Archive for the ‘Design: objets sexuels’ Category

Gab Roy (levraigabroy.com) a publié un article dans lequel il fait la critique d’une poupée qui est un objet sexuel réaliste de type « Love Doll »:

JAPON, TU NE POUVAIS PAS ÊTRE PLUS LOUCHE.

C’est un lecteur qui a publié un article sur mon wall parlant de poupées sexuelles japonaises venant en modèle « enfant »! Sur le coup, j’ai cru avoir à faire à un cas isolé, un dude définitivement tordu et particulièrement habile s’étant bâti sa propre poupée pour assouvir ses fantasmes. Il était évident pour moi que ce genre de truc ne pouvait pas être commercialisé à grande échelle.

C’était sous-estimer la louchitude du peuple japonais.

Effectivement, après une courte recherche j’ai découvert le orient-doll.com, site où l’on peut bâtir sa propre poupée de silicone sur mesure….

La compagnie se spécialise dans la création love-dolls (ai-je vraiment besoin de vous expliquer à quoi elles servent?) . On y assemble visage, buste, jambes et fesses (il y a même plusieurs choix de formats de vagins) pour créer notre poupée de rêve. Le client pourra à sa guise créer un femme de 25 ans avec un poitrine énorme ou une fillette de 11 ans en pyjama! (…)

Il pose aussi la question de savoir si ça serait un bon moyen de calmer les pédophiles:

Sachant que la pédophilie existe depuis toujours et n’est pas prête d’être enrayée, ne devrions-nous pas nous réjouir de savoir que des pédophiles pourraient assouvir leurs bas instincts dans autres choses que des vrais enfants? Je me pose sérieusement la question! Vous en pensez quoi?

Comme designer, ma réponse est une question: toi, serais-tu satisfait d’une poupée? Alors, on peut extrapoler pour les autres hommes… Personnellement, je vois plus les fétichistes utiliser ça. On peut imaginer un faible pourcentages d’hommes pédophiles résignés à se mode de vie si on peut parler ainsi. On peut aussi penser à l’effet pervers qu’une telle poupée pourrait avoir sur un jeune adolescent à la découverte de sa sexualité! Je pense qu’il pourrait y avoir un certain danger à exposer un adolescent naif à ce type d’objet. Il faudrait aussi poser la question de la légalité de présenter des objets à caractère sexuel pédophile. Je ne suis pas pour la censure extrême des oeuvres d’art présentant la nudité, mais je pense que dans ce cas, on sort de la description de l’oeuvre d’art et on entre dans l’univers des objets sexuels purement et simplement.

Bref, je pense qu’un objet sexuel représentant une fille pré-pubère est un écart dangereux, pour le moins qu’on a pas d’étude permettant de comprendre l’impact de ces objets sur sa clientèle.

Le film A.I. Artificial Intelligence (un scénario de Stanley Kubrick) met en lumière le risque éthique de mettre en marché des poupées ou des androïdes ayant des attributs réalistes:

A.I. Trailer (Extended Version)

Pour ma part, je réfère tout chercheur sur ce sujet au livre Love and Sex with Robots de David Levy, duquel je n’ai entendu que du bien.

Si vous aimez ce billet, vous aimerez aussi:




  • Page Facebook

  • Contactez-moi

    Laurent Marcoux, consultant en design industriel

    Email: contrat.laurent(at)gmail.com
    Skype : laurent_marcoux

    Pour la prise de rendez-vous: Heure locale au Canada

    Réseaux sociaux:
    Facebook Facebook
     Google+
    Linked-In Linked-In
    Twitter Twitter

  • Le Design et l’écologie

    LE DESIGN ET L’ÉCOLOGIE est un essai qui vise à vulgariser les concepts généraux liés à l’éco-conception de manière simple et concise. Il s’agit d’une introduction à l’éco-conception qui inclut une liste de définitions, un constat de l’impact du design sur l’entreprise socialement responsable, la logistique, le cycle de vie, l’image de marque et les normes de développement, ainsi qu’une liste de sites Web à consulter. AUCUN REMBOURSEMENT. AUCUN ÉCHANGE. 11 pages.
  • Le Design tout simplement

    LE DESIGN TOUT SIMPLEMENT est un essai qui vise à répondre à quatre grandes questions relatives au design : Qu’est-ce que le design? À quoi sert le design? Qu’est-ce qu’un bon design? Comment travaille un designer?  Né à Québec en 1987, Laurent Marcoux est diplômé en technique de design industriel au cégep de Sainte-Foy (Québec, Canada). Consultant en design, recherche et développement, il est l’auteur d’un blogue : http://designer-entreprise.com.  Notes générales: Ce texte fait 31 pages. Aucun échange. Aucun remboursement.