Posts Tagged ‘Artiste’

J’ai pensé partager avec vous aujourd’hui une idée qui me trotte dans la tête depuis un bon moment, à savoir que l’art et le design sont à leur meilleur lorsqu’ils sont inspirés de la santé. Laissez-moi vous expliquer…

Que ce soit Vincent van Gogh et ses fleurs de tournesol éclatantes ou les rasoirs Braun classiques, les choses belles sont souvent aussi des choses qui nous font sentir en pleine santé, heureux, souriant et de bonne humeur. Symboliser la santé, ça s’est fait à travers les siècles avec ces éléments clés:

  • Les teintes de couleur chatoillantes
  • Les teintes de couleur chaudes
  • Les teintes de couleur évocant la comestibilité (pêche étant la couleur la plus comestible, puis rose, vert pomme et les teintes d’orange brûlé à rouge cramoisi)
  • Les couleurs chair, surtout le rose
  • Les formes évocant la rondeur du corps humain, les hanches et les seins, les ondulations des vagues
  • Des images évocant une nature forte
  • Des éclats de lumières
  • Des images évocant l’enfance, la jeunesse et l’innocence
  • Des images d’yeux, bouches et corps en santé

Le mouvement impressionniste est chargé de ces références!

Vase with Fifteen Sunflowers

File:Vincent Willem van Gogh 127.jpg

via Wikipédia

Si vous aimez ce billet, vous aimerez aussi:

Publicités

Daniel Wurtzel est un artiste que j’admire dont les oeuvres sculpturales sont d’une simplicité désarmante. Avec sa série Air et surtout « Magic Carpet », il se surpasse en mettent en scène un simple morceau de tissu soyeux rouge sous projecteur et orienté par des ventilateurs placés stratégiquement. La sculpture cinétique semble inspirée d’une scène du film American Beauty en raison de la musique utilisée dans la scène du sac en plastique filmé sur fond de mur de brique, un contraste poétique entre la légèreté et la dureté de l’environnement. Si je retiens ce concept sur ce blogue, c’est parce qu’il serait pertinent de remettre en cause la façon dont on conçoit et gère la lumière dans nos environnements.

Magic Carpet – Daniel Wurtzel

Artist Daniel Wurtzel http://www.danielwurtzel.com – A sheet of red fabric continuously flies in and out of a vortex of air created in the center of a room.

Personnellement, j’ai aussi un coup de coeur pour les luminaires de Valérie Boy qui sont des tableaux lumineux et la manipulation des néons sculptés en oeuvre d’art de Bruce Nauman.

Si vous aimez ce billet, vous aimerez aussi:

Si vous lisez ce blogue depuis le début, vous connaissez mon intérêt pour les stratégies créatives qui mènent à la réalisation de projets d’entreprises. Je vous présente deux exemples parmi tant d’autres qui sont des preuves du retour sur investissement important généré par des entreprises basées sur la créativité ayant un petit budget de lancement.

1986 marque la fondation de Sub Pop, une maison de disque de Seatle, Washington. En quelques années, Sub Pop devient  légendaire en produisant des groupes underground comme Nirvana. Les débuts sont marqués par une stratégie marketing basée sur la connivence et un bon sens de l’humour. En effet, les dirigeants ne se prenaient pas terriblement au sérieux, mais ils jouaient le jeu comme on dit.

En 1999, Daniel Myrick et Eduardo Sánchez réalisent The Blair Witch Project, un film low-budget mettant en vedette trois acteurs inconnus du public. Ce qui est remarquable, c’est le retour sur investissement (ROI) énorme de ce film qui a coûté, selon les sources, maximum 750 000$ et qui a rapporté 248 639 099$. Le synopsis:

Trois étudiants en cinéma tournent un documentaire sur la légende d’une sorcière (witch en anglais), vivant dans la forêt de Blair, lorsqu’ils disparaissent mystérieusement après s’être égarés. Le film est la bande vidéo qu’ils ont enregistré, retrouvée une année plus tard sur les lieux de leur disparition, par la police.

En entrevue, ils annoncent leurs stratégies créatives. D’abord, ils se basent sur ce qui a été pour eu à la source de leur intérêt pour les films d’horreurs. Puis, ils illustrent leur besoin urgent de créer.

Si vous aimez ce billet, vous aimerez aussi:

Qu’on le veuille ou non, la créativité attire, séduit, conquit et génère le bouche-à-oreille, le buzz. S’entourer de gens créatifs (pas nécessairement des artistes) quand on est entrepreneur, c’est un avantage, pas un inconvénient.

En effet, les gens créatifs trouvent des solutions originales aux problèmes quotidiens, remettent en perspectives les défis à surmonter, alimentent le flux constant d’idées pour développer l’entreprise et voient des opportunités cachées de gagner des parts de marché.

Alors, pourquoi de nombreux entrepreneurs ne font pas l’effort de chercher des gens créatifs? Selon leurs commentaires, ils n’ont tout simplement pas le temps, l’énergie et les connaissances pour trouver ce type de personnes. Trouver un créatif, c’est comme chercher une aiguille dans une botte de foin.

Si vous cherchez un créatif, me voici:

Si vous cherchez plus de temps et d’énergie, lisez:

Quels sont les signes distinctifs d’une personne créative?

Les gens créatifs passent parfois inaperçus. Pour les reconnaître, il suffit d’observer leur manière d’agir et le résultat qu’ils obtiennent (ce résultat fait preuve de créativité lorsqu’il répond efficacement et de manière nouvelle à une problématique). On reconnaît un arbre à ses fruits.

Définition:

La créativité décrit — de façon générale — la capacité d’un individu ou d’un groupe à imaginer ou construire et mettre en oeuvre un concept neuf, un objet nouveau ou à découvrir une solution originale à un problème.

Créatif partout

Au delà des apparences, du portfolio ou des références de clients, une personne véritablement créative est créative partout: au travail, à la maison, dans ses loisirs. Les gens créatifs que je connais font tous parti de ces types de groupes:

  • Association étudiante de type culturel
  • Communauté d’artistes, artisans
  • Conférences sur les domaines du design, du graphisme, de la communication ou de la publicité
  • Groupe de théâtre, d’improvisation, de danse, de chant, de musique, etc.

Comme Galiano, ils prennent soin de leur talent, le cultive, le nourrissent. S’ils ne sont pas artistes, ils lisent des revues, des sites Web, des articles de journaux, regardent des documentaires ou prennent part à des débats.

Comme Carl Lagarfeld, ils ont un rythme de vie particulier, leur propre univers. Ils agissent parfois de façon téméraire ou excentrique pour changer leur perception du monde.

Vous aimez? Commentez et partagez: Bookmark  and Share Saviez-vous que j’offre des services en design de produits et marketing promotionnel?

La direction artistique

On me surnomme machine à dessin, machine à brainstorming… et depuis quelques temps, directeur artistique. C’est véritablement ce que je suis puisque je conçois un design interactif dans le cadre de mon stage en France pour la Cité de l’espace en prenant compte des besoins des clients et des contraintes techniques tout en réalisant un produit qui se veut beau et séduisant, mais pas trop. C’est une forme d’oeuvre d’art, mais une oeuvre d’art qui sert à quelque chose. Ce travail est tout en nuance et en demi-tons: pas trop de ceci, juste assez de cela. Je crée selon des contraintes importantes et ce que je crée doit plaire à beaucoup de personnes ayant des points de vue souvent opposés. Bref, j’ai appris à bien répondre aux besoins des différents intervenants du projet et mon design est accepté.

Cela m’amène à parler de la direction artistique, un domaine pour lequel j’ai consacré plusieurs années de ma vie (avec grand plaisir, d’ailleurs, et je recommencerai n’importe quand, j’adore le travail créatif). Comme le prouve mes expériences artistiques nombreuses et variées, je suis très à l’aise dans ce genre de travail:

  • huit années comme joueur d’improvisation et plusieurs prix dont joueur de l’année et recrue de l’année, la direction artistique, le travail publicitaire et l’animation d’innombrables spectacles;
  • douze rôles au théâtre dont trois premiers rôles, une représentation au théâtre de la Bordée et une autre à la salle Albert-Rousseau, et la mise en scène et la rédaction de pièces de théâtre en équipe;
  • ces quelques peintures et dessins et la réalisation de trois expositions;
  • un roman que j’ai publié moi-même;
  • des cours suivis en analyse pour le cinéma et la bande dessinée;
  • un portfolio comme designer de produits;
  • un poste en marketing promotionnel et la conception de publicités, voir mon C.V.

Mes compétences propres à la direction artistique :

  • Travail d’équipe
  • Gestion de projet de recherche et développement
  • Management de la créativité
  • Conception de produits, affiches, dépliants, interface, en 2D et 3D
  • Recherche et développement
  • Analyse de marché
  • Recherche de tendances
  • Animation de spectacle
  • Rédaction de scénarios, accroches publicitaires, slogans, branding
  • Gestion d’équipe technique

Selon Wikipédia:

La direction artistique est l’activité par laquelle le directeur artistique prend en charge l’aspect visuel et artistique d’une publication ou d’un projet multimédia, d’une campagne de publicité, d’une production cinématographique (dans le monde anglophone) ou audiovisuelle.

Pourquoi la direction artistique n’est-elle pas l’affaire de tout le monde? Simplement parce qu’elle demande des compétences techniques et artistiques ainsi qu’une bonne expérience en gestion de projet et recherche et développement, marketing, vente, image de marque, cinéma, photographie, musique et arts.

Vendre du rêve

Très peu de gens semblent savoir qu’on peut attirer des clients en vendant du rêve, alors qu’une majorité de produits font exactement cela, vendre du rêve. Voici quelques types de produits et services qui misent essentiellement sur cela (pourquoi ne pas s’en inspirer pour mettre en valeur d’autres types de produits ou services):

  • Voitures = rêve de vitesse
  • Parfums = rêve de romantisme
  • Produits liés aux sports = rêve de dynamisme
  • Produits de salle de bain = rêve de détente
  • Produits de beauté = rêve de jeunesse éternelle
  • Massages = rêve de détente
  • Parc thématique, plage et attraction touristique = rêve d’évasion

L’effet Wow!

Le directeur artistique sert à donner du Wow! à un produit ou service en utilisant des stratégies créatives. Les produits ou services sont attirants lorsqu’ils sont mis en scène, entourés d’une aura de mystère et de fantaisie. Ne doutons pas de l’importance de l’art dans la vie: l’art, c’est la musique, le cinéma, l’ambiance d’un restaurant, le visuel d’une campagne de pub, etc. Si vous doutez de l’importance de la direction artistique en entreprise, sachez qu’elle prend tout son sens lorsqu’on étudie en profondeur les comportements de consommation. L’effet Wow! est une des clés du succès d’un produit ou service. Au fait, j’ai réalisé cette conférence pour expliquer mon point de vue sur les comportements de consommation, dans laquelle je rappelle qu’à notre époque, un produit ou service est ou bien cool ou bien nul, mais rarement entre les deux:

MAJ:

Mentions et distinctions

Voici les mentions et distinctions que j’ai reçu pour mon talent artistique au cours des ans.

Improvisation

  • Joueur de l’année (2009)
  • Sélectionné pour l’équipe Étoile (2008)
  • Recru de l’année (2007)
  • Joueur sympathique (2005)
  • Première étoile – Tournoi de la Relève (2005)
  • Gagnant – Tournoi de la Relève (2005)
  • Gagnant – Tournoi de l’ARSEQ (2004)
  • Demandez mon C.V. comme improvisateur

Arts visuels

Scène

  • Trois premiers rôles comme acteur, une représentation à la Bordée et à la Salle Albert-Rousseau (2005)
  • Plusieurs seconds rôles
  • Demandez mon C.V. comme acteur

Vous aimez? Commentez et partagez: Bookmark  and Share Saviez-vous que j’offre des services en design de produits et marketing promotionnel?

Entreprendre dans l’inconnu, c’est le travail du directeur artistique, expert de ce type de travail s’il en est un, qui doit superviser une entreprise créative et coordonner des activités sans en connaître la finalité. Les entrepreneurs devraient s’intéresser davantage au travail créatif s’ils veulent innover. De fait, l’innovation est gage de succès lorsqu’elle est bien structurée lors d’une étape de recherche et développement et pour innover, on a besoin de travailler dans l’inconnu à certains moments.

S’il n’est pas rare de voir les gens les plus avantureux réussir en situation de crise, il n’est pas rare non plus de voir les gens les plus créatif traverser avec succès les phases d’inconnu et de confusion.

On sous-estime souvent le travail créatif parce qu’il n’est pas toujours concret. C’est bien connu, ce qu’on ne peut pas voir, sentir, toucher, entendre ou goûter, on le trouve sans intérêt et ce qu’on ne peut pas se procurer, c’est pire. C’est bien normal de ne pas apprécier quelque chose qui manque de structure ou qui n’est pas arrivé à son terme final. On consomme ce qui est consommable. En ce sens, je risque de perdre certains d’entre-vous en vous parlant aujourd’hui de la recherche d’inspiration et ceux qui resteront, et bien tant mieux pour vous parce qu’il s’agit d’un des secrets du succès d’une entreprise à l’écoute de ses clients.

S’il y a une étape du travail créatif qui est nébuleuse et désordonnée c’est bien celle de la recherche d’inspiration. Il n’y a ni forme, ni ordre, ni méthode traditionnelle. Chacun sa méthode. Voici la mienne:

  • Trouver les ancêtres
  • Se donner un objectif immatériel
  • Partir à la découverte
  • Trouver un filon
  • Recommencer jusqu’à atteindre les limites de l’échéancier

Je vais aussi noter le niveau de difficulté de chacune de ces étapes afin de vous inviter à ne pas les prendre à la légère.

Trouver les ancêtres

Niveau de difficulté faible.

Comme directeur artistique, on a généralement intérêt à connaître ce qui a déjà été créé avant nous dans le même domaine d’activité sur lequel on travail. C’est une partie de la recherche d’inspiration que de passer en revue les ancêtres (ceux qui ont fait ce que vous voulez faire avant vous). Je vais prendre pour exemple ma direction artistique pour le design d’une salle de musée, je vais tenter de trouver toutes les expositions sur ce thème et en analyser les points forts et les points faibles. On fait cela dans d’autres domaines d’activité, en marketing entre autre, et c’est souvent sous-estimé des PME que de s’inspirer des anciens pour améliorer leur entreprise. Vous voulez passer à l’action?

  • Quelles sont les entreprises/personnes qui occupaient dans le passé l’activité que vous pratiquez aujourd’hui?
  • Quelles sont les ancêtres qui ont fait le plus de profit et pourquoi?

Se donner un objectif immatériel

Niveau de difficulté très élevé. Cette phase de la recherche d’inspiration est loin d’être naturelle chez la majorité des gens et il ne suffit pas d’être créatif ou artistique pour la comprendre. La plupart des gens ne savent même pas quoi en penser et ne savent pas du tout la reconnaître. Les publicitaires le savent bien, ce n’est pas donné à tout le monde de donner du sens à quelque chose et en augmenter la valeur perçue. Consultez-moi avant de faire n’importe quoi.

Il s’agit de l’étape la plus difficile et la plus déstabilisant. Pour trouver les objectifs immatériels, il faut comprendre intuitivement, sincèrement la raison d’être de ce qu’on fait. Bon… si cela sonne étrange, c’est bien normal parce que c’est l’étape du travail qui demande le plus de flexibilité, d’élasticité du cerveau, de lâcher prise. Quand je parle d’objectif immatériel, je ne parle pas de mission d’entreprise ou de faire du profit, attirer l’attention ou même rendre heureux. Je parle de trouver la raison d’être de ce que vous faîtes dans l’évolution de la vie, dans ce film qu’est la vie.

Si vous vendez des souliers, vous ne vendez pas que des souliers. Vous vendez la possibilité de marcher, de se déplacer. En fait, vous vendez du mouvement, du nomadisme, de la liberté. Vous donnez un moyen de transport naturel à quelqu’un qui, autrement, serait prisonnier de son anatomie. Vous changez le corps humain en un moyen de transport… Vous voyez le portrait?

Supposons que vous faîtes cette recherche d’inspiration comme moi pour un musée, vous aurez ensuite avantage à définir votre recherche en résumant les principaux objectifs immatériels de votre exposition. Par exemple, l’objectif immatériel d’une exposition sur l’espace, c’est de faire prendre conscience de l’idée que chaque humain influence le reste de l’univers et que chaque partie de l’univers est en symbiose, que si je pense ici, peut-être que cela a un effet là-bas, que chaque chose que je fais peut changer le monde, même si je ne le veux pas, que j’ai du pouvoir sur l’univers simplement parce que j’existe… Il y a, vous comprendrez, un aspect hautement spirituel à  de réaliser une exposition sur l’espace.

Pour cela, vous pouvez vous imaginer dans le film La Matrice.

Vous êtes une partie de l’univers, une illusion. Cette illusion a un objectif, mais elle cache quelque chose. Ce quelque chose est un mystère, le votre, celui de votre raison d’être.

  • Qu’est-ce qui s’agglutine au concept de ce que vous faîtes?
  • Qu’est-ce qui colle parfaitement à ce que vous entreprenez?
  • Quelle est le pourquoi du comment?
  • Quelle est la racine inconsciente, le code, le programme de ce que vous faîtes?
  • En quoi ce que vous faîtes crée des connexions fortes dans le cerveau?

Partir à la découverte

Niveau de difficulté moyen.

Maintenant, faîtes ce que vous voulez. Partez à la découverte. Collectez les flash, les idées spontanées, les images fortes. Pour mon travail sur l’exposition, ça ressemble à ceci (très court résumé de la recherche):

Trouver un filon

Niveau de difficulté moyen.

Vous verrez lentement apparaître des liens entre ce que vous trouvez et ce que vos ancêtres ont fait. Suivez ce filon.

Recommencer jusqu’à atteindre les limites de l’échéancier

Niveau de difficulté moyen.

Compilez les idées, ne perdez rien, classez le tout et recommencez jusqu’à ne plus avoir de temps.

Vous aimez? Commentez et partagez: Bookmark  and Share Saviez-vous que j’offre des services en design de produits et marketing promotionnel?

Démarrer une entreprise: Contactez-moi

J’offre aux entrepreneurs de les accompagner du début à la fin du développement de leur entreprise. Entreprendre avec succès demande une méthode. Vous trouverez ici les étapes à suivre pour passer de l’idée de départ à la mise en marché d’un produit ou service.

1. Rêvez à un monde meilleur    

2. Gérez bien votre argent    

3. Travaillez en équipe    

4. Devenez plus productif au travail    

5. Trouvez un but    

6. Trouver des partenaires et faîtes du réseautage 

7. Faîtes un brainstorm    

8. Développez vos idées    

Recherche et développement  

Invention  

Conception  

9. Devenez le meilleur  

Compétition sur le marché   

Service à la clientèle   

Développement de produit novateur   

Stratégie de croissance   

Enrichissement personnel  



Il encore trop tôt pour analyser en profondeur le phénomène que je tente de vous présenter ici. Alors, je vais vous présenter les éléments que j’ai receuillis.

1) TENDANCE ÉCOLO = ULTRA-FONCTIONNALISME

Je pense que la tendance écologique est en hausse et depuis un bon bout de temps. C’est clair, il existe un public écolo. 

Aux gens qui n’ont pas compris encore que la pensée écologiste permet de sauver de l’argent, je présenterai ce vidéo:

Ce que vous voyez dans ce vidéo intitulé Jay’s Tiny House Tour, c’est une approche écologiste plutôt inusitée pour limiter au plus possible les besoins en énergie et les coûts de production. C’est un exemple tout simple, mais qui peut être appliqué à plusieurs sauces, dans différentes proportions. Si cette mini maison est un peu ridicule à l’époque du cooconing, elle est tout de même ultra-fonctionnelle. Je pourrais appeler cette approche l’ultra-fonctionnalisme.

2) UN POINT DANS L’UNIVERS

Un tendance en devenir me semble apparaître, celle de s’entourer du minimum pour survivre et de se considérer comme un petit point insignifiant dans l’univers. Le discours écologiste mise beaucoup sur cette idée que nous faisons tous parti d’un grand univers. Le voyage dans l’espace Virgin Galactic  est précurseur de ce point de vue en ce sens qu’il ramène à cet état tout en donnant un sentiment de grandeur.

Certains designers comme Karim Rashid pensent que dans le futur nous seront capable de produire à la maison nos propres meubles en achetant des fichiers 3D sur Internet et en faisant imprimer en 3D ces meubles dans notre propre maison à l’aide d’une imprimante 3D. Imaginez une mini usine, une mini salle de travail, une mini chaîne de production dans chaque ville à partir de laquelle on « importerait » des objets de toute sorte? Et si on était capable de recomposer couche par couche autre chose comme des produits alimentaires ou des médicaments?

3) SYNCRONISER

Je fais l’hypothèse d’un futur dans lequel on utilisera de moins en moins de ressources pour accomplir un maximum de choses. C’est peut-être ce qui explique le besoin de tout synchroniser sur son iPhone?

Depuis 2005, je me suis créé une banque de liens hypertextes parce que je trouvais beaucoup de sites intéressants en cherchant sur le Web par hasard ou pour des travaux scolaires. J’ai donc accumulé plus de 70 sites Web au graphisme intéressant, tape-à-l’oeil, étrange, drôle, séduisant, sympathique ou tout simplement weird! Vous trouverez aussi des sites sur la couleur, la sémiotique et d’autres qui traitent de l’effet immersif du Web. Ça vous évitera de nombreuses heures de recherche, je l’espère! Je vous suggère de passer au moins 10 secondes sur chaque page, parce que certaines pages ont des animations Flash (à ce sujet, lire la critique de Michelle Blanc)… Je vous informe qu’il ne s’agit peut-être pas des sites les mieux référencés sur le Web ou ceux présentant la mise en page la plus évidente! Je présente ici plutôt des sites qui m’ont accrochés dès le premier visionnement et qui me fascinent encore pour une raison ou une autre. Je sais qu’on sera en accord et en désaccord sur certains sites, alors j’aimerais bien recevoir vos commentaires!

1) SÉDUISANT – SIMPLE

http://www.theserved.com/contact (fond de page coloré)

http://www.patrickjouin.com/site/ (attendre le téléchargement + musique)

http://www.establishedandsons.com/ (cliquer sur les hyperliens: déplacement fluide)

http://www.cad-cc.com/ (flash et musique)

http://www.team-lab.net/about

http://www.avrioventures.com/

http://aird.ca/form_fr.php (formulaire)

2) SÉMIOTIQUE

http://www.semiopolis.fr/

3) COULEUR

http://www.colorconnections.com/colorconnections_2007/best_colors.html

4) COUVERTURES DE LIVRE

http://www.smashingmagazine.com/2008/04/14/excellent-book-covers-and-paperbacks/

http://covers.fwis.com/

5) TROUVER UN PRODUIT – ENTREPRISES

Dans le cadre de mes études, mon travail était de magasiner en ligne des outils, des pièces de quincaillerie, des matériaux, des procédés de fabrication et des guides d’utilisation. Je pense donc avoir développé une expertise pour la recherche de ce type de produits sur Internet. Ma tâche principale était donc de trouver les produits et de choisir s’ils correspondaient à mes critères d’achat. On ne peut pas être plus près du rapport client-entreprise! Alors, si vous êtes en marketing Web, prenez des notes, s.v.p.

Comme je faisais beaucoup de recherche, j’ai fini par observer que la majorité des sites ne mettent pas assez d’emphase sur les points importants, du moins de mon point de vue d’acheteur de produits. En principe, j’allais acheter de grosses quantités rapidement. J’étais donc un client réel avec des besoins réels qui n’obtenait pratiquement jamais ce qu’il cherchait. Voici mes humbles recommandations:

  • Un bouton très visible « Contact » incluant, s.v.p., une adresse courriel écrite en caractères et liée à un système de messagerie. Je déteste profondément qu’une entreprise manufacturière me propose un formulaire de courriel, surtout quand je dois lui envoyer une liste de produits que je dois acheter. La plupart des formulaires de courriel ne permettent pas l’ajout de pièces jointes (fichier Excel ou PDF). Je vous suggère par exemple, ce modèle tellement simple: info@votreentreprise.com   
  • Un bouton très visible « Catalogue » ou « Produits »
  • Sur chaque fiche de produit : le prix taxes incluses en indiquant bien $CAN si c’est au Canada, le matériau de fabrication, l’utilisation et les dimensions hors tout. À ce sujet, il faut être en mesure de classer les produits par groupes. Voici qui est bien : http://www.faucher.ca/
  • Une description du système de distribution pour savoir où, quand et comment se fera le transport des produits
  • De grâce, une assistance téléphonique fiable en tout temps, dont le numéro de téléphone (un seul numéro qui renvoie à la réception de l’entreprise) est visible sur la page d’accueil.
  • Au fait, le site qui présente le mieux ces produits à mon humble avis, c’est : http://www.toysrus.ca/home/index.jsp

Voici qui pourrait vous inspirer:

http://www.aquapuredepot.com/ (carrousel de produits)

http://www.cintrageabf.com/index.php

http://www.fibrethik.org/index-text.htm

http://www.gadshaanandesign.com/work-samples.html (voir bas de la page)

http://www.kingston.ac.uk/~kx19789/rematerialise/html_and_flash/index-characteristic-squashy.htm (liens vers petits vidéos)

http://www.desharnais.ca/index.php (vidéo de présentation efficace)

http://www.conceptmat.com/conceptmat.html

http://www.bpr.ca/

6) POLICE – TYPOGRAPHIE

http://www.freelang.com/polices/index.html

http://apocopa.free.fr/police.htm (Une police ergonomique)

http://www.youworkforthem.com/ (font)

http://ffffound.com/ (font)

http://typeish.com/ (font)

7) REVUE

http://www.jalougallery.com/jalou-corporate.php

8 ) TENDANCES

http://www.au-secours-jai-un-blog.com/ (mis à jour régulièrement)

http://vandelaydesign.com/blog/design/offline-inspiration/

9 ) LOGICIEL

http://nodebox.net/code/index.php/Evolution (logiciel pour MAC, fluide)

10) SYMPATHIQUE

http://www.ideafixa.com/ (rococo)

http://www.brindi.fr/ (naturel)

http://blog.creativethink.com/creativity/index.html (look absurde, contenu stimulant)

http://www.unmondelibre.org/node/560 (mise en page)

http://www.google.com (si vous n’aviez pas encore remarqué!)

http://www.tomford.com/ (page d’accueil)

http://www.cabanaseguin.com/francais/flash_avec.html (passer l’intro, voir notre firme, animation de croix)

http://notepad-plus.sourceforge.net/fr/site.htm  (voir le lien à gauche : Langue)

http://www.millerstudio.us/ (authenticité + inspiration)

http://natandmarty.blogspot.com/2009/12/finally.html (fond de page avec fleurs)

11) ERGONOMIQUE

http://www.leoburnett.ca/FLASH/ (animation avec crayon)

http://www.downtownbystarck.com/future_home.html (défilement fluide)

http://configure.dell.com/dellstore/config.aspx?oc=ni10vu_r_1e&c=ca&l=en&s=dhs&cs=cadhs1&kc=laptop-inspiron-10 (logos, bas de la fenêtre

http://www.larelance.ca/content.php?id=56 (diagramme de liens hypertexte)

http://www.bank-banque-canada.ca/fr/discours/2007/sp07-13f.html (barre de liens à gauche)

http://www.grandpalais.fr/en/Homepage/p-617-Homepage.htm (meilleure vue en 3D d’un bâtiment)

http://www.thewaytohappiness.org/#/home  (défilement en caroussel)

http://actijob.beljob.ca/job_emploi/resultquery.aspx?kwd=design&cit=quebec (barre défilement des distances en kilomètres)

http://www.annoncesdepot.com/sortir/rg/region-de-quebec/ (beaucoup de liens)

 12) POUR APPRENDRE

http://pages.videotron.com/courshar/index.html (Vivianne St-Yves)

13) RECOMMANDÉ

http://www.thefuturelaboratory.com/ (recommandé par Frédéric Metz en 2008)

http://www.worldbest.com/gold.htm

http://wonder-wall.com/#project/en  (recommandé par Provokat)

 14) IMPACT

http://www.triomphe.ca/experience.php?lang=fr (Logos : Acceuil, Nous contacter, English)

http://www.lxb.ca/ (voir lien profil communication + inventivité)

http://sketchblog.ecal.ch/variable_environment/archives/2005/12/ (photos destabilisantes)

http://www.amd.com/us/Pages/AMDHomePage.aspx (boutons qui flash)

http://www.3kcompute%20rs.com/products.html (boutons flash, attendre 1 minute)

http://www.gadshaanandesign.com/mission-accomplished.html (donner ses références)

http://www.sylviedenault.com/ (présentation flash et rétroactions sonores)

http://www.freelance.com/__C125675B0014F649.nsf/pages/2002accueilentreprises?OpenDocument&openSection=9 (petite planète qui tourne)

http://forum.forumactif.com/gerer-l-apparence-de-son-forum-f7/comment-mettre-bar-de-texte-qui-defile-t238451.htm (défilement de texte, voir « Derniers sujets »)

http://www.quebecweb.com/rca/ (vidéo de présentation et musique, voir bas de page)

http://www.brad-marketing.com/ (entrée avec sons)

http://www.point1.ca/ (animation)

 15) ART – PORTFOLIO

http://www.dusso.com/index.html (peinture virtuelle)

http://www.takdi.com/ (meilleure présentation – design industriel)

http://www.zzee.net/html/images_still.html (les photos sont intenses)

 16) IMMERSIF

http://www.electroluxdesignlab.com/ (meilleure intro)

http://ge.ecomagination.com/smartgrid/#/landing_page (meilleure animation)

http://www.nomadindustries.tv/ (vidéo, qualité exceptionnelle)

http://www.youtube.com/watch?v=IewpICpAbC0&feature=fvsr (son d’une foule)

http://www.millehistoires.com/ (bouton avec rétroaction)

http://www.kaliastyle.com/fr/  (page d’accueil avec vidéo)

http://www.marcjacobs.com/ (page d’accueil vidéo)

http://www.firstpersontetris.com/ (TETRIS jeu-vidéo)

  17) WEIRD – BIZARRE

http://graphism.fr/post/279970839/les-legos-se-cachent-dans-la-neige (du noir)

http://www.accellab.com/ (un cœur qui bat)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dans mon dernier billet (Le Québec est capable d’innover), je soulignais les traits de caractères du peuple Québécois. C’est maintenant au tour de Madame Pol Pelletier, une femme que j’admire et que je respecte, de se prononcer. Extrait de son blogue:

« Je suis très interpellée par ce qui semble être une caractéristique de notre monde moderne ou post-moderne : la malhonnêteté intellectuelle, la capacité de dire et de faire n’importe quoi pour servir ses intérêts. Et de se sentir  parfaitement crédible tant que le marketing est efficace.
Au Québec en particulier, nous adhérons facilement aux travestissements et aux détournements de sens. Par exemple, on a souligné le 400e anniversaire de la ville de Québec avec des spectacles qui dénaturent le sens de cet événement historique, comme celui du Britannique Paul McCartney, venu enflammer le peuple avec des belles chansons en anglais. Un peu plus et l’anniversaire des Plaines d’Abraham était travesti en joyeuse opérette qui évacuait les notions de Conquête, de guerre entre les peuples, de perte, de blessure. »

Dans le cadre du PPU de la Colline Parlementaire, je soulignais d’ailleurs l’importance de clarifier l’image de marque de la ville (avec son histoire et sa présence à l’international) et je suis ravi qu’on ait répondu à mon inquiétude récemment en demandant une étude sur l’image de la Ville de Québec en rapport à sa culture.

Vous en pensez quoi?




  • Page Facebook

  • Contactez-moi

    Laurent Marcoux, consultant en design industriel

    Email: contrat.laurent(at)gmail.com
    Skype : laurent_marcoux

    Pour la prise de rendez-vous: Heure locale au Canada

    Réseaux sociaux:
    Facebook Facebook
     Google+
    Linked-In Linked-In
    Twitter Twitter

  • Le Design et l’écologie

    LE DESIGN ET L’ÉCOLOGIE est un essai qui vise à vulgariser les concepts généraux liés à l’éco-conception de manière simple et concise. Il s’agit d’une introduction à l’éco-conception qui inclut une liste de définitions, un constat de l’impact du design sur l’entreprise socialement responsable, la logistique, le cycle de vie, l’image de marque et les normes de développement, ainsi qu’une liste de sites Web à consulter. AUCUN REMBOURSEMENT. AUCUN ÉCHANGE. 11 pages.
  • Le Design tout simplement

    LE DESIGN TOUT SIMPLEMENT est un essai qui vise à répondre à quatre grandes questions relatives au design : Qu’est-ce que le design? À quoi sert le design? Qu’est-ce qu’un bon design? Comment travaille un designer?  Né à Québec en 1987, Laurent Marcoux est diplômé en technique de design industriel au cégep de Sainte-Foy (Québec, Canada). Consultant en design, recherche et développement, il est l’auteur d’un blogue : http://designer-entreprise.com.  Notes générales: Ce texte fait 31 pages. Aucun échange. Aucun remboursement.