les réponses directement liées à l’organisation du travail:

  • Travailler en équipe me semble une perte de temps, sauf lorsque nous cherchons une solution à un problème;
  • Les vendeurs me disent toujours qu’il faudrait que l’équipe de vente soit formée rapidement aux nouveaux produits;
  • Les secrétaires à l’accueil sont excellentes, mais moi, j’ai presque besoin de ma propre secrétaire pour gérer les centaines de courriels qu’on m’envoie par jour.

Quelles réponses devraient vous donner une sérieuse prise de conscience et vous donner envie de repenser votre attitude comme patron? Celles qui détruisent le moral de vos employés:

  • J’ai des enfants et ma gardienne n’apprécie pas que je fasse des heures supplémentaires sans préavis, alors j’aimerais avoir accès à un téléphone en tout temps pour pouvoir l’appeler;
  • Je dois toujours écrire et signer mes contrats, sauf qu’on ne me donne pas le temps de les lire;
  • J’ai du mal à respirer ici, mal de gorge aussi, mais ça doit être que je suis trop loin de la fenêtre.

Au fait, la majorité des gens ne se plaignent pas et sont trop gênés pour dire quoi que ce soit de négatif à leur employeur. On peut penser que pour une personne qui se plaint, c’est dix personnes qui ne disent rien. Bref, chaque plainte est un cadeau, tant qu’elle ne devient pas une insulte, une forme de plaisanterie mal placée ou bien un manque à l’éthique.

Ce que l’armée ferait… faîtes-le!

Demandez à n’importe quel soldat d’infanterie, ce qui garantie l’atteinte des objectifs les plus difficiles, c’est la qualité du moral des troupes. Identifier les points d’impact (ces éléments positifs ou négatifs qui influencent vos employés) et agissez en fonction de ces points d’impact. Le corps, je veux dire la posture/le confort, de votre employé, aussi étrangement que cela puisse paraître, c’est la preuve de votre succès. Si votre employé à le dos courbé, du mal à respirer, une envie constante de tousser, de respirer fort, de se gratter, de tourner en rond, c’est qu’il vous indique clairement son malaise au travail. Cela ne veut pas nécessairement dire qu’il n’aime pas son travail ou qu’il ne veut plus travailler. Cela veut souvent dire qu’il y a un inconfort dans sa vie quotidienne. On n’est pas naturellement porté à  toujours s’étirer, regarder le vide ou suer à grosses gouttes sans raison apparente. Ce sont des signes d’un stress, d’une fatigue accumulée.

Pour approfondir votre réflexion, lisez ceci:

Pas le temps…

D’abord, si vous n’avez pas le temps de parler à vos employés:

  • Vous devriez logiquement déléguer la tâche à quelqu’un de responsable parce que votre emploi du temps chargé ne vous le permet pas (à ce sujet chaque employé peut lui-même s’aider à devenir plus productif si vous lui en donnez l’ordre: < Je te donne un jour par mois pour réorganiser entièrement ton bureau et faire le ménage au besoin pour devenir plus productif au travail. >);
  • Vous avez un sérieux problème de management ou bien vous avez des employés autonomes qui n’ont pas besoin de votre direction (alors, ce sont des travailleurs autonomes et vous devrez vous référer au paragraphe qui suit).

Lisez ces billets si votre équipe ne travaille pas au rythme que vous souhaitez:

Des outils efficaces

Vous devriez installer un système de collecte d’information relative à la performance et le moral (oui, le moral et pas seulement l’attitude générale) de vos employés:

  • Logiciel de collecte d’information type Excel par exemple: pour accumuler des statistiques au besoin;
  • Boîte à suggestions : pour découvrir des forces et des faiblesses du votre propre entreprise, une boîte destinée à recevoir des messages anonymes de la part d’employés;
  • Mur d’inspiration: pour inspirer votre équipe de travail, un mur dédié à recevoir des images et des messages;
  • Table ronde : pour discuter ensemble en toute tranquillité, une table dans une salle vide sans irritants quelconques pour l’élite de l’entreprise autour de laquelle chacun peut lancer de nouvelles idées et se faire entendre comme représentant d’une équipe;
  • War Room: pour les temps durs, une salle volontairement stimulante visuellement et entièrement dévouée à des sessions de brainstorming et de débats de clans, voir des débats d’idéologies, tout ceci dans l’optique d’un changement positif pour tout le monde et dans le cadre du respect mutuel, de l’harmonie, de la justice et de l’équilibre.

La War Room est de loin l’outil le plus efficace en temps de crise :

Travailleur autonome en épuisement professionnel

Vous êtes travailleur autonome? Alors vous portez plusieurs chapeaux et il serait nécessaire de bien reconnaître vos points forts et vos points faibles et de vous allier avec des partenaires sérieux. Jouer trop de rôles, ça affecte directement la performance au travail et pas seulement au travail. Avec la mine basse, on peut tranquillement s’auto-détruire. Les réseaux sociaux sont des outils indispensables à mon avis, quand on se trouve dans une impasse comme travailleur autonome. S’entourer et avoir l’accord de vos proches est un must.

Employé de PME en état de paralysie

Vous êtes dans une PME? Alors vos employés vivent sans doute une certaine pression à la performance et se sentent directement responsable du succès de votre entreprise. Et si vous aviez une véritable culture d’entreprise, une charte des valeurs, un objectif commun bien clair et précis?

Employé d’une grandes entreprises sans âme

Selon les recherches de sociologues et le bon sens, le milieu du travail peut être parfaitement le lieu de rencontres amicales, amoureuses, de détente et de plaisir. Les grandes entreprises véhiculent leur image de marque via leurs employés et les conditions de travail. Les employés sont les premiers consommateurs, ou sinon les premiers porte-parole de l’entreprise. Serait-il le temps d’adresser le problème du bouche-à-oreille négatif au sein même de l’entreprise? Vos employés ont-ils un but cohérent avec celui de l’entreprise?

Trouvez un but:

Toujours des problèmes?

Vous vivez une situation problématique qui dépasse le champ des ressources humaines? Voyez ces méthodes, trucs et conseils.

Vous aimez? Commentez et partagez: Bookmark and Share Saviez-vous que j’offre des services en design de produits et marketing promotionnel?

Publicités

Récemment, une recherchiste de l’émission Mise à Jour – Québec au Canal Vox m’a contactée pour suite à un billet sur mon blogie intitulé Horreur dans la Ville de Québec, comment améliorer le mobilier urbain.

Je lui ai fait parvenir une recherche rapide sur le mobilier urbain en regard des projets d’aménagements du Nouvo St-Rock. Voici cette étude:

Introduction au mobilier urbain

Points forts de l’image du Quartier

Tiré du site Web www.quartiersaintroch.com :

En marge du Vieux-Québec, une nouvelle destination touristique voit le jour dans le quartier Saint-Roch, secteur dynamique de la Capitale. Le présent fait place à une revitalisation urbaine et branchée sur l’avenir. Le défi principal est d’attirer la clientèle touristique par des boutiques et restaurants de destination que l’on ne retrouve pas ailleurs. De plus, la conception de cette artère commerciale permet aux visiteurs de découvrir un milieu de vie authentique, agréable et novateur. L’offre culturelle, commerciale et artistique est une force incontestable dans le quartier, proposant ainsi une expérience originale.

Depuis l’an 2000, 380 millions de dollars ont été investis dans ce quartier afin de rénover et de reconstruire la plupart des édifices de la rue Saint-Joseph. L’enlèvement du toit du Mail Centre-ville contribue à une amélioration considérable d’un milieu de vie unique. La Ville de Québec a enfin retrouvé son centre-ville et permet à tous de redécouvrir le Nouvo Saint-Roch et ses nouveaux attraits.

De ce fait, le secteur fait partie depuis 2008 du circuit pédestre de 5,3 km qui vous mène de la Grande Allée Est dans la Haute-Ville de Québec, au Vieux-Port dans la Basse-Ville, en passant par quelques-unes des rues et places les plus pittoresques du Vieux-Québec. Tout au long du parcours, nous pouvons voir les constructions et monuments qui mettent en évidence les différents styles propres de chaque époque.

Le Nouvo St-Rock est d’esprit:

  • Dynamique
  • Urbain
  • Novateur (branchée sur l’avenir)
  • Authentique
  • Agréable

Le Nouveau St-Rock a une particularité :

  • Styles propres de chaque époque

Le Nouvo St-Rock a pour fonction :

  • Destination touristique
  • Circuit pédestre
  • Artère commerciale

Besoins de base :

Problème Solution
Jeter ses déchets Poubelles, bac de recyclage
Avoir soif Abreuvoir public
Aller aux toilettes Toilettes publiques
S’asseoir Bancs
Manger Tables
Jouer Ères de jeux pour enfants (balançoires) et pour adultes (jeu d’échec)
Apprendre Panneaux décrivant l’histoire du quartier
Se repérer Cartes géographiques
Se divertir Équipement multimédia, musique
Voir durant le soir et la nuit Lampadaires

Besoins généraux du milieu :

  • Se reposer après la marche ou la bicyclette pour boire, manger et se détendre
  • Se divertir en famille
  • Se divertir entre amis
  • Se divertir en couple
  • Rencontrer des collègues  et faire des rencontres d’affaires
  • Découvrir le quartier et en connaître l’histoire
  • Flâner
  • Jouer
  • Faire la fête

Utilisateurs principaux selon leur fréquentation des lieux :

  • Résidents du quartier
  • Groupe de collègues de travail du quartier
  • Touristes
  • Consommateurs résidents de la ville de Québec
  • Grands sportifs/grands marcheurs de la ville de Québec

Désagréments potentiels pour la population:

  • Saleté des lieux et odeurs
  • Pollution (sonore, air)
  • Présence d’animaux (oiseaux, écureuils)
  • Gang de rue, vandalisme, itinérance

Ma recommandation

Créer plusieurs ères de repos ou séparer une grande ère de repos en sections bien isolées les unes des autres afin de satisfaire trois clientèles bien différentes. Il devrait y avoir trois zones principales :

  • Zone chic et branchée pour commerçants et consomamteurs
  • Zone familiale avec jeux pour familles
  • Zone détente, histoire et rencontre pour touristes, sportifs et marcheurs

Zone chic et branchée pour commerçants

Zone familiale avec jeux

Zone détente, histoire et rencontre pour touristes, sportifs et marcheurs

MAJ:

Voici l’épisode de Mise à Jour sur le mobilier urbain:

Découvrez le design… Téléchargez le e-book Le Design tout simplement.

Après avoir analysé la question de long en large et m’être rendu compte que je devrais sans doute changer d’avatar une fois par six mois au moins, j’ai voulu partager mes connaissances de l’image de marque véhiculée par l’avatar. Je rappele que les médias ou réseaux sociaux sont des moyens de promotion B2B reconnus comme étant efficaces et qu’en tant que véhicule promotionnel ils méritent une attention toute particulière. Votre image d’avatar est le moyen de vous reconnaître rapidement sur Twitter et Facebook. À ce sujet, votre avatar a un impact direct, inconscient, sur votre réseau social. Il est l’équivalent de la première poignée de main en rencontre d’affaires. À mon avis, l’être humain est le meilleur véhicule promotionnel. Utilisez votre tête!

Photographe professionnel

Notez simplement que les photographes professionnels sont, et demeurent toujours, les experts de l’image.

À ce sujet, plusieurs mises en garde s’imposent, d’abord pour le bon goût:

Je ne vous suggère pas de vous aventurer à prendre une photo de vous-même devant le miroir à défaut d’avoir l’air complètement dépassé.

Pics de chicks dans l’miroir, MonPointDeVue par Gab Roy

…Ou en compagnie de votre chat, ou entouré d’anges, ou de licornes. Bon, cela dit, je vous invite à ne pas ajouter de graphisme et de garder la photo le plus neutre possible à moins d’avoir affaires avec un pro en graphisme.

Puis, il y a la protection de votre identité:

Dans un vidéo sur le vol d’identité, Benoît Gagnon de www.analysedugeek.com rappelle qu’on peut aisément repérer le mode de vie et le quotidien d’une personne en regardant le genre de photos qu’il rend accessible sur ces réseaux sociaux. À ce sujet, évitez donc de montrer vos enfants.

Note: La photo de mes profils est l’œuvre de Josée-Anne Maltais. Je vous invite à me contacter afin d’obtenir ses coordonnées.

Visage à découvert

Le visage humain est de loin l’image la plus reconnaissable et la plus apprécié de l’ensemble de la population, alors mettez votre visage en valeur sur votre photo de profil (avatar).

Clair et précis

À quoi bon ajouter une image à votre profil si on ne peut pas la comprendre. L’avatar sert à vous identifier. Si vous voulez être représenté par un symbole, assurez-vous que c’est un symbole qui vous représente bien. On évitera par exemple de s’entourer d’un arc-en-ciel si on est un hétéro en recherche d’une partenaire. Par contre, il est tout-à-fait de mise que vous utilisiez l’humour dans vos avatar en détournant certains symboles, mais vous comprendrez qu’un premier ministre, un avocat ou un président de compagnie qui a l’air d’un clown, ça ne fonctionne pas vraiment.

Regard intense

Les yeux obtiennent généralement le pointage le plus élevé lorsqu’on étudie les éléments du corps humain qui attirent le plus l’attention et séduisent. Si vous avez des yeux bleus, de grâce, trouvez le moyen de les mettre en valeur. Les yeux bleus ont les plus haut résultats dans les sondages sur la séduction.

Souriez!

Le sourire représente la joie de vivre et encourage la sympathie.

Vêtements et coiffure

Votre style vestimentaire et votre coiffure doivent être en accord avec l’image que vous souhaitez projeter. Il serait inadéquat de porter un mohawk et de se dire journaliste judiciaire. De même, il serait ridicule de se dire musicien punk et d’avoir l’air d’un nerd fini (grosses lunettes noires, cheveux gras, col roulé monté jusqu’au menton).

De la couleur

La couleur stimule et change l’humeur. De nombreuses études ont démontré l’effet psychologique des couleurs. Pour vous inspirer:

Arrière plan

Évitez que l’arrière plan de votre photo traduise une image négative de vous-même. À ce sujet, voir:

Éthique

On recommande généralement de ne pas montrer ces photos de beuverie, déchéance et déclin. Imaginez ce qu’en penserait votre employeur ou futur employeur. Si votre mère ne veut pas voir le genre de niaiseries que vous avez pris en photo, parce que c’est dégradant ou stupide ou simplement humiliant, n’en faîtes donc pas un album photo.

Inspirez-vous!

Pour découvrir des photos Twitter inspirantes, voyez:

#avatarchouchou

http://twitter.com/LaurentMarcoux/avatar-chouchou

Vous aimez? Commentez et partagez: Bookmark  and Share Saviez-vous que j’offre des services en design de produits et marketing promotionnel?

Vous vous demandez ce qu’est le design industriel? Venez voir l’exposition des finissants en design industriel du cégep de Sainte-Foy du 11 au 17 mai.

L’an passé, j’y ai présenté en 2009 ce concept d’un équipement médical ergonomique:

Ce produit est conçu pour satisfaire les besoins d’une clientèle partiulière: les personnes à mobilité réduite. La chaise sert à transporter une personne de son lit jusquà un bain. La personne se fait laver sur la chaise, immergée dans l’eau du bain.

Des problèmes d’ergonomie important ont été répondus en ajustant le siège aux différents gabarits.

Pour votre information, voici le produit initial d’AQUAelectronik Technologis inc.:

http://www.aquaelectronik.ca/sitecomplet/L3000.html

Alexandre Forand, B.Ing. Vice-président AQUAelectronik Technologies inc. :

Laurent a démontré des aptitudes supérieures à ce qui était attendu en ce qui concerne la qualité de son travail et son niveau de professionnalisme. Les résultats sont d’ailleurs extrêmement satisfaisants pour notre entreprise.

Nombre d’heures de travail: 650h
  • Stage en industrie
  • Recherche
  • Conception d’un produit pouvant être produit par l’entreprise
  • Pour connaître les services dont AQUAelectronik a profité, consultez Connaître mes services

Stage avec Joanie Lemelin, avec qui j’ai fait la première partie du travail.

Découvrez le design… Téléchargez le e-book Le Design tout simplement.

Aujourd’hui, j’apprends que l’organisme Idéa PME met un terme à ses activités.

Sur le blogue de l’organisme, on peut lire ce matin:

IDÉA était la seule boîte qui proposait de faire les choses différemment au Saguenay–Lac-Saint-Jean, la seule boîte de design industriel pour soutenir et développer les entreprises manufacturières par le développement de nouveaux produits novateurs. Le seul organisme qui assurait une mission de sensibilisation à l’innovation pour développer une région basée sur une économie créative dans le futur.

Nous voulions changer le paysage économique régional, mais il semble que l’ambition était finalement démesurée, puisque la volonté de changement que nous sommes parvenus à installer n’est pas assez forte, même aujourd’hui.

Sachez que j’offre du soutien aux entreprises manufacturières en tant de designer industriel et agent de projet marketing.

À mon avis, ce regard lucide que porte M. Romain Cunat est systématique des bouleversements qu’on causés la crise économique. Selon toutes réserves, il semblerait que les entreprises en design industriel du Québec, en particulier les bureaux de consultations (j’en ai visité plusieurs), soient durement affectés par ce marasme économique. Si il y a moins de travail, c’est parce que :

  • Les entreprises du Québec sont en majorité des PME qui n’ont ni le temps, ni l’argent, ni l’expertise pour enclencher des cessions de recherche et développement importantes et ainsi investir dans l’innovation et la créativité, alors qu’on reconnaît un peu partout dans le monde que l’innovation en industrie est source de grands profits;
  • Le design industriel est une profession peu connue au Québec comme dans le monde, malgré que ce soit un levier économique et que les efforts du designer ont pour impact l’accroissement des revenus en réduisant les coûts de production, de main d’œuvre et en augmentant le potentiel de vente;
  • Les structures de soutient (appelons ça filet de survie) sont pratiquement inconnus des jeunes entrepreneurs parce qu’on n’en fait pas assez la publicité dans les cégeps et université à mon sens;
  • La mondialisation entraîne son lot de changements et de nouvelles formes d’économies sont en train d’émerger : économie et écologie, vente sur Internet, production à courte série par des procédés nouveaux…
  • La concurrence est mondiale et la production en Chine est à faible coût.

De mon côté, je pense que les efforts du gouvernement pour exporter le talent et l’expertise québécoise est tout-à-fait nécessaire. Aussi, les nombreux voyages à l’étranger de Monsieur le premier ministre Jean Charest n’ont rien de provoquant, à mon avis. Ils sont absolument nécessaires. Et d’ailleurs, la visite du PM en Russie caractérise toute l’aventure et je vous invite à regarder ce reportage:

On entend qu’un entrepreneur, via ses contacts avec le PM, a été en mesure de créer une alliance en Russie, ce qui me fait dire: si vous êtes une entreprise manufacturière du Québec, tentez donc par tous les moyens de faire parti de ces voyages d’affaires en contactant immédiatement le Ministère du Développement économique, innovation et exportation (MDEIE)! Vous trouverez des informations pertinentes en posant les bonnes questions à ces professionnels du développement économique via un simple courriel.

De fait, le Québec et la Russie feraient des partenaires économiques intéressants dans la mesure où ils subissent les rigueurs d’un climat semblable. Du moins, c’est ce que m’inspirent les reportages à ce sujet qu’on fait Radio-Canada. D’un autre côté, on critique cette approche comme un manque de responsabilité, mais comme je ne suis pas un spécialiste de la question, je vais me résigner de commenter. En considérant seulement les manufactures, les producteurs et les exportateurs, c’est une action audacieuse et rentable que tous ces voyages.

C’est incroyable de remarquer à quel point les médias ont ignoré les entreprises qui ont profité de ces voyages sous prétexte, j’imagine, que ça ne profite pas au bien commun.

En conclusion, le positionnement des entreprises manufacturières au Québec se doit peut-être d’être à l’échelle mondiale. Si internet permet la distribution rapide des produits et la production pièce par pièce de produits personnalisés, je pense qu’il est temps de revoir la manière dont on conçoit, met en forme et distribue les produits fabriqués au Québec.

SOURCE:

Vous aimez? Commentez et partagez: Bookmark  and Share Saviez-vous que j’offre des services en design de produits et marketing promotionnel?

Démarrer une entreprise: Contactez-moi

J’offre aux entrepreneurs de les accompagner du début à la fin du développement de leur entreprise. Entreprendre avec succès demande une méthode. Vous trouverez ici les étapes à suivre pour passer de l’idée de départ à la mise en marché d’un produit ou service.

1. Rêvez à un monde meilleur    

2. Gérez bien votre argent    

3. Travaillez en équipe    

4. Devenez plus productif au travail    

5. Trouvez un but    

6. Trouver des partenaires et faîtes du réseautage 

7. Faîtes un brainstorm    

8. Développez vos idées    

Recherche et développement  

Invention  

Conception  

9. Devenez le meilleur  

Compétition sur le marché   

Service à la clientèle   

Développement de produit novateur   

Stratégie de croissance   

Enrichissement personnel  



À moins que vous soyez ailleurs qu’au Québec, vous pensez sans doute à votre déclaration d’impôts à ce temps de l’année. Si non, il serait peut-être temps d’y penser, non? Pour moi, c’est bientôt l’heure de planifier mon budget. Que vous soyez entrepreneur, travailleur autonome, célibataire, divorcé, en couple, acheteur compulsif, collectionneur de bébelles inutiles, fan du Dolorama ou des friperies, tout le monde à avantage à planifier ses dépenses. Cet atelier à pour but de vous donner une procédure afin de déterminer quoi acheter et quand le faire.

Pourquoi économiser?

Le calcul est simple à faire. Imaginez que vous dépensez depuis 1 an 1$ par jour. Ça fait 365$ à la fin de l’année… parce que 1$ X 365 jours = 365$/an. Et oui, c’est 365$ dont vous ne profiterai pas pour vous procurer quelque chose ayant plus de valeur et qui pourrait éventuellement être vendu par la suite, comme un appareil électronique, une bicyclette, un bureau de travail, etc. Et avec 365$, on peut se payer un luxe, un cadeau, des jouets pour les enfants, ou mieux encore économiser et s’assurer à long terme d’un coussin financier. En deux ans, c’est 365$ X 2 = 730$. En mettant ce montant à la banque dans un compte épargne à terme, on peut acquérir des intérêts et l’argent s’accumule toute seule.

Cet atelier est conçu pour répondre aux besoins des gens qui n’ont jamais su ordonner leurs achats, mais il sera utile à vraiment tout le monde. Vous allez voir pourquoi.

Première étape de l’atelier budget :

D’abord, nous allons identifier vos besoins et leur urgence. Procurez-vous un ordinateur et ouvrez un fichier Excel. Créez une feuille Excel dans laquelle vous écrirez ce qui vous empêche de bien fonctionner dans la vie. (Personnellement, cette feuille se nomme : « Liste des choses inutiles de ce monde », mais je vous invite à trouver d’autres titres qui défoulent comme :

  • Au secours, je vais péter ma coche!
  • Sauvez-moi quelqu’un!
  • Si je n’ai pas ça je meurs!

Puis, reproduisez le tableau suivant en écrivant sur la première ligne, dans cet ordre:

  • A : Éléments négatifs
  • B : Désagrément
  • C : Fréquence
  • D : Niveau de risque
  • E : Méthode
  • F : Objectif
  • G : Résultat sur 10

 Tableau à copier:

Optionnel : vous pouvez sélectionner la ligne 1 et la figer (Affichage – figer les volets).

 

Assurez-vous que la colonne B X C = D. Pour ce faire, si vous n’êtes pas passé maître d’Excel, faîtes ceci :

  1. Cliquer sur le carré D2
  2. Écrivez exactement ceci (incluant le = et le *): =B48*C48
  3. Tapez sur Entrer

Maintenant, écrivez une en dessous de l’autre dans la colonne A, sous « Éléments négatifs », toutes les éléments négatifs que vous vivez au quotidien. Séparez chacun des idioties, sans n’en oublier aucune. Voici des exemples d’éléments négatifs qui concernent le monde du travail dans un atelier, mais on pourrait associer cette procédure à la vie de famille :

  • A2 : Perdre et chercher son marteau quand on doit s’en servir
  • A3 : Avoir très chaud en été dans le local
  • A4 : Être malpropre en revenant de l’atelier

Maintenant, évaluez chacun des éléments négatifs en vous fiant à cette règle :

  • Dans la colonne B, écrivez un chiffre de 1 à 4, 1 étant le désagrément le plus faible et 4 le plus élevé.
  • Dans la colonne C, écrivez un chiffre de 1 à 4, 1 étant la fréquence la plus faible et 4 la plus élevé.

Bien entendu, ce qui vous semble le plus désagréable obtiendra une note plus élevé. De même, l’élément négatif qui revient le plus souvent dans votre vie aura aussi une note plus élevé. Il sera donc possible de déterminer ce qui doit être réglé en premier en fonction du calcul désagrément multiplié par fréquence égale niveau de risque. Le niveau de risque montre à quel point ce besoin de régler ce problème est urgent ou non. Le niveau de risque se situe au maximum à 16. Il va sans dire qu’un élément négatif ayant la note 16 devrait être réglé en priorité sur un élément négatif ayant une note de 12 et ainsi de suite.

Pour régler ces problèmes, vous allez écrire dans la colonne E intitulée « Méthode » les procédures à suivre pour régler ces problèmes. Dans le cas de la ligne 2, «Perdre et chercher son marteau quand on doit s’en servir », la méthode sera de toujours remettre le marteau à sa place dans un étuis bien visible dans l’atelier. Dans la colonne F, « Objectif », notez les éléments clés de cette méthode, comme les choses à acheter, à se procurer ou à transformer. Par exemple : « Un étui en plastique avec couvercle sur lequel il est écrit le mot Marteau ». Une fois que vous vous aurez atteint vos objectifs, vous pourrez les évalués et déterminer si votre solution a été efficace en écrivant un pointage sur 10 dans la colonne G.

Deuxième étape :

Ouvrez maintenant un fichier Word que vous nommerez « Liste d’achats ». Assurez-vous d’ordonner titre 1, titre 2 et titre 3 avec une numérotation de ce genre :

1. Titre 1

      1.1 Titre 2

          1.1.1 Titre 3

 

Une fois que cela est fait, écrivez ceci :

1. Urgent

  1.1 Niveau de risque 16

  1.2 Niveau de risque 12

  1.3 Niveau de risque 9

  1.4 Niveau de risque 8

2. Pas urgent 

  2.1 Niveau de risque 6

  2.2 Niveau de risque 4

  2.3 Niveau de risque 2

3. À acheter un jour peut-être

Sous chacun de ces titres, vous ferai un copié-collé des objectifs obtenus dans le fichier Excel en les classant selon leur niveau de risque. Si la ligne «Perdre et chercher son marteau quand on doit s’en servir » indique un niveau de risque de 16, l’objectif de cette ligne sera en tête de liste.

 Fichier word à reproduire:

 

Pour conclure, vous aurez donc une liste allant de l’objectif le plus important, jusqu’à l’objectif le moins important. En n’achetant que les éléments les plus importants, vous éviterai ainsi de remplir des objectifs superficiels et de dépenser inutilement.

Voici quelques trucs pour améliorer votre espace de travail et ainsi être plus productif.

1. Séparez le travail de votre vie domestique

2. Votre espace doit être ergonomique

3. Désencombrez votre espace de travail

4. Utilisez un deuxième écran 

5. Ajoutez quelques éléments stimulants au niveau visuel

6. Éclairez et colorez soigneusement votre espace de travail

7. Utilisez un babillard et un calendrier

8. Ajoutez des plantes

9. La musique au travail

10. Ajoutez un sofa ou un endroit de relaxation. 

Ces conseils sont tirés de cet excellent article: http://www.marevueweb.com/2010/03/10-conseils-pour-creer-un-environnement-de-travail-motivant-a-la-maison/

Je vous invite par ailleurs à consulter mes billets sur le sujet des environnements de travail:

La dictature du téléphone et TTC, mon analyse

Avoir de l’autorité sur les objets du quotidien c’est sortir du matérialisme?

Brainstorm mode d’emploi

Tout artiste, designer, auteur ou architecte ambitieux s’est déjà dit un jour ou l’autre: j’aimerais bien que mon talent soit reconnu et avoir de l’influence.

C’est dans cette optique que quelques amis et moi avons pensé créer un mouvement artistique. Je pense que la première étape fut de se recontrer dans un café pour en parler et décrouvrir ensemble nos intérêts communs. Nous voulons tous faire la promotion de l’art et de la culture, évoluer comme artiste et changer le monde à notre manière. Notre premier geste fut d’écrire un manifeste du Supraréalisme:

  • supraréalisme_manifeste (PDF), la raison comme emprunte du cortex frontal, développons des imaginaires non raisonnables pour étendre nos perceptions.

Avant toute chose, Hervé Leroux et moi étions des auteurs aux idées avant-gardistes qui se sont trouvés des points communs et une ligne de pensée similaire. Puis, par le bouche-à-oreille, d’autres créateurs se sont joints à nous. Ce petit groupe encore embryonnaire demeure tout de même d’une grande importance à mes yeux. On y trouve des gens sympathiques, passionnés et intelligents qui aiment échanger et partager leurs idées.

Alors, comment créer un mouvement artistique? Il suffit de:

  1. Avoir un projet personnel qui nous tient à coeur
  2. Rencontrer un passionné ambitieux et talentueux
  3. Écrire un manifeste ou une ligne de pensée
  4. Se créer un réseau de contact
  5. Organiser une rencontre d’information avec ses contacts
  6. Trouver une mission
  7. Inviter les gens à participer à ce projet s’il lui tient à coeur de créer un mouvement artistique en suivant ce manifeste ou cette ligne de pensée

Nous sommes tous originaire de Québec. Notre mouvement artistique est en constant changement. Nous cherchons à expérimenter et développer de nouvelles manières de créer et de concevoir. Le Groupe Supraréaliste, c’est un laboratoire créatif, un Think Tank groupe de R&D pour gens créatifs dans lequel on s’influence et on crée des alliances positives.

Si vous êtes de Québec ou d’ailleurs et souhaitez vous joindre à notre petit groupe de créateurs, Contactez-moi dès maintenant pour savoir la date et le lieu de notre prochaine rencontre.

Nous cherchons des gens de ces domaines en particulier:

  • Arts visuels
  • Graphisme
  • Musique
  • Multimédia
  • Design
  • TI
  • Littérature et poésie
  • Architecture
  • Danse
  • Chant
  • Jeux-vidéos

Même si vous ne figurez pas dans une de ces catégories, nous acceuillons chaleureusement ceux qui souhaiteront s’impliquer dans ce projet, partager leur passion et inspirer les autres.

MAJ:

Correction. Disons que je me suis mal exprimé. Suite à un commentaire que j’ai reçu, ma vision du Think Tank a changée. Un Think Tank c’est ça:

Le mouvement que je lance est un groupe de recherche et développement (R&D).

Quand on voit la Nature à l’oeuvre, on a souvent tendance à être impressionné, terrifié ou confus.

Dans ce sens, il est sans doute prématuré d’analyser la situation en Haïti, aussi je crois être loin de comprendre toute la problématique, mais je pense que l’urgence de cet épisode aura de quoi réveiller la population sur l’importance d’organiser le chaos, dans toutes les situations, si on veut assurer le succès d’une opération.

Si, comme le dit Robert Lepage avec grande éloquence, la créativité artistique n’est possible que dans le cadre d’un chaos véritable (entendre ici absence de règles strictes et de conventions), il peut être nuisible de tolérer le chaos dans un autre champ d’activité. Historiquement, l’innovation en entreprise ou en laboratoire se doit généralement de respecter un cadre stricte dans lequel il est préférable d’intégrer des sessions de création moins organisées et plus artistiques pour trouver de meilleurs idées. Ordonnez le chaos avec des experts en R&D et, comme le peuple d’Haïti aidé par les secours internationaux, vous apprivoiserez des situations troubles mettant en danger la survie de votre entreprise ou d’un projet.

Quel est-il ce chaos qu’on doit contrôler? Il y a quelques temps, j’écrivais sur mon compte Twitter :

« Contrôlez l’eau et les transports aériens et vous contrôlerez le monde… »

En regard d’Haïti, cela devient une évidence. Sans eau, la population est en péril et sans transport aérien, les secours ne peuvent venir. La crise met en lumière l’importance de ces deux éléments. C’est ainsi partout dans le monde: sans eau, on meurt et sans transport aérien (avions, missiles, navettes spatiales), on est décidément voué à être technologiquement inférieur et par conséquent, dominé par ceux qui possèdent les technologies supérieures. La « gué-guerre » spatiale  fait preuve du rôle politique important de l’aérospatial. À une autre époque, le 9/11 mettait aussi en lumière l’importance du transport aérien dans l’économie mondiale. Il existe ainsi des épisodes de crises qui permettent de vérifier la présence d’un certain chaos dans le monde en raison d’éléments clés.

Voici le symbole du chaos:

C’est un point d’où partent huit flèches pointant vers l’extérieur surlesquelles s’opposent des flèches pointant vers l’intérieur. Le Chaos est (voir définition complète): Confusion totale, désordre général. Il y a un état de tension permanente, de friction, de choc.

Chose certaine, il existe ainsi des sources de chaos universelles. Parmi ces éléments clés, il y a:

  • Problèmes de santé;
  • Bris mécaniques ou électriques;
  • Manque de vivres et d’eau;
  • Absence de logis;
  • Catastrophe naturelle (Act of God);
  • Problème de logistique;
  • Conflit interpersonnel.

Si d’une part, le Chaos donne lieu à des situations troublantes, l’Infinité a pourtant des vertues inestimables.

L’Infinité est représenté par un trait continu en forme de « 8 » couché à l’horizontal:

 

L’Infinité (voir définition complète): Qui n’a pas de limite, pas de borne.

Bref, Chaos et Infinité sont des concepts ayant pour sujet un rapport à l’ordre. Généralement, ce qui tend vers l’Infinité tend aussi vers l’harmonie naturelle. Comme pour le Chaos, il existe des sources universelles d’infinité. Pour équilibrer un univers chaotique, intégrez des éléments d’infinité:

  1. Écologie et recyclage;
  2. Ressources naturelles inépuisables ou renouvelables;
  3. Êtres vivants;
  4. Présence de la nature;
  5. Créativité;
  6. Droit à la famille;
  7. Satisfaction personnelle;
  8. Harmonie avec les valeurs de la communauté (humanité);
  9. Harmonie avec la vie de couple.

Pas étonnant que les entreprises et les personnes ayant le plus de succès à long terme :

  1. Respectent l’environnement et la nature;
  2. Sont situées dans des environnements d’abondance;
  3. Respectent la santé des employés;
  4. Incluent la lumière naturelle, des plantes et des aires de repos dans leur travail;
  5. Font régulièrement appel à l’intelligence de leurs collègues;
  6. Donnent des congés parentaux et garderies en entreprise;
  7. Permettent aux employés d’évoluer dans l’échelle salariale;
  8. Donnent à la communauté et commanditent des évènements;
  9. Permettent un bon équilibre travail-famille.

PEACE and LOVE.

Si vous cherchez comment aider Haïti, on suggère de donner à un organisme reconnus comme la Croix Rouge ou Unicef dans les médias.




  • Page Facebook

  • Contactez-moi

    Laurent Marcoux, consultant en design industriel

    Email: contrat.laurent(at)gmail.com
    Skype : laurent_marcoux

    Pour la prise de rendez-vous: Heure locale au Canada

    Réseaux sociaux:
    Facebook Facebook
     Google+
    Linked-In Linked-In
    Twitter Twitter

  • Le Design et l’écologie

    LE DESIGN ET L’ÉCOLOGIE est un essai qui vise à vulgariser les concepts généraux liés à l’éco-conception de manière simple et concise. Il s’agit d’une introduction à l’éco-conception qui inclut une liste de définitions, un constat de l’impact du design sur l’entreprise socialement responsable, la logistique, le cycle de vie, l’image de marque et les normes de développement, ainsi qu’une liste de sites Web à consulter. AUCUN REMBOURSEMENT. AUCUN ÉCHANGE. 11 pages.
  • Le Design tout simplement

    LE DESIGN TOUT SIMPLEMENT est un essai qui vise à répondre à quatre grandes questions relatives au design : Qu’est-ce que le design? À quoi sert le design? Qu’est-ce qu’un bon design? Comment travaille un designer?  Né à Québec en 1987, Laurent Marcoux est diplômé en technique de design industriel au cégep de Sainte-Foy (Québec, Canada). Consultant en design, recherche et développement, il est l’auteur d’un blogue : http://designer-entreprise.com.  Notes générales: Ce texte fait 31 pages. Aucun échange. Aucun remboursement.