Archive for the ‘Méthodes pour augmenter la productivité’ Category

Débloquer (Unstuck), c’est un guide pratique pour se sortir d’une impasse quand on travaille sur un projet. Ce livre s’adresse surtout aux entrepreneurs (directeurs), mais il sera d’une aide inestimable pour les équipes de travail de toute sorte ou même pour les travailleurs autonomes. 

Titre:

Débloquer (Unstuck)

Cote sur 10:

10/10

Qualité(s):

Le dynamisme de la mise en page, la qualité des conseils et leur performance, l’efficacité de la table des matières avec laquelle on peut identifier rapidement une solution à n’importe quel problème rencontré lors du travail d’équipe. 

Défaut(s):

Le livre est d’un format qui tient dans la main, ce qui en limite son utilisation par plusieurs personne. J’aurai apprécié une version permettant à toute une équipe de voir les images. Tout de même très pratique comme format.

Auteur(s):

Keith Yamashita

Publicités

La recherche et développement est idéalement un processus continu en entreprise qui vise à augmenter la performance et la rentabilité de l’entreprise. Pour ce faire, plusieurs techniques sont possibles. Les techniques utilisées en design consistent à une étude de la concurrence et des technologies disponibles ou non sur le marché (veille de la concurrence et veille technologique), une création continue de concepts (innovation continue) et un ensemble de démarches visant à la meilleure utilisation des ressources par l’augmentation de la performance générale des systèmes en place dans l’entreprise (design thinking). Le designer joue aussi le rôle de celui qui fait évoluer les mentalités au sein de l’entreprise en découvrant de nouvelles manières de faire les choses (créateur d’idées ou idéateur).

Pour mieux comprendre l’impact de la R&D, voici un schéma réalisé par Cognifistech :

On en comprend que la recherche et développement est une activité qui s’intéresse à ces sujets :

  • Caractéristiques structurelles
  • Intensité de la concurrence
  • Climat pour les nouvelles entreprises
  • Politiques publiques
  • Ambition de l’entreprise

Ainsi, on en vient à ce que l’entreprise investisse dans ces activités :

  • Idées et croissances
  • Personnes talentueuses, instruites et ayant de l’entrepreneurship
  • Réseaux, collaborations et liens
  • Capital et financement

Ces activités favorisent l’accroissement de la productivité, qui elle entraîne une augmentation de la qualité de vie au sein de l’entreprise de même que dans la communauté.

Ainsi, la recherche et développement réalisée en collaboration avec le designer a un impact sur l’entreprise, les employés et l’environnement général de l’entreprise.

L’ergonomie est un des critères importants que prend en compte un designer. Concevoir de manière ergonomique, cela signifie créer quelque chose de confortable. Ce confort prend plusieurs formes:

  • Ambiance générale
  • Espace de travail
  • Mouvements du corps humain
  • Rapidité d’atteinte à des objets/machines
  • Posture
  • Ajustements pour divers types de physionomies
  • Facilité et rapidité d’exécution des commandes
  • Navigation dans l’espace
  • Navigation dans les mondes virtuels (interface)
  • Couleurs et formes qui attirent ou non l’attention
  • Symboles et techniques facilitant la compréhension

Bref, cela signifie concevoir de manière à ce qu’un maximum de personnes puisse fonctionner adéquatement pendant une durée maximale, dans un état de bien-être et en toute sécurité.

Aussi, les consommateurs veulent bien entendu des objets qui fonctionnent. Pour que le consommateur comprenne que le produit fonctionne bien, l’objet doit être simple d’approche, facile à comprendre. On peut montrer le produit ergonomique à différents groupes ethniques et ils comprendront tous le fonctionnement du produit, car il est conçu de manière à être utilisé par une majorité de personnes avec un minimum d’instructions.

Selon Wikipédia:

On nomme ergonomie « l’étude scientifique de la relation entre l’homme et ses moyens, méthodes et milieux de travail » et l’application de ces connaissances à la conception de systèmes « qui puissent être utilisés avec le maximum de confort, de sécurité et d’efficacité par le plus grand nombre. »

« Être ergonomique » permet d’éviter des pertes d’efficacité et de production, ainsi que des blessures, en plus d’augmenter l’intérêt des consommateurs envers un produit ou service.

Découvrez le design… Téléchargez le e-book Le Design tout simplement.

Durant mes visites dans des usines du Québec, j’ai entendu les commentaires des manufacturiers à l’égard de la fabrication en Chine. Pour simplifier, disons que les coûts de la fabrication sont réduits au maximum dans ces usines chinoises pour des raisons de logistique, de coût de matière première, de coût de main-d’oeuvre, d’ententes internationales, etc.

Un manufacturier québécois (dont je vais garder l’anonymat) a commenté sur les raisons de ces faibles coûts:

En Chine, ils ne comptent même pas le coût du salaire des employés quand ils calculent le coût de fabrication des pièces. Nous, on ne peut pas se permettre ça. Chaque employé est payé à un salaire raisonnable et OUI, ça paraît dans le coût des pièces.

Aussi, ils achètent leur matière première en quantité industrielle, c’est énorme là-bas. Ça leur coûte moins cher de faire venir de l’acier du Canada, de la faire fondre et de le renvoyer usiné au Québec que de ramasser l’acier chez eux. C’est pas très écologique!

Alors quand on me dit que c’est fait Made in China…

Dans a même ligne de pensée, le film Santa’s Workshop illustre les conditions de travail dans certaines manufactures de Chine:

  • Espace de travail inconfortable;
  • Nombre d’heures de travail exigées menant à des problèmes de santé;
  • Insécurité des lieux de travail;
  • Instabilité du salaire…

Mon prof de design, lui, disait avec sérieux et malaise:

Dans certaines usines chinoises, ils mettent un employé dans la salle à peinture. Pas de masque. Pas de système d’aération. Ils le laissent là pendant le temps qu’il peut rester conscient et peindre et ils le sortent quand il a perdu connaissance! C’est un autre peintre qui prend alors sa place.

Les manufacturiers se disent victimes des pratiques de recherche et développement des entreprises chinoises. Il existe un préjugé selon quoi les Chinois copient les produits canadiens les plus rentables afin de les revendre aux canadiens à prix réduit. Ce préjugé ne fait que renforcer l’image négative associée à la Chine dans l’esprit des industriels canadiens. Cette image sombre des conditions de travail en Chine est aussi connue du grand public. Si le consommateur est conscient que le produit est fabriqué en Chine et qu’il associe mentalement Chine avec du négatif, son estime pour la marque et l’entreprise en sont atteints.

Pour répondre aux exigences des consommateurs aujourd’hui, il faut étudier la chaîne de production en détail et compenser pour les erreurs de nature écologique.

Je pense qu’il est possible de fabriquer certains produits en Chine de manière rentable et éthique, en utilisant des stratégies favorisant l’écologie. Cela demande une attention particulière à toutes les étapes de la chaîne de production. Bref, fabriquer un produit en Chine, c’est un « pensez-y bien » !

Découvrez le design… Téléchargez le e-book Le Design tout simplement.
ebook: Le Design et l'écologie

ebook: Le Design et l’écologie

Dans un article fort pertinent (Electrolux et électrochoc) Pierre Duhamel écrit:

Nous (les Canadiens) ne sommes plus compétitifs et l’écart entre nous et les Américains ne cesse de croître.

Alors, quelle est la solution au problème de la compétitivité? Je propose trois points de vue à adopter pour régler ce problème de conception.

Processus internes

À mon avis, il est grand temps de revoir les processus internes et désuets de certaines entreprises obsédées par de vieilles formules de gestion de la production, basées essentiellement sur l’ancien modèle du fordisme et qui ne prennent pas en compte les études récentes en management de la productivité. Dans Images de l’organisation, Gareth Morgan identifie des facteurs susceptibles d’augmenter la productivité.

Ingénierie

Je sais trop ce que représente la tâche de gestion pour tout mettre sur le dos d’un directeur. Certains problèmes de productivité sont plutôt dérivés d’installations à l’ingénierie douteuse, donc d’installations mal conçues à la base. Tentez de bien faire rouler une usine mal conçue dès le départ et vous verrez l’intérêt d’engager de bons designers et ingénieurs. Don Norman, un expert en la matière, en parle dans une vidéo.

Management

Enfin, les employés ne sont pas à négliger dans le succès d’une entreprise. Dans un film que je trouve intéressant, Capitalist: A Love Story, Michael Moore met en lumière des manières de travailler innovatrices qui donnent des résultats impressionnants.

À lire aussi:

Entreprise écolo, verte, environnementale… pourquoi

1. Séduire. Répondre aux attentes des consommateurs augmente la probabilité qu’ils reviennent acheter chez vous. Alors si les consommateurs demandent de l’écologique, vous donnez de l’écologique.

 2. Économiser. Créer dès le départ une entreprise écologique permet de cibler les défauts de cette entreprise quand à son utilisation abusive de matériaux et sa déficience en ce qui concerne la logistique, l’énergie et le transport de marchandises. Voir l’exemple de l’usine Ford.

3. Être plus productif. Les environnements sains favorisent le travail bien fait. Une environnement bien conçu se doit de prendre compte de l’écologie, ne serait-ce qu’en ce qui concerne la gestion des déchets. Un bon éclairage, de l’air frais, des lieux propres et simples à nettoyer, voilà autant de résultats d’un design intérieur écolo.

L’écologie, c’est un gros système

Hop.tv est une série de vidéos forts sympathiques que je recommande. Dans cette vidéo intitulée « Écologie », on y explique en deux mots combien les environnements affectent les individus.

ebook: Le Design et l'écologie

ebook: Le Design et l’écologie

Le design pour faciliter la logistique…?

Quand on est fournisseurs, distributeurs ou producteurs, la logistique est ce qui permet à notre entreprise de bien tenir la route. Le transport des marchandises de la commande à la livraison exige des efforts importants et une organisation efficace.

Ce que le design peut faire pour améliorer la logistique? C’est simple: la conception des produits pour qu’ils soient facilement transportables, exportables et qu’ils arrivent dans les mains du consommateur sans défaut. Pour cela, on utilise des techniques de géométrie qui peuvent faire penser au jeu de Tétris. On manipule, on retourne, on diminue l’espace entre les pièces. Cela se nomme « optimiser l’espace de rangement ».

Le design et l’écologie

Il y a plus: revoir entièrement la chaîne de distribution et de fabrication afin de limiter au maximum le transport. On sauve ainsi en carburant. Revoir sa logistique (sans pour autant la changer nécessairement) ne peut avoir que des effets bénéfiques pour l’entreprise. Ainsi, le designer sert à observer et améliorer les petits (ou grands) défauts du système.

La logistique en images

Voici une vidéo qui représente bien les difficultés de la logistique à l’ère de la mondialisation des marchés:

Vous aimez? Vous aimerez aussi…

  • Le travail au bureau
  • Un atelier pour arrêter de perdre temps et énergie
  • Découvrez le design… Téléchargez le e-book Le Design tout simplement.
    

    Écologie et valeurs d’entreprise: Contactez-moi

    Laurent Marcoux est un designer Made in Québec, qui fait la promotion du savoir-faire québécois et qui mise autant que possible sur les ressources locales pour maximiser les profits des entreprises. Il lance un défi aux entrepreneurs: consommer le moins possible et mettre en pratique des stratégies efficaces pour être plus rentable, productif, écologique et éthique. Saurez-vous relever le défi?

    Pour obtenir des conseils afin d’optimiser le rendement de votre entreprise dans une perspective écologique (réduction de la consommation, recyclage des déchets, optimisation du temps de travail, réorganisation des transports), contactez Laurent Marcoux.

    ebook: Le Design et l'écologie

    ebook: Le Design et l’écologie

    J’ai pensé vous soumettre ma découverte de la semaine: pour économiser beaucoup de temps, il suffit de prendre quelques jours pour planifier toute son année venir.

    Projet: Comment réaliser une carte de ses activités?

    Sur un carton, notez vos grands objectifs (5-10 objectifs) à atteindre. Créez un quadrillé avec une colonne « Idéal », une colonne « Objectifs concrets », une colonne « Échéance général » et enfin un colonne  « Résultats ».

    Dans « Idéal », écrivez vos besoins financiers, en matériel, en ressources humaines, etc. Exemple:

    • Augmenter le chiffre d’affaire de 5%
    • Acquérir des ordinateurs
    • Augmenter le nombre d’employé à 5 employés

    Dans « Objectifs concrets », écrivez les approches réalistes que vous allez entreprendre pour réaliser votre idéal. Exemple:

    • Vendre 100 produits de plus par année, donc mieux former les vendeurs, donc organiser desjournées de formation (3/an)
    • Budgéter l’achat de matériel informatique, donc déléguerla tâche aux comptables
    • Contacter les ressouces humaines à cinq reprises

    Dans « Échéance général », écrivez une date générale pour atteindre votre objectif concret. Exemple:

    • 1 mai
    • décembre 2010

    Dans « Résultats », indiquez si votre estimé du temps était bon au mauvais et corrigez le tir. Exemple:

    • Bon, recommencer dans un an
    • Mauvais, contacter les experts dans ce domaine

    Objectif concrèt: Comment réaliser un échéancier précis?

    Sur un tableau de type Excel, écrivez les objectifs à faire par ordre chronologique de haut en bas (vertical) et les dates de droite à gauche (horizontal). Colorez la section correspondant à objectif+date pour déterminer quoi faire et quand le faire.

    Voici un exemple:

    Routine: Comment planifier la routine?

    Maintenant, essayez ceci: pendant une semaine typique, notez sur une feuille de papier le début et la fin devos activités routinières. Par exemple:

    • Répondre aux courriels = 9h00 à 10h30
    • Rédiger un bilan = 10h30 à 12h

    Et ainsi de suite…

    Vous constaterai assez vite que certaines activités parasitesvosjournées et vous retardent sur votre échéancier. Vous pourrez aussi calculer avec certitude le temps à passer sur chaque objectif et comment les enchaîner de manière naturelle pour vous.

    Journée atypique: Comment rédiger une feuille de temps?

    Maintenant que vous avez ces information en main, je vous invite à écrire un plan d’administration de votre lendemain à chaque fin de journée. Placez en ordre logique les activités que vous aureza à faire selon vos contraintes et le temps que chaque activitépeut prendre. Vous verrez ainsi que votre estimé en nombre de jours à l’aide d’un échéancier est probablement moins productif qu’un plan de jour en jour dans ce genre de circonstances.

    Et alors?

    Ce que cet atelier indique, c’est:

    • les projets doivent êtres planifiés avec une carte (idéal+objectif concrè+échéancier général+résultat)
    • les objectifs concrèts doivent êtres planifiés avec un échéancier (objectif+date)
    • la routine doit être planifierà l’aide d’une feuille de temps (heure+activité)
    • La journée atypique doit être planifiée à l’aide d’un plan administration

    Testez cela et laissez-moi vos commentaires! Bon succès!

    Vous aimez? Commentez et partagez: Bookmark  and Share Saviez-vous que j’offre des services en design de produits et marketing promotionnel?

    Voici quelques trucs pour améliorer votre espace de travail et ainsi être plus productif.

    1. Séparez le travail de votre vie domestique

    2. Votre espace doit être ergonomique

    3. Désencombrez votre espace de travail

    4. Utilisez un deuxième écran 

    5. Ajoutez quelques éléments stimulants au niveau visuel

    6. Éclairez et colorez soigneusement votre espace de travail

    7. Utilisez un babillard et un calendrier

    8. Ajoutez des plantes

    9. La musique au travail

    10. Ajoutez un sofa ou un endroit de relaxation. 

    Ces conseils sont tirés de cet excellent article: http://www.marevueweb.com/2010/03/10-conseils-pour-creer-un-environnement-de-travail-motivant-a-la-maison/

    Je vous invite par ailleurs à consulter mes billets sur le sujet des environnements de travail:

    La dictature du téléphone et TTC, mon analyse

    Avoir de l’autorité sur les objets du quotidien c’est sortir du matérialisme?

    Brainstorm mode d’emploi




    • Page Facebook

    • Contactez-moi

      Laurent Marcoux, consultant en design industriel

      Email: contrat.laurent(at)gmail.com
      Skype : laurent_marcoux

      Pour la prise de rendez-vous: Heure locale au Canada

      Réseaux sociaux:
      Facebook Facebook
       Google+
      Linked-In Linked-In
      Twitter Twitter

    • Le Design et l’écologie

      LE DESIGN ET L’ÉCOLOGIE est un essai qui vise à vulgariser les concepts généraux liés à l’éco-conception de manière simple et concise. Il s’agit d’une introduction à l’éco-conception qui inclut une liste de définitions, un constat de l’impact du design sur l’entreprise socialement responsable, la logistique, le cycle de vie, l’image de marque et les normes de développement, ainsi qu’une liste de sites Web à consulter. AUCUN REMBOURSEMENT. AUCUN ÉCHANGE. 11 pages.
    • Le Design tout simplement

      LE DESIGN TOUT SIMPLEMENT est un essai qui vise à répondre à quatre grandes questions relatives au design : Qu’est-ce que le design? À quoi sert le design? Qu’est-ce qu’un bon design? Comment travaille un designer?  Né à Québec en 1987, Laurent Marcoux est diplômé en technique de design industriel au cégep de Sainte-Foy (Québec, Canada). Consultant en design, recherche et développement, il est l’auteur d’un blogue : http://designer-entreprise.com.  Notes générales: Ce texte fait 31 pages. Aucun échange. Aucun remboursement.