Posts Tagged ‘Concepteur’

Aujourd’hui, j’apprends que l’organisme Idéa PME met un terme à ses activités.

Sur le blogue de l’organisme, on peut lire ce matin:

IDÉA était la seule boîte qui proposait de faire les choses différemment au Saguenay–Lac-Saint-Jean, la seule boîte de design industriel pour soutenir et développer les entreprises manufacturières par le développement de nouveaux produits novateurs. Le seul organisme qui assurait une mission de sensibilisation à l’innovation pour développer une région basée sur une économie créative dans le futur.

Nous voulions changer le paysage économique régional, mais il semble que l’ambition était finalement démesurée, puisque la volonté de changement que nous sommes parvenus à installer n’est pas assez forte, même aujourd’hui.

Sachez que j’offre du soutien aux entreprises manufacturières en tant de designer industriel et agent de projet marketing.

À mon avis, ce regard lucide que porte M. Romain Cunat est systématique des bouleversements qu’on causés la crise économique. Selon toutes réserves, il semblerait que les entreprises en design industriel du Québec, en particulier les bureaux de consultations (j’en ai visité plusieurs), soient durement affectés par ce marasme économique. Si il y a moins de travail, c’est parce que :

  • Les entreprises du Québec sont en majorité des PME qui n’ont ni le temps, ni l’argent, ni l’expertise pour enclencher des cessions de recherche et développement importantes et ainsi investir dans l’innovation et la créativité, alors qu’on reconnaît un peu partout dans le monde que l’innovation en industrie est source de grands profits;
  • Le design industriel est une profession peu connue au Québec comme dans le monde, malgré que ce soit un levier économique et que les efforts du designer ont pour impact l’accroissement des revenus en réduisant les coûts de production, de main d’œuvre et en augmentant le potentiel de vente;
  • Les structures de soutient (appelons ça filet de survie) sont pratiquement inconnus des jeunes entrepreneurs parce qu’on n’en fait pas assez la publicité dans les cégeps et université à mon sens;
  • La mondialisation entraîne son lot de changements et de nouvelles formes d’économies sont en train d’émerger : économie et écologie, vente sur Internet, production à courte série par des procédés nouveaux…
  • La concurrence est mondiale et la production en Chine est à faible coût.

De mon côté, je pense que les efforts du gouvernement pour exporter le talent et l’expertise québécoise est tout-à-fait nécessaire. Aussi, les nombreux voyages à l’étranger de Monsieur le premier ministre Jean Charest n’ont rien de provoquant, à mon avis. Ils sont absolument nécessaires. Et d’ailleurs, la visite du PM en Russie caractérise toute l’aventure et je vous invite à regarder ce reportage:

On entend qu’un entrepreneur, via ses contacts avec le PM, a été en mesure de créer une alliance en Russie, ce qui me fait dire: si vous êtes une entreprise manufacturière du Québec, tentez donc par tous les moyens de faire parti de ces voyages d’affaires en contactant immédiatement le Ministère du Développement économique, innovation et exportation (MDEIE)! Vous trouverez des informations pertinentes en posant les bonnes questions à ces professionnels du développement économique via un simple courriel.

De fait, le Québec et la Russie feraient des partenaires économiques intéressants dans la mesure où ils subissent les rigueurs d’un climat semblable. Du moins, c’est ce que m’inspirent les reportages à ce sujet qu’on fait Radio-Canada. D’un autre côté, on critique cette approche comme un manque de responsabilité, mais comme je ne suis pas un spécialiste de la question, je vais me résigner de commenter. En considérant seulement les manufactures, les producteurs et les exportateurs, c’est une action audacieuse et rentable que tous ces voyages.

C’est incroyable de remarquer à quel point les médias ont ignoré les entreprises qui ont profité de ces voyages sous prétexte, j’imagine, que ça ne profite pas au bien commun.

En conclusion, le positionnement des entreprises manufacturières au Québec se doit peut-être d’être à l’échelle mondiale. Si internet permet la distribution rapide des produits et la production pièce par pièce de produits personnalisés, je pense qu’il est temps de revoir la manière dont on conçoit, met en forme et distribue les produits fabriqués au Québec.

SOURCE:

Vous aimez? Commentez et partagez: Bookmark  and Share Saviez-vous que j’offre des services en design de produits et marketing promotionnel?

Publicités

Vous avez ce genre d’idées originales?

Êtes-vous inventeur? Voici une liste d’éléments à prendre en considération selon les différentes étapes de votre travail:

  • Dès que vous avez une idée d’invention, notez-là avec la date et signez et placez-là en lieu sûr. Ensuite, fouillez tout ce qui existe qui pourrait ressembler de près ou de loin à ce que vous avez imaginé et tentez de distinguer votre produit sur le marché ciblé. Au Canada comme ailleurs dans le monde, les inventeurs se font voler leurs idées, mais dans le pire des cas, vous aurez tout de même une preuve papier que vous avez eu l’intelligence de penser à cette invention, même sans en avoir le brevet. Vous pourrez ainsi surfer sur le succès du voleur en disant que vous aviez imaginé la même chose ou aller en court avec ce minimum de preuves.
  • Votre idée est-elle notée? Avez-vous pensé à sa mise en marché? Ce n’est pas tout d’être inventeur. Pour profiter de ses inventions, il faut encore les vendre. Avez-vous estimé le succès commercial de votre invention?
  • Vous voulez mettre votre invention sur le marché? Avez-vous pensé à la produire de façon rentable afin d’en réduire les coûts de production? Avez-vous pensé faire appel à un designer de produits pour qu’il améliore votre invention et en fasse un produit commercial véritable? Êtes-vous entrepreneur sans le savoir?
  • Notez que le brevet n’est applicable que dans le pays où il est donné, à moins d’exception. Pour vos brevets, parlez à des agents de brevets comme le CRIQ. Un brevet peut coûter 3000$.
  • Votre invention est commercialisable, brevetée et ensuite…? Il suffit de réaliser un prototype et de contacter des salons d’expositions, des commerçants et des détaillants. Avez-vous une force de vente?
  • Et une fois que vous aurez vendu quelques produits, avez-vous pensé à la suite? Avez-vous bien géré vos dépenses? C’est la panique?

Je me confie à vous: je pense que la plupart des inventeurs ne comprennent absolument rien au design. Si vous voulez en avoir la preuve, visitez Google Patents (brevets pour inventions) . Je vous fais une autre confession: les inventeurs sont parfois capricieux au point de préférer leurs idées à celles d’experts. Si c’est votre cas, sachez que selon les spécialistes du CRIQ, de nombreux inventeurs dépensent des sommes considérables pour que leurs idées deviennent réalité sans même avoir pensé regarder sur Google Images si quelqu’un d’autre a déjà mis en marché ce dont ces inventeurs rêvent de réaliser. Si ce genre d’erreur majeure peut arriver en tout début de projet, lorsqu’il est temps de noter l’idée, imaginez le genre de problématiques que peuvent engendrer la mise en marché et la vente!

Maintenant que c’est dit, il serait intéressant que vous sachiez que les inventeurs ont du profit à tirer de faire appel à un designer de produits. Pourquoi? Parce que par définition, le designer de produits est l’expert de la conception de produits commerciaux, ce qui signifie qu’il a l’expérience et la compétence pour transformer une idée/une invention en un succès commercial dans la mesure où il travaille en collaboration avec des gens en production, marketing, vente, etc. afin de réaliser des profits et réduire les coûts de production.

Pour plus d’information, je vous invite à lire ou relire mes autres billets:

Image de marque et durabilité sur le marché

Pourquoi engager un designer industriel/designer de produits?

Comment créer de l’engouement dans un salon d’exposition?

Une voiture électrique en forme de pyramide

Les Vlogbrothers ou comment faire du profit avec un gag

Découvrez le design… Téléchargez le e-book Le Design tout simplement.

Démarrer une entreprise: Contactez-moi

J’offre aux entrepreneurs de les accompagner du début à la fin du développement de leur entreprise. Entreprendre avec succès demande une méthode. Vous trouverez ici les étapes à suivre pour passer de l’idée de départ à la mise en marché d’un produit ou service.

1. Rêvez à un monde meilleur    

2. Gérez bien votre argent    

3. Travaillez en équipe    

4. Devenez plus productif au travail    

5. Trouvez un but    

6. Trouver des partenaires et faîtes du réseautage 

7. Faîtes un brainstorm    

8. Développez vos idées    

Recherche et développement  

Invention  

Conception  

9. Devenez le meilleur  

Compétition sur le marché   

Service à la clientèle   

Développement de produit novateur   

Stratégie de croissance   

Enrichissement personnel  



Je vous présente quelque chose d’extraordinaire aujourd’hui: une voiture en forme de pyramide. Elle est le résultat d’une phase très approfondie de recherche et développement (R&D) par son inventeur, Greg Zanis. Pour plus d’information et pour connaître mieux cette invention, visitez http://www.dreamcar123.com/

Sur son site Web, l’inventeur explique son véhicule dans d’autres vidéos:

Comme le démontre l’inventeur, et selon mon avis, c’est un concept très fonctionnel (pas sexy, fonctionnel), mais puisqu’il ne semble pas respecter les normes et standards automobiles habituels, sa mise en marché sera difficile. Son allure futuriste et révolutionnaire en fait un produit unique au monde et sa visibilité sera assurée. Le produit aura donc accumulé de la valeur et puisqu’il est dans l’ère du temps, certains collectionneurs seront intéressés à se le procurer. Par contre, M. et Mme Toutlemonde n’y auront probablement jamais accès. Pourquoi? Parce que les gens de la classe moyenne, le peuple, n’ont pas le luxe de payer un concept car, c’est-à-dire un prototype visant à exprimer une nouvelle vision de l’industrie automobile.

Bref, je lance ce message aux inventeurs: même si on invente un produit intéressant et qui rempli un véritable besoin, ça ne veut pas nécessairement dire qu’il sera commercialisable.

Vous êtes inventeur, bricoleur ou patenteux? Je vous invite à lire mes autres billets:

Évoluer technologiquement et apprendre à vivre en civilisation

Comment faire du brainstorming sans équipe?

Comment innover au Québec?

Pourquoi engager un designer de produits/designer industriel?

Être entrepreneur sans le savoir et la R&D

Vous aimez? Commentez et partagez: Bookmark  and Share Saviez-vous que j’offre des services en design de produits et marketing promotionnel?

Tout artiste, designer, auteur ou architecte ambitieux s’est déjà dit un jour ou l’autre: j’aimerais bien que mon talent soit reconnu et avoir de l’influence.

C’est dans cette optique que quelques amis et moi avons pensé créer un mouvement artistique. Je pense que la première étape fut de se recontrer dans un café pour en parler et décrouvrir ensemble nos intérêts communs. Nous voulons tous faire la promotion de l’art et de la culture, évoluer comme artiste et changer le monde à notre manière. Notre premier geste fut d’écrire un manifeste du Supraréalisme:

  • supraréalisme_manifeste (PDF), la raison comme emprunte du cortex frontal, développons des imaginaires non raisonnables pour étendre nos perceptions.

Avant toute chose, Hervé Leroux et moi étions des auteurs aux idées avant-gardistes qui se sont trouvés des points communs et une ligne de pensée similaire. Puis, par le bouche-à-oreille, d’autres créateurs se sont joints à nous. Ce petit groupe encore embryonnaire demeure tout de même d’une grande importance à mes yeux. On y trouve des gens sympathiques, passionnés et intelligents qui aiment échanger et partager leurs idées.

Alors, comment créer un mouvement artistique? Il suffit de:

  1. Avoir un projet personnel qui nous tient à coeur
  2. Rencontrer un passionné ambitieux et talentueux
  3. Écrire un manifeste ou une ligne de pensée
  4. Se créer un réseau de contact
  5. Organiser une rencontre d’information avec ses contacts
  6. Trouver une mission
  7. Inviter les gens à participer à ce projet s’il lui tient à coeur de créer un mouvement artistique en suivant ce manifeste ou cette ligne de pensée

Nous sommes tous originaire de Québec. Notre mouvement artistique est en constant changement. Nous cherchons à expérimenter et développer de nouvelles manières de créer et de concevoir. Le Groupe Supraréaliste, c’est un laboratoire créatif, un Think Tank groupe de R&D pour gens créatifs dans lequel on s’influence et on crée des alliances positives.

Si vous êtes de Québec ou d’ailleurs et souhaitez vous joindre à notre petit groupe de créateurs, Contactez-moi dès maintenant pour savoir la date et le lieu de notre prochaine rencontre.

Nous cherchons des gens de ces domaines en particulier:

  • Arts visuels
  • Graphisme
  • Musique
  • Multimédia
  • Design
  • TI
  • Littérature et poésie
  • Architecture
  • Danse
  • Chant
  • Jeux-vidéos

Même si vous ne figurez pas dans une de ces catégories, nous acceuillons chaleureusement ceux qui souhaiteront s’impliquer dans ce projet, partager leur passion et inspirer les autres.

MAJ:

Correction. Disons que je me suis mal exprimé. Suite à un commentaire que j’ai reçu, ma vision du Think Tank a changée. Un Think Tank c’est ça:

Le mouvement que je lance est un groupe de recherche et développement (R&D).

Je suis loin d’être un fan d’armes à feu et je pense qu’il est contre mon éthique d’être impliqué dans la majorité des projets implicant la conception de machine à tuer. Par contre, quand je vois ce vidéo, je ne peux que saluer la qualité, la performance et l’innovation impliquée dans la conception de cet objet (voyons ce fusil d’un point de vue neutre en oubliant pour quelques minutes qu’il s’agit d’un concept anti-design en ce sens qu’il a pour objectif ultime de blesser et tuer alors que le design a pour objectif d’améliorer la vie humaine):

Et si tous les objets de la vie étaient aussi pratiques, confortables et simples d’utilisation?

Je pense qu’en temps de guerre, on valorise davantage l’innovation qu’en temps de paix en raison de l’urgence d’agir. Aussi, je suggère aux entrepreneurs qui veulent innover de se mettre volontairement dans une position inconfortable, face à un danger qui les menacent. Par exemple, si vous êtes une entreprise manifacturière, posez-vous la question:

  • Quel est mon « ennemi » ?
  • Quel est mon territoire?
  • Quelle est ma force?
  • Suis-je bien équipé?

Pour plus d’information concernant les concepteurs de cette arme: http://www.magpul.com/

Découvrez le design… Téléchargez le e-book Le Design tout simplement.

Trend Hunter présente ses prédictions pour 2010. Les tendances en mode et design sont (par ordre d’appartition dans le vidéo):

  • Personnalisation
  • Se servir soi-même
  • « Peacocking », couleurs vibrantes et look dynamique
  • Culture de la location
  • Semi-formel (demi chic et demi rebel)
  • Objets complémentaires qui évoquent la vie de couple
  • Produits de niche pour les consommateurs exigeants
  • Moyens de se diagnostiquer soi-même
  • Nostalgie et fanstastique
  • Impliquer le peuple dans une campagne de publicité
  • Exposer sa vulnérabilité
  • Manifestation des émotions
  • Simplification
  • « Ecopolitain »,ville et architecture écologique
  • Produits écologiques
  • Vie nomade
  • « Pop-up », évênements et installations de culture populaire spontanné et éphémère
  • Troc, échange et vente
  • Faire soi-même son décor
  • Choisir ce qui est la prochaine tendance

Je dois dire que j’avais moi-même remarqué la tendance grandissante pour la vie nomade, les produits écologiques et les produits de niches, ce qui me fait croire que Trend Hunter est une référence fiable en terme de recherche de tendance.

Parfois, il faut ralentir pour réussir comme l’explique David Bernard :Ralentir pour réussir : L’art d’avancer plus vite, plus loin et plus facilement. Comme exercice de méditation/réflexion, je vous propose de vous imaginer un monde au ralenti. Vous n’avez pas une grande imagination? La vidéo qui suit vous donnera un bon coup de pouce:

En me donnant l’occasion de réfléchir (et il est vrai que les après-midis off font du bien), je me donne le droit de faire face aux obstacles.

C’est terriblement simple, sans doute à raffiner, mais voici ce que j’ai découvert aujourd’hui, alors que je dressais une liste de mes obstacles à entreprendre.

Pour réussir, il faut agir. Pour agir, il faut de la synergie.

Définition selon Wikipédia:

La synergie, est un effet positif de complémentarité dans une organisation.

Pour qu’une organisation soit réussie, il faut comprendre le phénomène de la tenségrité.

Définition selon Wikipédia:

La tenségrité, c’est la faculté d’une structure à se stabiliser par le jeu des forces de tension et de compression qui s’y répartissent et s’y équilibrent.

Enfin, les dynamiques de la tenségrité ont une logique. Aussi, je vous propose un schéma des dynamiques en entreprise:

Être en action

Les dynamiques sprincipales sont:

  • Stratégie
  • Design
  • Conception
  • Invention
  • Culture

Il existe un pont entre chaque dynamique :

  • Position d’influence
  • Expertise
  • Savoir
  • Génie
  • Facteurs extérieurs (société, politique, pratique, géographiques, économiques)

En maîtrisant ces ponts, on maîtrise les rouages qui permettent d’accélérer ou de ralentir, d’augmenter ou de réduire la mise en action.

Est-ce complet selon-vous?

Bookmark and Share

Imaginez si vous pouviez être aussi heureux au travail que dans les moments où vous êtes le plus spontanné et libre?

Cet atelier sert à:

  1. Révéler le plein potentiel des individus
  2. Organiser un environnement sain favorisant le bien-être
  3. Organiser un environnement dans lequel chaque individu est performant à son maximum

Il est très probable que vous soyez sceptique à mon approche et c’est bien ainsi. Comme vous verrez, c’est un comportement tout à fait normal dans notre culture d’être sceptique des gens qui parlent de la créativité. Pour commencer cet atelier, je vous invite seulement à être centré sur votre perception de votre vie en général, ce qui inclut vos temps de travail, de repos, de sociabilité, etc.

Si vous êtes intéressé à mettre en pratique cet atelier dans votre équipe, je vous propose de vous placer dans une position d’ouverture d’esprit et d’être spontanné quand vous donnez cet atelier. Bref, soyez LIBRE et demandez à ceux qui vous entourent d’être LIBRE aussi! Acceptez les questions spontannées et les remarques, elles sont essentielles au bon déroulement de l’atelier.

D’abord, il faut démystifier la créativité. Créer c’est:

  1. Transformer
  2. Concevoir
  3. Imaginer

En d’autres mots, tout le monde peur créer. C’est accessible à tous. Par contre, certaines personnes ont un niveau de créativité supérieur. Ce que cet atelier révèle, c’est à quel point chacun de nous est créatif au quotidien sans s’en rendre compte.

Voici un schéma qui représente le cerveau vu de face. L’hémisphère gauche est lié au Rationnel (R) et le cerveau droit est lié à l’Émotionnel (E):

Votre cerveau!

Ces deux hémisphères (gauche et droit) sont liés par des connexions et ils échangent des informations. L’école et le travail sont des milieux de vie rationnels et ils sont les milieux de vie dans lesquels on consacre généralement le plus de son temps à l’état d’éveil. Le côté rationnel/ordonné/structuré, c’est ce qu’on valorise le plus du détriment du côté émotionnel/désordonné/spontanné. Par conséquent, le côté E du cerveau est souvent moins demandé et par définition, frustré par l’environnement. Par expérience, je dirais que 90% des gens ont une créativité frustrée en raison de leur dévalorisation du côté émotionnel de leur cerveau. Comme les interractions entres les deux hémisphères du cerveau sont directement liés à la rapidité et l’élégance avec laquelle le cerveau fonctionne, plus on renforce les connexions entre hémisphère gauche et hémisphère droit, plus on fait de son cerveau un outil performant.

Certaines personnes sont naturellement plus Rationnelles et d’autres sont plus Émotionnelles. Comme chaque être humain est différent, il n’existe pas de modèle parfait d’équilibre Rationnel/Émotionnel.

Je vous présente donc un atelier qui vous permettra d’augmenter votre productivité au travail en utilisant vos forces naturelles qui s’expriment dans les moments où vous êtes le plus créatif parce que c’est durant ces moments que vous utilisez le plus votre cerveau droit, Émotionnel, cette partie de vous peu stimulée par notre société. Commençons l’aventure!

1) REPÉREZ TROIS MOMENTS

Je vous demande de repérer trois moments de votre quotidien, peu importe l’endroit ou la durée, dans lequel vous vous sentez parfaitement libre, spontanné et dans lequel les idées vous viennent tout naturellement, sans difficulté. Généralement, on trouvera des activités dans ces domaines:

  • Choisir ses vêtements et ses accessoires de mode
  • Faire un sport très actif
  • Jouer aux jeux-vidéos
  • Regarder la télévision
  • Écouter la radio
  • Faire de blagues entre amis
  • Décorer sa chambre
  • Se maquiller
  • Prendre un bain
  • Chanter sous la douche
  • Dessiner, peindre, écrire
  • Lire le journal
  • Prendre soin d’une collection

Ne vous limitez surtout pas à cette liste. Il faut que ce soit seulement les trois activités les plus importantes dans votre vie. Si vous avez plus de trois activités en tête, écrivez-les et soulignez (sans trop penser) les trois activités que vous feriez le plus vite si vous étiez sans contraintes sur une île déserte. En somme, choisissez trois activités qui correspondent aux moments durant lesquels personne n’a besoin de vous dire quoi faire pour que vous fassiez quelque chose par pur plaisir de le faire.

2) LE DIAGNOSTIC

Vous allez remarquer que ces trois activités vont révéler votre profil comme personne créative. En d’autres mots, si je voulais vous connaître en totalité, je ne pourrais passer à côté de votre plaisir à faire ses trois choses par vous-même en suivant vos élans. Tentez de donner un titre à votre personnalité créative en trouvant ce qui unie chacune de ces trois activités. Comme tout le monde est différent, aucun diagnostic ne devrait être exactement pareil.

EXMEPLES:

Julie ne peut se passer de:

  1. Jouer au cartes avec sa grand-mère
  2. Parlez à quelqu’un au téléphone
  3. Écouter un talk-show de fin de soirée qui la fait rire
  4. DIAGNOSTIC: Accro de la parole

Robert a absolument besoin de:

  1. Bricoler dans son garage
  2. Regarder un film de superhéros avec ses enfants
  3. Organiser un Barbecue à sa maison
  4. DIAGNOSTIC: Faire des activités qui valorisent la masculinité

Marie ne peut vivre sans:

  1. Voir son chum jouer au hockey
  2. Faire une soirée cocktail avec ses amies de filles
  3. Lire une biographie de personnage célèbre
  4. DIAGNOSTIC: Se sentir en contact avec des gens passionnants

Paul devient fou s’il ne peut pas:

  1. Se donner au moins une heure par semaine pour regarder la télévision
  2. Faire du clavardage avec des inconnus
  3. Jouer dans un Grandeur Nature de Donjon et Dragons
  4. DIAGNOSTIC: Découvrir des univers différents à chaque semaine

Votre profil créatif, c’est votre manière d’aborder le monde. En ce sens, les gens qui agiront de façon contraire à votre profil créatif vous sembleront détestables. Elles seront peut-être même vos ennemis.

Pour Julie, l’ennemi sera une personne qui déteste parler aux autres.

Pour Robert, l’ennemi sera une personne incapable de respecter les hommes.

Pour Marie, l’ennemi sera une personne qui s’isole toujours des autres.

Pour Paul, l’ennemi sera quelqu’un qui refuse catégoriquement de sortir de ses habitudes de temps en temps.

3) POURQUOI?

Une fois que vous avez ciblé vos trois activités et votre diagnostic, tentez de savoir pourquoi ces trois activités vous font tant de bien. Est-ce parce qu’elles vous permettent de parler à des amis, de manipuler des objets, de vous sentir confortable…?

Notez tout ce qui vous vient à l’esprit pour chacune des trois activités créatrice ciblée.

4) LE PERSONNAGE

Une fois terminé, il est temps de cibler les éléments clés qui font que votre environnement permet ces activités créatrices. Donc, au centre d’une feuille standard de papier, dessinez un bonhomme alumettes. Ce bonhomme, c’est vous.

 

Tout autour de votre bonhomme alumettes, écrivez des mots clés  qui représentent les éléments essentiels à ce que vos activités aient lieu. Il s’agit des contraintes que vous avez pour vous accomplir comme personne créative.

EXMEPLE:

Pour Julie:

  • Jeu simple
  • Moyen de communication
  • Personne qui écoute
  • Amis
  • Divertissement
  • Être assise confortablement
  • Être dans une pièce silencieuse
  • Des Blagues
  • Une lumière tamisée

 Ensuite, soulignez les trois éléments les plus essentiels à vos activités créatives.

Exemple pour Julie

5) ANALYSE

Il est temps de voir en quoi ces critères sont complètement essentiels à votre bon fonctionnement dans la vie. Si vous avez fait cet excercice de façon sérieuse, vous avez découvert que les critères s’appliquant à la base à votre bonheur dans vos activités créatrices sont les mêmes qui s’appliquent à augmenter votre productivité dans les moments moins créatifs.

EXEMPLE:

Selon son dessin, Julie est une personne qui a absolument besoin d’être dans une pièce où elle n’entend pas de bruits de fond désagréable. Elle détestera travailler dans une usine pleine de bruits, mais sera vraiment productive si elle se trouve dans un bureau avec deux ou trois collègues. Julie veut aussi participer à des jeux (lire activités) simples. Elle détestera faire l’assemblage de véhicules complexes, mais aura beaucoup d’aisance à manipuler une pile de dossiers. Enfin, Julie a profondément besoin de moyens de communication. On la sentira moins productive sans son téléphone cellulaire et son accès à ses courriels et elle sera une personne beaucoup plus sympathique si on lui parle de temps en temps au lieu de la laisser travailler dans son coin toute seule. Comme Julie est accro à la parole, elle devrait être productive pour un travail de communication verbale.

5) EST-CE PRÉSENT DANS VOTRE VIE?

Maintenant, posez-vous la question: est-ce que les trois éléments que j’ai souligné sur ma feuille avec le bonhomme alumettes sont présents dans ma vie? Sont-ils présent dans mon environnement de travail, à la maison…? Comment puis-je faire pour que ces éléments soient plus présents dans ma vie?

Consultez vos amis et collègues. Parlez-en en groupe suite à l’atelier et assurez-vous de placer la feuille de papier avec votre bonhomme alumettes près de votre lit ou à un endroit très visible dans votre maison afin de le voir à chaque jour et vous rapeller ce qui doit être amélioré dans votre quotidien pour que vous soyez plus productif dans chaque sphère de votre vie.

NOTE:

Pour votre information, le bonhomme alumettes est une des seule chose qu’on associe tous instinctivement à la création dans une culture qui tend à associer créativité et enfance. Ce symbole est directement connecté à votre imaginaire et c’est un outil extraordinaire pour vous rappeler que vous êtes aussi une personne capable de créer votre environnement pour qu’il réponde à vos besoins. Dans une impasse, pensez à vous dessiner sous la forme d’un bonhomme alumettes et d’écrire autour de vous les critères de base de votre environnement créatif. Ces critères peuvent changer au cours d’une vie, bien entendu!

Comme je l’ai déjà mentionné dans ce billet sur les inventeurs, je considère qu’il existe des fonctions différentes dans chaque hémisphère du cerveau. C’est une dualité.

 

Vous aimez? Commentez et partagez: Bookmark and Share Saviez-vous que j’offre des services en design de produits et marketing promotionnel?




  • Page Facebook

  • Contactez-moi

    Laurent Marcoux, consultant en design industriel

    Email: contrat.laurent(at)gmail.com
    Skype : laurent_marcoux

    Pour la prise de rendez-vous: Heure locale au Canada

    Réseaux sociaux:
    Facebook Facebook
     Google+
    Linked-In Linked-In
    Twitter Twitter

  • Le Design et l’écologie

    LE DESIGN ET L’ÉCOLOGIE est un essai qui vise à vulgariser les concepts généraux liés à l’éco-conception de manière simple et concise. Il s’agit d’une introduction à l’éco-conception qui inclut une liste de définitions, un constat de l’impact du design sur l’entreprise socialement responsable, la logistique, le cycle de vie, l’image de marque et les normes de développement, ainsi qu’une liste de sites Web à consulter. AUCUN REMBOURSEMENT. AUCUN ÉCHANGE. 11 pages.
  • Le Design tout simplement

    LE DESIGN TOUT SIMPLEMENT est un essai qui vise à répondre à quatre grandes questions relatives au design : Qu’est-ce que le design? À quoi sert le design? Qu’est-ce qu’un bon design? Comment travaille un designer?  Né à Québec en 1987, Laurent Marcoux est diplômé en technique de design industriel au cégep de Sainte-Foy (Québec, Canada). Consultant en design, recherche et développement, il est l’auteur d’un blogue : http://designer-entreprise.com.  Notes générales: Ce texte fait 31 pages. Aucun échange. Aucun remboursement.