Posts Tagged ‘artisan’

Si vous lisez ce blogue depuis le début, vous connaissez mon intérêt pour les stratégies créatives qui mènent à la réalisation de projets d’entreprises. Je vous présente deux exemples parmi tant d’autres qui sont des preuves du retour sur investissement important généré par des entreprises basées sur la créativité ayant un petit budget de lancement.

1986 marque la fondation de Sub Pop, une maison de disque de Seatle, Washington. En quelques années, Sub Pop devient  légendaire en produisant des groupes underground comme Nirvana. Les débuts sont marqués par une stratégie marketing basée sur la connivence et un bon sens de l’humour. En effet, les dirigeants ne se prenaient pas terriblement au sérieux, mais ils jouaient le jeu comme on dit.

En 1999, Daniel Myrick et Eduardo Sánchez réalisent The Blair Witch Project, un film low-budget mettant en vedette trois acteurs inconnus du public. Ce qui est remarquable, c’est le retour sur investissement (ROI) énorme de ce film qui a coûté, selon les sources, maximum 750 000$ et qui a rapporté 248 639 099$. Le synopsis:

Trois étudiants en cinéma tournent un documentaire sur la légende d’une sorcière (witch en anglais), vivant dans la forêt de Blair, lorsqu’ils disparaissent mystérieusement après s’être égarés. Le film est la bande vidéo qu’ils ont enregistré, retrouvée une année plus tard sur les lieux de leur disparition, par la police.

En entrevue, ils annoncent leurs stratégies créatives. D’abord, ils se basent sur ce qui a été pour eu à la source de leur intérêt pour les films d’horreurs. Puis, ils illustrent leur besoin urgent de créer.

Si vous aimez ce billet, vous aimerez aussi:

Publicités

C’est bientôt le Salon Plein Art, une chance unique de découvrir le travail de haute qualité d’artisans du Québec. Cependant, ça me désole de voir ces artisans qui ont souvent aucune idée de l’approche design et marketing à prendre pour mettre à profit leur talent et qui perdent de nombreuses occasions de faire de l’argent. Je rappelle que le design est un levier économique à ne pas négliger.

Des problèmes techniques évidents

Selon moi, voici les grands problèmes que ces artisans rencontrent depuis l’augmentation de la mondialisation:

  • Vente de produits uniques ou très originaux
  • Réduction du coût de fabrication des pièces
  • Fabrication en petite série
  • Trouver des clients
  • Trouver des distributeurs et des boutiques

Le design au service de l’artisanat

Sans généraliser, voici une conversation que j’ai eu avec un artisan cette année et qui est représentative du genre de manque de savoir-faire entrepreneurial de certains artisans :

ARTISAN: Je ne savais pas qu’il fallait avoir une stratégie pour vendre des tables.

MOI: Quoi? Mais c’est certain qu’il faut une stratégie pour vendre des tables. Penses-tu que ta table va se vendre toute seule?

ARTISAN: Non, je sais bien qu’il faut la vendre et attirer les clients, mais je ne sais pas comment.

MOI: Sais-tu ce que tes clients veulent vraiment? Il y a deux manières de procéder: soit tu fais ce qu’ils veulent, soit tu fais quelque chose d’original et tu leur vends de façon excellente afin de les séduire. Mais ils ne vont pas acheter ta table si elle n’est pas vendue. As-tu pensé à un plan d’affaires pour ton entreprise?

ARTISAN: Non. Je n’ai pas pensé à avoir une stratégie. Je suis un artisan et je n’ai jamais fait de stratégies. Je fabrique selon mon humeur. Comment faire pour vendre ce que j’ai déjà fabriqué?

MOI: Tu cherches à savoir leurs motivations d’achat, ce qu’ils recherchent et pourquoi ils utilisent ton produit. Mais au départ, tu ne fabriques pas n’importe quoi, tu fabriques ce qui est en demande ou ce qui a de grandes chances de plaire aux consommateurs. Pour satisfaire les consommateurs, tu as besoin de toute évidence de faire appel aux services d’un designer. Ça joue dur dans le monde des biens de consommation.

Aucune stratégie marketing

J’ai rencontré de nombreux artisans cette année: des passionnés d’écologie, des ébénistes, des soudeurs, des bricoleurs, des couturiers, etc. Je suis toujours étonné de voir à quel point ils n’ont aucune idée du marketing alors qu’ils sont des travailleurs autonomes qui cherchent à réussir dans le monde des affaires.

De nombreux artisans m’ont affirmé ne rien connaître de la situation économique actuelle. Ils ne savent pas ce qu’est le marché des biens et services. À notre époque de mondialisation, l’artisanat a de la valeur, mais dans un contexte bien précis: celui de produit de niche ou celui de l’innovation-valeur. À moins de créer un objet très utile et performant de type design, l’objet d’artisanat est en compétition directe avec les objets de décoration bon marché accessibles dans les grands centres commerciaux. L’image de marque est clé dans la stratégie de l’artisan.

Vous aimez? Vous aimerez aussi…

MAJ:

Plein Art dans le rouge. Voir cet article de Radio-Canada: http://www.radio-canada.ca/regions/Quebec/2010/08/09/002-deficit_plein_art.shtml

 Vous aimez? Commentez et partagez: Bookmark  and Share Saviez-vous que j’offre des services en design de produits et marketing promotionnel?

Vous avez peut-être remarqué en lisant ce blogue sur le design et marketing promotionnel que je m’intéresse beaucoup à la créativité. Pour moi, les artistes qui réussissent sont à observer de très près, parce que l’art est difficile à vendre.

Les artistes inspirent le succès

Si on arrive à bien vendre une œuvre d’art, c’est qu’on possède une stratégie gagnante. Il en va de même de tout produit ou service. La stratégie, qu’elle soit consciente ou non, dirige vers le succès.

La stratégie de Xavier Dolan-Tadros, acteur et  réalisateur, fonctionne très bien. Il a percé et il possède des preuves de ce succès, mais surtout, il s’est donné les moyens d’agir.

Espoir naïf

Ceci dit, j’irai voir le prochain film de Xavier Dolan, Les Amours imaginaires, et garderai l’espoir naïf de le rencontrer un jour afin de parler de sa démarche artistique (et du coup l’informer que j’ai 8 ans d’expériences en théâtre et impro, un roman sous le bras, de l’expérience en direction artistique et que je suis cinéphile, hihih!). Bande-annonce:

Avez-vous la passion, l’expérience, les contacts et les méthodes?

Dolan semble aimer beaucoup le cinéma, qu’il décrit plus tard comme une histoire d’amour, et cette passion fait déjà de lui un entrepreneur potentiel.

Avant son activité comme réalisateur de film, Dolan a cotoyé l’univers de la télévision et du cinéma. Il a développé, de toute évidence, un réseau de contact d’acteurs et de techniciens et des méthodes performantes pour accélérer le processus de réalisation.

Avez-vous trouvé la personne vedette qui donnera du sérieux à votre projet?

Dolan écrit le scénario et le soumets immédiatement à une actrice connue. Dolan engage Dorval, la vedette de son film J’ai tué ma mère. Dorval porte le film et lui donne du sérieux.

Avez-vous l’appui de la production et de la distribution?

Aussitôt le scénario écrit, Dolan semble se diriger vers une équipe de production et distribution afin de mettre en marche son projet. L’appui de la production permet au projet d’exister véritablement.

Pouvez-vous agir, tout simplement?

Dans l’urgence, Dolan finance lui-même son projet afin qu’il prenne forme. Il se donne ainsi les moyens d’agir, un geste reconnu comme étant à la fois audacieux, courageux et admirable.

Votre projet  est-elle empreint de nostalgie, de références au passé?

Le film J’ai tué ma mère s’inspire d’autres films et interpelle l’imaginaire du spectateur. Voir la bande-annonce.

Votre projet comporte-il des éléments qui en augmentent la valeur et le distingue sur le marché?

Le cadrage hors norme de certains plans intrigue et surprend. La direction artistique raffinée rehausse la qualité du film.

Votre projet plait-il? A-t-il une âme?

Le texte donne une saveur, une profondeur. Le concept du film est universel et les critiques adorent. On découvre en entrevue que Dolan utilise un français impeccable. Son image du début l’associe à une classe élite et intellectuelle, ce qui fait des jaloux, des fans, mais surtout des admirateurs.

Votre projet est-il mis en scène? Son lancement reçoit-il l’approbation des gens influents et ensuite celui du grand public? A-t-il un espace pour exister?

Le succès de Dolan est repéré par les médias qui mettent en scène l’évènement. Après son passage remarqué à Cannes, le film très attendu se révèle au public dans toute sa splendeur, mais aussi en toute simplicité, loin des blockbusters américains.

Votre premier projet a-t-il un aspect « plaisir coupable » et choc des valeurs?

Le scénario de J’ai tué ma mère est particulièrement intéressant au point de vue stratégique parce qu’il fait appel aux plaisirs coupables en chacun de nous et montre une certaine forme d’agressivité. Cette agressivité, qui se transforme en tendresse que s’approprie le spectateur, encourage ses fans à convaincre les détracteurs du film que ce film est bon. Bref, le spectateur qui se sent interpelé par l’histoire et s’y protège, y trouve aussi les outils pour vendre ce film à son entourage après visionnement.

Les valeurs du jeune homme et de sa mère dans le film appellent au débat des valeurs. Les valeurs sont à la base des comportements les plus complexes et influencent grandement les choix des consommateurs.

Votre projet a-t-il une forme de deuxième vie?

Après la sortie au cinéma, le film est distribué comme DVD.

Votre projet est-il suivi immédiatement d’un autre projet différent, mais tout aussi intriguant?

Dolan retourne vite à l’écriture et enchaîne avec un second film qu’il différencie du premier de sorte que les deux films ne puissent être comparés.

Besoin d’une stratégie?

J’ai moi-même vécu les difficultés d’attirer un grand public à un spectacle ou de vendre un roman. Les artistes étant généralement assez peu intéressés par le marketing, certains projets exceptionnels sont parfois voués à l’échec monétaire, quand ce n’est pas plus pathétique encore. Si vous êtes artiste ou artisan ou jeune entrepreneur dans un domaine créatif et souhaitez optimiser votre stratégie, je vous invite à m’en parler. Je pourrais peut-être vous donner deux ou trois trucs. Contactez-moi dès maintenant.

Vous aimez ce texte, vous aimerez aussi…

Vous aimez? Commentez et partagez: Bookmark   and Share Saviez-vous que j’offre des services en design de produits et marketing promotionnel?




  • Page Facebook

  • Contactez-moi

    Laurent Marcoux, consultant en design industriel

    Email: contrat.laurent(at)gmail.com
    Skype : laurent_marcoux

    Pour la prise de rendez-vous: Heure locale au Canada

    Réseaux sociaux:
    Facebook Facebook
     Google+
    Linked-In Linked-In
    Twitter Twitter

  • Le Design et l’écologie

    LE DESIGN ET L’ÉCOLOGIE est un essai qui vise à vulgariser les concepts généraux liés à l’éco-conception de manière simple et concise. Il s’agit d’une introduction à l’éco-conception qui inclut une liste de définitions, un constat de l’impact du design sur l’entreprise socialement responsable, la logistique, le cycle de vie, l’image de marque et les normes de développement, ainsi qu’une liste de sites Web à consulter. AUCUN REMBOURSEMENT. AUCUN ÉCHANGE. 11 pages.
  • Le Design tout simplement

    LE DESIGN TOUT SIMPLEMENT est un essai qui vise à répondre à quatre grandes questions relatives au design : Qu’est-ce que le design? À quoi sert le design? Qu’est-ce qu’un bon design? Comment travaille un designer?  Né à Québec en 1987, Laurent Marcoux est diplômé en technique de design industriel au cégep de Sainte-Foy (Québec, Canada). Consultant en design, recherche et développement, il est l’auteur d’un blogue : http://designer-entreprise.com.  Notes générales: Ce texte fait 31 pages. Aucun échange. Aucun remboursement.