Posts Tagged ‘Entrepreneur’

According to a survey of 131 business leaders in Quebec, Canada.

Here in order of increasing the benefits of using an industrial designer:

  1. Increase creativity
  2. Diversification of product range
  3. Increase in turnover
  4. Developing a culture of quality
  5. Practice of technological and competitive
  6. Introduction of new working methods
  7. Increase in exports
  8. Mobilizing internal teams
  9. Deregulation of services
  10. Increased number of jobs.

Increase in sales

An expert on the subject of consumption.

Ronan Chastelier , sociologist and author, said without his book on market trends:

A study in the UK over the period 2002 to 2005, companies that use intensively the design have made twice as many innovations as the other. The corollary is an increase in turnover, as shown in another study, Danish it: over a period of five years, companies that « do design » have increased by 122% of their turnover.

Achieve success

According to the Government of Quebec.

The Ministry of Economic Development, Innovation and Export (MDEIE) shows the importance of hiring an industrial designer:

Essential tool for economic development, industrial design can make all the difference between success and failure of your product. It allows your company to design products that meet consumer needs and fit well to their environment.Industrial design is more than skin aesthetics, and it requires a global approach, from the beginning of the creative process.

According to a study by Industry Canada :

More than 80 per 100 Canadian businesses of all sizes have found a marked improvement in the satisfaction of customer needs and product quality as a result of the adoption of advanced technologies and processes (CDP Design and Product Development).

Increase profitability

The conclusions of Industry Canada.

Strategis – 2001:

An effective and innovative design is a critical factor for economic growth. It is through good design that design professionals are able to increase the value of products, services, communications and physical spaces while reducing costs, improving efficiency and increasing productivity.

Look good

The finding of Leger Marketing.

Omnibus Survey, Spring 2008:

69% of Quebec’s population believes that the work of designers contribute significantly to improve their quality of life.

Distinguish

An article in the magazine Jobboom, here are some examples of products out of the imagination of designers Quebecers:

NOTE:

Product designer and industrial designer are synonyms in that they are both professionals in the design of objects manifacture.

See also

SOURCES:

Summary of survey results on the perception and use of industrial design by manufacturing firms in Quebec, Quebec Government, Economic Development, Innovation and Export Trade, April 2008, 32 pages.

CHASTELIER, Ronan. Tendancologie: Making glamorous Organization Eyrolles, Paris, 2008, 208 pages.

The Design Works! , Ministry of Economic Development, Innovation and Export, 2009.

Inter Design Conference in Quebec

BELLEROSE, Patrick. « Making life better, » Spotlight: Design,Jobboom Magazine , March 2009, p. 20-24.

The state of product design, a study by Industry Canada , 2010.

Publicités

Qu’on le veuille ou non, la créativité attire, séduit, conquit et génère le bouche-à-oreille, le buzz. S’entourer de gens créatifs (pas nécessairement des artistes) quand on est entrepreneur, c’est un avantage, pas un inconvénient.

En effet, les gens créatifs trouvent des solutions originales aux problèmes quotidiens, remettent en perspectives les défis à surmonter, alimentent le flux constant d’idées pour développer l’entreprise et voient des opportunités cachées de gagner des parts de marché.

Alors, pourquoi de nombreux entrepreneurs ne font pas l’effort de chercher des gens créatifs? Selon leurs commentaires, ils n’ont tout simplement pas le temps, l’énergie et les connaissances pour trouver ce type de personnes. Trouver un créatif, c’est comme chercher une aiguille dans une botte de foin.

Si vous cherchez un créatif, me voici:

Si vous cherchez plus de temps et d’énergie, lisez:

Quels sont les signes distinctifs d’une personne créative?

Les gens créatifs passent parfois inaperçus. Pour les reconnaître, il suffit d’observer leur manière d’agir et le résultat qu’ils obtiennent (ce résultat fait preuve de créativité lorsqu’il répond efficacement et de manière nouvelle à une problématique). On reconnaît un arbre à ses fruits.

Définition:

La créativité décrit — de façon générale — la capacité d’un individu ou d’un groupe à imaginer ou construire et mettre en oeuvre un concept neuf, un objet nouveau ou à découvrir une solution originale à un problème.

Créatif partout

Au delà des apparences, du portfolio ou des références de clients, une personne véritablement créative est créative partout: au travail, à la maison, dans ses loisirs. Les gens créatifs que je connais font tous parti de ces types de groupes:

  • Association étudiante de type culturel
  • Communauté d’artistes, artisans
  • Conférences sur les domaines du design, du graphisme, de la communication ou de la publicité
  • Groupe de théâtre, d’improvisation, de danse, de chant, de musique, etc.

Comme Galiano, ils prennent soin de leur talent, le cultive, le nourrissent. S’ils ne sont pas artistes, ils lisent des revues, des sites Web, des articles de journaux, regardent des documentaires ou prennent part à des débats.

Comme Carl Lagarfeld, ils ont un rythme de vie particulier, leur propre univers. Ils agissent parfois de façon téméraire ou excentrique pour changer leur perception du monde.

Vous aimez? Commentez et partagez: Bookmark  and Share Saviez-vous que j’offre des services en design de produits et marketing promotionnel?

Comme designer, on est souvent appelé à critiquer, voir détruire les produits pour mieux les analyser. Quand je dis détruire, je dis littéralement mettre en morceau un lecteur Mp3 par exemple. Dans le cas de l’amélioration des services, ça peut aller plus loin, comme c’est le cas des experts en service à la clientèle qui se font passer incognito pour engueuler des vendeurs ou tester leur patience (je ne suis pas de ce genre, mais vous comprenez l’idée). Bref, quand il est temps de mettre à l’épreuve un produit ou service, vous pourriez être surpris de l’inventivité que peuvent avoir vos concurrents.

S’il y a une chose en commun entre tous les designers, c’est leur très forte habileté à critiquer de façon constructive un produit ou service. Cela dit, l’un des éléments clés qu’il manque à la majorité des produits et services que j’analyse, c’est une âme. Tout bonnement une âme (ou le semblant d’une âme comme on pourrait dire qu’un objet à une âme), c’est-à-dire une intention, une vie propre, une histoire, un esprit, une forme de raison d’être au delà de la fonction.

Oui, c’est si simple et si souvent oublié: les produits et services qui ont une âme font vendre plus parce qu’ils sont souvent mieux conçus et surtout plus adaptés à satisfaire les besoins humains qui sont aussi des besoins non-matériels. Les exemples abondent, en voici quelques uns:

Bon, si vous venez de prendre conscience de l’absence d’une âme dans votre produit ou service, ne paniquez pas. Voici quelques trucs rapides pour donner une âme à son produit ou service:

  • Racontez l’histoire de votre produit ou service
  • Développez une expertise en recherche d’inspiration et montrez à vos clients les résultats de vos recherches (si vous êtes vendeur de voiture, montrez votre amour pour ces minis voitures de collection que vous aimez, mais gardez secrète, parce qu’elles font preuve que vous avez l’âme d’un passionné de voitures)
  • Développez une esthétique propre à votre produit ou service
  • Soignez votre image en suivant une logique de cohérence (tout veut dire le même message)
  • Posez-vous les questions suivantes: Si votre produit ou service était une être vivant, ou une machine ou un système si vous préferez, il ferait quoi pour bien fonctionner? Ce serait quel sorte de système? Serait-il doué de capteur, de moyens de satisfaire des clients difficiles ou de fonctions à personnaliser?

Contactez-moi si vous cherchez à optimiser vos produits et services et révéler l’âme de votre entreprise. Si vous êtes nouveau sur ce blogue, je vous invite à lire ces autres billets et vous abonner à ma newslettre (voir à droite):

Découvrez le design… Téléchargez le e-book Le Design tout simplement.

Bruno de Café-Vrac a répondu à mon questionnaire pour mieux comprendre les entreprises présentes sur le Web. Si vous souhaitez répondre à mon questionnaire, veuillez m’adresser un courriel avec votre demande: Contactez-moi dès maintenant

Café-Vrac est une entreprise présente sur les réseaux sociaux et qui a obtenu une pub gratuite sur mon blogue il y a quelques mois (j’offre toujours des pubs gratuites, il suffit de demander). Sur www.cafe-vrac.com, on peut acheter du café selon nos goûts.Voici les réponses au questionnaire:

1) Comment avez-vous débuté votre entreprise?

Premier site web en 2001, sans shopping cart j’envoyais la commande avec facture et enveloppe de retour pré-affranchie

2) Quelle est l’importance du Web dans le développement de vos affaires?

Très important, j’ai toujours cru que le web m’offrais un commerce et une façon d’être toujours « ouvert » avec les coûts les plus minimes possibles.

3) En quoi vos produits et services ont évolués en contact avec les consommateurs du Web?

Mes produits et services n’ont pas vraiment changés depuis 2001, disons que la

principale évolution pour moi à été l’utilisation des réseaux sociaux. Du bouche à oreilles de façon exponentielle!

4) Quels sont les qualités d’un bon entrepreneur sur le Web?

Que cela soit un produit ou un service, d’être capable de l’offrir rapidement.

D’offrir une meilleure offre que nos compétiteurs. D’avoir une approche comme si le client était devant nous (répondre à ses questions et demandes d’achats dans les plus brefs délais)

5) Que souhaitez-vous aux gens qui veulent entreprendre sur Internet?

Patience et persévérance

Vous aimez? Commentez et partagez: Bookmark  and Share Saviez-vous que j’offre des services en design de produits et marketing promotionnel?

Aujourd’hui, j’apprends que l’organisme Idéa PME met un terme à ses activités.

Sur le blogue de l’organisme, on peut lire ce matin:

IDÉA était la seule boîte qui proposait de faire les choses différemment au Saguenay–Lac-Saint-Jean, la seule boîte de design industriel pour soutenir et développer les entreprises manufacturières par le développement de nouveaux produits novateurs. Le seul organisme qui assurait une mission de sensibilisation à l’innovation pour développer une région basée sur une économie créative dans le futur.

Nous voulions changer le paysage économique régional, mais il semble que l’ambition était finalement démesurée, puisque la volonté de changement que nous sommes parvenus à installer n’est pas assez forte, même aujourd’hui.

Sachez que j’offre du soutien aux entreprises manufacturières en tant de designer industriel et agent de projet marketing.

À mon avis, ce regard lucide que porte M. Romain Cunat est systématique des bouleversements qu’on causés la crise économique. Selon toutes réserves, il semblerait que les entreprises en design industriel du Québec, en particulier les bureaux de consultations (j’en ai visité plusieurs), soient durement affectés par ce marasme économique. Si il y a moins de travail, c’est parce que :

  • Les entreprises du Québec sont en majorité des PME qui n’ont ni le temps, ni l’argent, ni l’expertise pour enclencher des cessions de recherche et développement importantes et ainsi investir dans l’innovation et la créativité, alors qu’on reconnaît un peu partout dans le monde que l’innovation en industrie est source de grands profits;
  • Le design industriel est une profession peu connue au Québec comme dans le monde, malgré que ce soit un levier économique et que les efforts du designer ont pour impact l’accroissement des revenus en réduisant les coûts de production, de main d’œuvre et en augmentant le potentiel de vente;
  • Les structures de soutient (appelons ça filet de survie) sont pratiquement inconnus des jeunes entrepreneurs parce qu’on n’en fait pas assez la publicité dans les cégeps et université à mon sens;
  • La mondialisation entraîne son lot de changements et de nouvelles formes d’économies sont en train d’émerger : économie et écologie, vente sur Internet, production à courte série par des procédés nouveaux…
  • La concurrence est mondiale et la production en Chine est à faible coût.

De mon côté, je pense que les efforts du gouvernement pour exporter le talent et l’expertise québécoise est tout-à-fait nécessaire. Aussi, les nombreux voyages à l’étranger de Monsieur le premier ministre Jean Charest n’ont rien de provoquant, à mon avis. Ils sont absolument nécessaires. Et d’ailleurs, la visite du PM en Russie caractérise toute l’aventure et je vous invite à regarder ce reportage:

On entend qu’un entrepreneur, via ses contacts avec le PM, a été en mesure de créer une alliance en Russie, ce qui me fait dire: si vous êtes une entreprise manufacturière du Québec, tentez donc par tous les moyens de faire parti de ces voyages d’affaires en contactant immédiatement le Ministère du Développement économique, innovation et exportation (MDEIE)! Vous trouverez des informations pertinentes en posant les bonnes questions à ces professionnels du développement économique via un simple courriel.

De fait, le Québec et la Russie feraient des partenaires économiques intéressants dans la mesure où ils subissent les rigueurs d’un climat semblable. Du moins, c’est ce que m’inspirent les reportages à ce sujet qu’on fait Radio-Canada. D’un autre côté, on critique cette approche comme un manque de responsabilité, mais comme je ne suis pas un spécialiste de la question, je vais me résigner de commenter. En considérant seulement les manufactures, les producteurs et les exportateurs, c’est une action audacieuse et rentable que tous ces voyages.

C’est incroyable de remarquer à quel point les médias ont ignoré les entreprises qui ont profité de ces voyages sous prétexte, j’imagine, que ça ne profite pas au bien commun.

En conclusion, le positionnement des entreprises manufacturières au Québec se doit peut-être d’être à l’échelle mondiale. Si internet permet la distribution rapide des produits et la production pièce par pièce de produits personnalisés, je pense qu’il est temps de revoir la manière dont on conçoit, met en forme et distribue les produits fabriqués au Québec.

SOURCE:

Vous aimez? Commentez et partagez: Bookmark  and Share Saviez-vous que j’offre des services en design de produits et marketing promotionnel?

Vous avez ce genre d’idées originales?

Êtes-vous inventeur? Voici une liste d’éléments à prendre en considération selon les différentes étapes de votre travail:

  • Dès que vous avez une idée d’invention, notez-là avec la date et signez et placez-là en lieu sûr. Ensuite, fouillez tout ce qui existe qui pourrait ressembler de près ou de loin à ce que vous avez imaginé et tentez de distinguer votre produit sur le marché ciblé. Au Canada comme ailleurs dans le monde, les inventeurs se font voler leurs idées, mais dans le pire des cas, vous aurez tout de même une preuve papier que vous avez eu l’intelligence de penser à cette invention, même sans en avoir le brevet. Vous pourrez ainsi surfer sur le succès du voleur en disant que vous aviez imaginé la même chose ou aller en court avec ce minimum de preuves.
  • Votre idée est-elle notée? Avez-vous pensé à sa mise en marché? Ce n’est pas tout d’être inventeur. Pour profiter de ses inventions, il faut encore les vendre. Avez-vous estimé le succès commercial de votre invention?
  • Vous voulez mettre votre invention sur le marché? Avez-vous pensé à la produire de façon rentable afin d’en réduire les coûts de production? Avez-vous pensé faire appel à un designer de produits pour qu’il améliore votre invention et en fasse un produit commercial véritable? Êtes-vous entrepreneur sans le savoir?
  • Notez que le brevet n’est applicable que dans le pays où il est donné, à moins d’exception. Pour vos brevets, parlez à des agents de brevets comme le CRIQ. Un brevet peut coûter 3000$.
  • Votre invention est commercialisable, brevetée et ensuite…? Il suffit de réaliser un prototype et de contacter des salons d’expositions, des commerçants et des détaillants. Avez-vous une force de vente?
  • Et une fois que vous aurez vendu quelques produits, avez-vous pensé à la suite? Avez-vous bien géré vos dépenses? C’est la panique?

Je me confie à vous: je pense que la plupart des inventeurs ne comprennent absolument rien au design. Si vous voulez en avoir la preuve, visitez Google Patents (brevets pour inventions) . Je vous fais une autre confession: les inventeurs sont parfois capricieux au point de préférer leurs idées à celles d’experts. Si c’est votre cas, sachez que selon les spécialistes du CRIQ, de nombreux inventeurs dépensent des sommes considérables pour que leurs idées deviennent réalité sans même avoir pensé regarder sur Google Images si quelqu’un d’autre a déjà mis en marché ce dont ces inventeurs rêvent de réaliser. Si ce genre d’erreur majeure peut arriver en tout début de projet, lorsqu’il est temps de noter l’idée, imaginez le genre de problématiques que peuvent engendrer la mise en marché et la vente!

Maintenant que c’est dit, il serait intéressant que vous sachiez que les inventeurs ont du profit à tirer de faire appel à un designer de produits. Pourquoi? Parce que par définition, le designer de produits est l’expert de la conception de produits commerciaux, ce qui signifie qu’il a l’expérience et la compétence pour transformer une idée/une invention en un succès commercial dans la mesure où il travaille en collaboration avec des gens en production, marketing, vente, etc. afin de réaliser des profits et réduire les coûts de production.

Pour plus d’information, je vous invite à lire ou relire mes autres billets:

Image de marque et durabilité sur le marché

Pourquoi engager un designer industriel/designer de produits?

Comment créer de l’engouement dans un salon d’exposition?

Une voiture électrique en forme de pyramide

Les Vlogbrothers ou comment faire du profit avec un gag

Découvrez le design… Téléchargez le e-book Le Design tout simplement.

Je connais beaucoup trop d’entreprises qui ne se soucient pas assez de leur image de marque et vous aussi sans doute. Pourtant, selon les experts en communication, l’image de marque est synonyme de réputation et la réputation, dans la vie comme en entreprise, c’est la clé du succès à bien des égards.

Aussi, pourquoi des entreprises ne prennent-elles pas la peine de nourrir leur image corporative et d’en prendre soin?

D’abord, c’est peut-être par manque de sens des responsabilités (ou si ce ne l’est pas, c’est ce que le consommateur moyen se dit plus ou moins consciemment). Oui, il faut manquer de professionnalisme pour négliger sa propre entreprise. Au Québec on dirait que c’est « se tirer dans le pied ».

Ensuite, c’est peut-être par manque d’énergie créative ou simplement, par manque de goût. Encore une fois, même si ce n’est pas tout-à-fait vrai, c’est ce qu’on en pense, nous, les consommateurs. Qui voudrait acheter les produits d’une entreprise en déclin, moche et sans énergie? Levez la main…

Enfin, il s’agit sans doute de la raison la plus valable : on ne mesure pas efficacement l’impact de son image d’entreprise sur ses revenus. Il me semble en effet que ce n’est pas nécessairement en retombées économiques directes que se vit l’adoption d’une bonne image de marque, mais bien en durabilité/répétition d’achat. On ne fera peut-être pas plus d’argent par année, mais on durera plus longtemps, parce qu’on attirera des consommateurs fidèles et ainsi on arrivera à saturer son propre marché.

Petite histoire… Dans le quartier où je vis, il existe une entreprise vieille de plusieurs années qui a su se réinventer année après année et redorer son image de marque : un salon de coiffure pour tous. Les clients y reviennent toujours. Pourquoi? Parce que c’est toujours amusant et qu’on peut y aller en famille rapidement. Maintenant, autre petite histoire… Il y avait dans mon quartier un barbier qui n’a jamais voulu couper les cheveux des femmes parce qu’un barbier, ça coupe des barbes! Et bien, ce barbier a fait faillite. Pourquoi? Parce qu’aucune femme ne souhaite voir son mari se faire couper les cheveux chez un homme un peu sexiste qui pourrait l’influencer à devenir lui aussi un peu sexiste et parce que ce n’est pas pratique de se séparer quand chaque membre d’un couple a besoin d’une coiffure. D’ailleurs, les hommes ne se font plus raser chez le barbier parce qu’il existe des rasoirs jetables pour la maison.

Bref, l’image assure la réputation et la réputation mérite le respect. Le respect attire l’enthousiasme et l’enthousiasme que provoque une entreprise assure généralement sa durabilité.

Vous aimez? Commentez et partagez: Bookmark  and Share

Matthiew E. May est mon gourou puisqu’il remet en vedette la notion d’élégance. Il démontre clairement comme l’innovation et le leadership mènent à des succès commerciaux.

De son côté, François Héon m’inspire. Il définit avec rigueur en quoi le leader provoque l’enthousiasme au sein de son équipe, la mobilise et l’amène à agir. Voir son vidéo: Leadership et Barack Obama.

Le leadership, à mon avis, est une habileté naturelle qu’on peut développer. Les grands leaders de ce monde me semblent tous avoir les mêmes caractéristiques: ils sont curieux de tout, d’eux-mêmes comme des autres, de l’économie et de la créativitédes activités communautaires comme des corporations, etc. Ils savent par expérience ou instinctivement vers quoi diriger leur attention. Leur intuition est forte.

Pour exploiter vos talents comme leader, je vous invite à lire ou relire mes billets:

Comment avoir un but commun?

Pas de panique

Qu’est-ce que la R&D et pourquoi en faire une priorité?

Le Québec est capable d’innover

Brainstorm mode d’emploi

Mes lectures préférées de 2009

Innovation naturelle

Un atelier pour arrêter de perdre temps et énergie

Don Norman, provoquer le succès avec l’émotion

Comment innover au Québec?

Vous aimez? Commentez et partagez: Bookmark  and Share Saviez-vous que j’offre des services en design de produits et marketing promotionnel?

Démarrer une entreprise: Contactez-moi

J’offre aux entrepreneurs de les accompagner du début à la fin du développement de leur entreprise. Entreprendre avec succès demande une méthode. Vous trouverez ici les étapes à suivre pour passer de l’idée de départ à la mise en marché d’un produit ou service.

1. Rêvez à un monde meilleur    

2. Gérez bien votre argent    

3. Travaillez en équipe    

4. Devenez plus productif au travail    

5. Trouvez un but    

6. Trouver des partenaires et faîtes du réseautage 

7. Faîtes un brainstorm    

8. Développez vos idées    

Recherche et développement  

Invention  

Conception  

9. Devenez le meilleur  

Compétition sur le marché   

Service à la clientèle   

Développement de produit novateur   

Stratégie de croissance   

Enrichissement personnel  



Je vous présente quelque chose d’extraordinaire aujourd’hui: une voiture en forme de pyramide. Elle est le résultat d’une phase très approfondie de recherche et développement (R&D) par son inventeur, Greg Zanis. Pour plus d’information et pour connaître mieux cette invention, visitez http://www.dreamcar123.com/

Sur son site Web, l’inventeur explique son véhicule dans d’autres vidéos:

Comme le démontre l’inventeur, et selon mon avis, c’est un concept très fonctionnel (pas sexy, fonctionnel), mais puisqu’il ne semble pas respecter les normes et standards automobiles habituels, sa mise en marché sera difficile. Son allure futuriste et révolutionnaire en fait un produit unique au monde et sa visibilité sera assurée. Le produit aura donc accumulé de la valeur et puisqu’il est dans l’ère du temps, certains collectionneurs seront intéressés à se le procurer. Par contre, M. et Mme Toutlemonde n’y auront probablement jamais accès. Pourquoi? Parce que les gens de la classe moyenne, le peuple, n’ont pas le luxe de payer un concept car, c’est-à-dire un prototype visant à exprimer une nouvelle vision de l’industrie automobile.

Bref, je lance ce message aux inventeurs: même si on invente un produit intéressant et qui rempli un véritable besoin, ça ne veut pas nécessairement dire qu’il sera commercialisable.

Vous êtes inventeur, bricoleur ou patenteux? Je vous invite à lire mes autres billets:

Évoluer technologiquement et apprendre à vivre en civilisation

Comment faire du brainstorming sans équipe?

Comment innover au Québec?

Pourquoi engager un designer de produits/designer industriel?

Être entrepreneur sans le savoir et la R&D

Vous aimez? Commentez et partagez: Bookmark  and Share Saviez-vous que j’offre des services en design de produits et marketing promotionnel?




  • Page Facebook

  • Contactez-moi

    Laurent Marcoux, consultant en design industriel

    Email: contrat.laurent(at)gmail.com
    Skype : laurent_marcoux

    Pour la prise de rendez-vous: Heure locale au Canada

    Réseaux sociaux:
    Facebook Facebook
     Google+
    Linked-In Linked-In
    Twitter Twitter

  • Le Design et l’écologie

    LE DESIGN ET L’ÉCOLOGIE est un essai qui vise à vulgariser les concepts généraux liés à l’éco-conception de manière simple et concise. Il s’agit d’une introduction à l’éco-conception qui inclut une liste de définitions, un constat de l’impact du design sur l’entreprise socialement responsable, la logistique, le cycle de vie, l’image de marque et les normes de développement, ainsi qu’une liste de sites Web à consulter. AUCUN REMBOURSEMENT. AUCUN ÉCHANGE. 11 pages.
  • Le Design tout simplement

    LE DESIGN TOUT SIMPLEMENT est un essai qui vise à répondre à quatre grandes questions relatives au design : Qu’est-ce que le design? À quoi sert le design? Qu’est-ce qu’un bon design? Comment travaille un designer?  Né à Québec en 1987, Laurent Marcoux est diplômé en technique de design industriel au cégep de Sainte-Foy (Québec, Canada). Consultant en design, recherche et développement, il est l’auteur d’un blogue : http://designer-entreprise.com.  Notes générales: Ce texte fait 31 pages. Aucun échange. Aucun remboursement.