Archive for the ‘Plan d’affaires’ Category

Cette semaine, j’ai fait un Facepalm. Cette semaine, j’ai eu un déclic mental. J’ai compris que pour arriver à mettre en marché les produits que j’avais imaginé, je devais m’adresser à des gens spécialisés en matériaux. Wow! Quelle découverte! Moi qui travaillait un peu à l’envers, je développais mon idée de startup sans m’adresser ensuite aux bonnes personnes pour rendre concret mon projet.

J’ai perdu tellement de temps avant de rencontrer la bonne personne qui n’a raconté ce petit truc tout simple finalement! J’ai passé un bon moment au début à chercher un ébéniste, mais j’avais arrêté ma quête à une seule personne. C’était pour cela que mon projet en bois n’avait jamais levé! J’avais le plan d’affaires, j’avais le produit, mais je n’avais pas LA BONNE ÉQUIPE derrière moi!

Quel déclic simplement génial! Je le résumerais ainsi: développer votre idée et ensuite soumettez-là à un expert de la matière dans laquelle votre idée est faite. Ce n’est pas un producteur ou un manufacturier. C’est véritablement un expert de la matière.

Par exemple, si vous inventez une brosse-à-dents, contactez un spécialiste du plastique. Si vous concevez des bottes, contactez un spécialiste des tissus et des caoutchoucs… Si vous faîtes un programme informatique ou un application, parlez de votre concept à un programmeur Apple par exemple… Tout simplement: entourez-vous de gens qui en savent plus que vous sur la matière que vous cherchez à transformer, ça vous évitera tellement de perte de temps!

J’ai enfin compris pourquoi les gens disent toujours: il faut savoir s’entourer!

À propos, à quoi pourrais-je vous servir? Je suis designer de produits, je suis la personne qui peut vous aider à faire de votre idée un objet de consommation et qui peut vous aider à rendre votre produit plus « sexy », ergonomique et fonctionnel/pratique.

C’est avec déception que je prends connaissance du manque d’études sur la valeur du design industriel. On peut pourtant évaluer son impact sur l’entreprise quant à l’innovation qu’elle contribue à apporter de même sur son effet positif sur le chiffre d’affaires. J’ai écrit tout un dossier à ce sujet, voir:

Vous pouvez aussi lire le billet « PME et design : études de cas et données statistiques » qui des études sérieuses sur le sujet.

On m’a posé récemment la question de savoir comment évaluer le coût du design industriel. Vous pouvez vous fier à une étude sur le salaire des designers pour vous donner une idée: « Les designers coûtent-ils trop cher ? Salaires et tarifs horaires ».

Lisez aussi: « Trouvez un designer industriel pas cher, bon marché et à bon prix ».

Alors, combien est-ce que coûte le design? Comment calculer le coût du design?

Voici une formule simple et claire:

  • Taux horaire X Temps de conception + Frais du studio de design = Coût du design

Taux horaire:

Le meilleur indicateur que je connaisse est celui du site Coroflot Design Salary Guide pour les salaires en entreprise. Bref, ça ne vous coûtera certainement pas moins que le salaire de base d’un designer, c’est bien certain.

Temps de conception:

Pour mesurer le temps de conception par heure, voici un indicateur basé sur des chiffres de mes collègues* :

  • Une table = 30 heures
  • Une chaise de travail = 50 heures
  • Un appareil électronique = 100 heures
  • Un appareil de cuisine sophistiqué = 200 heures
  • Une chaise ergonomique médicale = 600 heures

* Ces chiffres sont très approximatifs, mais un designer peut évaluer le nombre d’heures de travail pour un concept avec un pitch de vente de quelques phrases seulement. Pour savoir le nombre d’heure que votre design demande, demandez une soumission.

Frais du studio:

Pour calculer les frais de bureau et de publicité, il faut se fier à la tendance du moment et à la réputation du studio de design. Les prix fluctuent amplement selon l’expertise de la firme de design et la grosseur des équipes. Il est suggéré de faire une soumission à plusieurs agences de design avant de conclure le contrat dans un concours si nécessaire.

En somme, pour répondre à cette question, il faut savoir que chaque designer a sa propre façon de négocier ses contrats. Il existe le contrat de service, celui que j’utilise en général, et qui fait en sorte que je suis payé au tarif horaire pour tout extra, mais qui a un montant de base décidé selon le type de produit que je conçois. D’autres opteront pour un paiement selon une banque d’heures donnée. Enfin, il est possible que ce soit le client qui propose son prix, ce à quoi vous devriez savoir que les sites de freelance (travail autonome) en ligne ne sont pas de bons indicateurs pour savoir le prix d’un design. En effet, ces sites offrent du design de pauvre qualité à faible coût.

Aussi, il est pertinent pour vous d’évaluer vos besoins d’abord. Voici une liste de questions pour faciliter votre prise de décision.

  • Quel budget ai-je à consacrer à un design?
  • Qu’est-ce que je veux obtenir comme produit final? Une maquette? Un prototype? Un plan de fabrication?
  • Suis-je à l’aise avec la mission que j’ai confié au designer, de sorte à éviter les retours en arrière et les répétitions de tâches?

Si vous aimez ce billet, vous aimerez aussi:

Pour écrire un plan d’affaires (business plan), il est pertinent de se fier à des standards. Le site Ressources Entreprises offre des modèles de plan d’affaires.

Que doit-on inclure dans un plan d’affaires pour un objet de consommation / produit de consommation?

Je pense qu’il est nécessaire de décrire la phase de lancement en détail et d’inclure le coût de la recherche et développement ainsi que du prototypage. Certaines entreprises ont validé l’hypothèse de leur plan d’affaires en lançant une courte production de milliers d’exemplaires de leur produit pour valider l’existence d’un marché. Je recommande personnellement que ce scénario soit évalué dès le départ.

Il est aussi nécessaire de vérifier que les manufacturiers sont en accord avec la philosophie et les valeurs de l’entreprise. Cette étape est parfois mise de côté et les entrepreneurs se retrouvent avec des problèmes de relation publique par la suite parce qu’ils font fabriquer leur objet dans une usine qui n’offre pas de bonnes conditions de travail.

Je crois qu’en 2013, il est aussi pertinent de se poser la question du financement populaire (crowdfunding). Certaines plateformes comme Kickstarter permettent désormais de lancer un produit à moindre coût et de générer de la publicité.

Si vous aimez ce billet, vous aimerez aussi:




  • Page Facebook

  • Contactez-moi

    Laurent Marcoux, consultant en design industriel

    Email: contrat.laurent(at)gmail.com
    Skype : laurent_marcoux

    Pour la prise de rendez-vous: Heure locale au Canada

    Réseaux sociaux:
    Facebook Facebook
     Google+
    Linked-In Linked-In
    Twitter Twitter

  • Le Design et l’écologie

    LE DESIGN ET L’ÉCOLOGIE est un essai qui vise à vulgariser les concepts généraux liés à l’éco-conception de manière simple et concise. Il s’agit d’une introduction à l’éco-conception qui inclut une liste de définitions, un constat de l’impact du design sur l’entreprise socialement responsable, la logistique, le cycle de vie, l’image de marque et les normes de développement, ainsi qu’une liste de sites Web à consulter. AUCUN REMBOURSEMENT. AUCUN ÉCHANGE. 11 pages.
  • Le Design tout simplement

    LE DESIGN TOUT SIMPLEMENT est un essai qui vise à répondre à quatre grandes questions relatives au design : Qu’est-ce que le design? À quoi sert le design? Qu’est-ce qu’un bon design? Comment travaille un designer?  Né à Québec en 1987, Laurent Marcoux est diplômé en technique de design industriel au cégep de Sainte-Foy (Québec, Canada). Consultant en design, recherche et développement, il est l’auteur d’un blogue : http://designer-entreprise.com.  Notes générales: Ce texte fait 31 pages. Aucun échange. Aucun remboursement.