Archive for the ‘Design: jouet’ Category

Il est maintenant possible de proposer un design à l’entreprise LEGO®. Pour y arriver, envoyez vos idées à https://ideas.lego.com. Ça fonctionne comme un système de crowdfunding: on soumet une idée, elle est votée et elle gagne.

Voici une vidéo de présentation:

LEGO® Ideas: How it Works

Pourquoi c’est si cool?

C’est cool, parce que ça permet à la marque de s’ouvrir à son public cible: les amateurs de briques. Ça permet aussi à l’entreprise de suivre les tendances en direct en suivant ce qu’on leur proposer comme nouveaux produits.

Si vous aimez ce billet, vous aimerez aussi:

Avez-vous remarqué à quel point les jeunes enfants sont attirés par le design? Ils sont souvent fascinés par les couleurs, les formes et les fonctions d’un objet. C’est que les enfants explorent leur environnement en tâtant les objets du quotidien.

Les enfants utilisent le jeu pour se créer des représentations mentales de leur univers et de comment ils peuvent y interagir.

Jean Piaget: How a Child Thinks

Pour en savoir plus sur le design des jouets, consultez :

Une Barbie aux mensurations humaines:

Nickolay Lamm, un artiste de 24 ans qui avait déjà imaginé à quoi nous ressemblerions dans 100.000 ans, a décidé de créer une poupée Barbie aux mensurations moyennes d’une véritable jeune fille de 19 ans. Et le résultat est plutôt surprenant, surtout lorsqu’il est comparé à la véritable poupée Barbie. La poupée aux mensurations réelles est plus petite et plus en formes.

Je salue cette innovation qui est tout à propos à notre époque où les femmes revendiquent des publicités et des jouets moins sexistes.

Si vous aimez ce billet, vous aimerez aussi:

Dans l’oeil du Dragon a présenté un produit de haute qualité nommé « Gamine et cie », une gamme de poupées et toutous qui ont la forme de figurines humaines.

J’ai adoré ce que l’entrepreneure à dit quand on lui a laissé la place pour parler de son entreprise. Elle a dit: « (Mon entreprise sert à) fabriquer des sourires. »

Wow! Pensez un peu à la profondeur de cette énoncé-là: la fabrication de sourires. J’aimerais que toutes les entreprises qui offrent un service ou un produit à valeur humanitaire aient ce mantra-là écrit sur leurs murs et dans leurs plans d’affaires:

  • Nous fabriquons des sourires.

Si vous aimez ce billet, vous aimez aussi:

Voici une histoire d’horreur mettant en scène un fusil pour enfants fabriqué par Crickett:

Kentucky: un garçon de 5 ans tue sa soeur de 2 ans avec son propre fusil (LaPresse)

…Le fusil, un .22 long rifle spécialement conçu pour les enfants, était un cadeau que le petit garçon avait reçu l’année dernière. Il était rangé dans le coin d’une pièce et les parents ne savaient pas qu’il restait une balle à l’intérieur, a affirmé le médecin légiste.

«C’est un petit fusil pour enfant, de marque Crickett. Le petit garçon avait l’habitude de tirer avec», a-t-il confié au Lexington Herald-Leader.

Attention! Le .22 long rifle par Crickett est même offert en couleur bleu-blanc-rouge patriotique! Il faut aussi le voir pour le croire: leur slogan est « mon premier fusil! »

Dans mon temps, on avait des fusils en plastique en cadeau, pas un vrai petit fusil pour enfant de marque Crickett. On jouait aux cowboys et aux indiens avec des pistolets cheapo en polymère couvert de chrome, tout à fait toxique. On se croyait hot avec notre look de petit méchant hors-la-loi… ou avec une plume blanche sur la tête attachée avec un bandeau. On aimait ça se tirer dessus avec des branches de bois dans les mains aussi. On jouait aux billes… et aux camions. On construisait des cabanes dans les arbres avec notre père ou notre oncle ou notre grand cousin. Dans ce temps-là, on n’avait pas peur. On ne fermait pas la porte de la maison à clé. On ne regardait pas autant de télévision non plus. Disons qu’on aimait ça quand on arrivait à impressionner les adultes avec nos fausses épées ninjas qu’on bricolait nous-même avec des tiges de plastique achetées au magasin à 1 dollar. C’était le gros party quand un plus vieux arrivait avec des pétards à mèche. Mais ça…

Avec tout ce qui se passe aux USA en ce moment, peut-on penser que c’est le début d’une tendance irréversible que celle d’entraîner les enfants à tirer du fusil?

Faut-il rappeler que les jouets sont des véhicules idéologiques? Je ne dis pas que le fusil est un jouet, mais pour l’enfant, que pensez-vous que c’est? Mais quelle sorte d’idéologie est-ce donc que celle de mettre une VRAIE arme à feu dans les mains d’un enfant? Ça dit: « Fais comme un adulte, apprends à te protéger, mon homme! » Ça fait pensé à la manière dont on éduquait les enfants dans le siècle dernier, lorsqu’on disait aux enfants de vouvoyer leur parent et d’agir en « petit homme et futur ouvrier ».

Je ne suis pas dans l’univers des Américains. Ils font face chaque jour à des médias qui aiment bien dire qu’il faut se protéger des attaques imaginaires… Espérons que ça allumera des lumières.

À lire pour en apprendre plus sur les jouets comme objets idéologiques:

Si vous aimez ce billet, vous aimerez aussi:

At At, un modèle construit de briques LEGO® (Identifié sur ebay: «Lego Star Wars AT-AT Walker 8129») est peut-être le meilleur jouet en briques LEGO®. Qu’en pensez-vous?

Lego Star Wars AT-AT Walker (8129)

via eBay

«LEGO Star Wars AT-AT Walker Commercial» sur Youtube:

« Walker (Star Wars) – TB-TT » (Wikipédia):

TB-TT

Transport Blindé Tout-Terrain
Image
Reproduction d’un TB-TT

Genre Véhicule de combat blindé
Type Véhicule armé blindé
Constructeur Chantiers Navals Kuat
Longueur 20,6 m
Hauteur 22,5 m
Armement Deux canons laser lourds Taim & Bak MS-1 couplés
Deux canons laser moyen Taim & Bak FF-4 rotatifs
Bouclier Aucun
Coque Alliage de duracier à blindage lourd
Vitesse maximale 60 km/h
Transport de troupes 40 soldats
Transport de vaisseaux 5 speeder-bikes 74-Z ou 2 TR-TT
Équipage Un pilote
Un commandant
Un tireur
Deux officiers
Affiliation Empire galactique

Le quadripode impérial ou TB-TT (Transport Blindé Tout Terrain) est un véhicule de guerre affilié à l’Empire galactiquedans l’univers de Star Wars. TB-TT est l’adaptation en français de l’anglais AT-AT (All Terrain Armored Transport).

Fabriqué par les chantiers navals Kuat, c’est en fait l’évolution du RT-TT, un hexapode utilisé durant la guerre des clones.

Le TB-TT est principalement visible dans le film Star Wars : épisode V – L’Empire contre-attaque lors de la bataille de Hoth où la Force Blizzard de Maximilian Veers attaque la base Echo. Néanmoins, ils sont aussi visibles brièvement dans Star Wars : épisode VI – Le Retour du Jedi sur la lune forestière d’Endor.

George Lucas a indiqué qu’il a eu l’idée de ces quadripodes massifs suite au roman La Guerre des mondes de Herbert George Wells paru en 1898. Il déclare également leur avoir donné la forme du squelette d’un éléphant afin de faire une référence aux éléphants de guerre utilisés par Hannibal Barca pour intimider l’armée romaine lors de sa traversée des Alpes.

LEGO®is a trademark of the LEGO Group of companies which does not sponsor, authorize or endorse this site.

Je m’amuse follement à découvrir des jouets qui n’ont pas de bon sens dans le Temps des Fêtes. Voici un jouet qui est juste impossible à définir sans être vulgaire. Il est histoire d’une poupée accompagné d’un poney licorne coloré qui fait des « oeufs » (?) arc-en-ciel. Bref, les « oeufs » sont très louches et ne ressemble pas à des oeufs… Une jolie phrase nous permet de comprendre ces oeufs étranges: « I poop rainbows! ». Oh! C’est certain, les jouets girlie et tout ce qui est underground et anticonformiste fini par plaire à un certain public. Mais franchement… L’objet est-il un gag? Si oui, c’est peut-être dans la lignée d’autres produits à gag qui auront un succès.

Quit Boasting

via Cheezburger

Pour des jouets de meilleure qualité et d’autres critiques, consultez la catégorie Design: jouets de ce blogue.

Si vous aimez ce billet, vous aimerez aussi:

Le toujours stimulant Facteur Pub a présenté une machine publicitaire qui offre des défis, dans « Jusqu’où iriez-vous ? »:

L’idée est simple: demander à des gens des actions, par le biais d’une distributrice, pour qu’ils accèdent gratuitement votre produit, dans ce cas des chips à base de riz de marque Fantastic Delites.

Je dois être honnête, j’ai illico adoré l’idée, mais après réflexion, de suis dubitatif. Est-ce manquer de respect envers ses clients ou prospects de leur faire performer des trucs absurdes en retour d’un gugusse à 3$? Est-ce exploiter une faille psychologique? Est-ce que le jeu en vaut la chandelle, autant pour la marque à long terme que pour ceux qui bénéficieront des emballages gratuits? Car à part démontrer un certain attachement des clients envers le produits, et donc par association ses bénéfices, cette tactique astucieuse ne fait que tester les limites du raisonnable. Et vous? Jusqu’où iriez-vous?

L’idée rappelle l’intéressante innovation The Fun Theory  de Volkswagon qui testait la réponse favorable à un stimulus positif dans la modification de comportement pro écologie.

Si vous aimez ce billet, vous aimerez aussi:

Je vous suggère de lire un document d’InstitutPsy.comChoisir un cadeau non violent : c’est aussi l’affaire des parents, qui fait la description des raisons pour lesquelles il est préférable de ne pas acheter un cadeau violent à son enfant:

Nous savons tous que :
• les enfants apprennent par imitation ;
• qu’ils sont constamment sollicités par
la publicité qui leur montre une multitude
de jouets souvent plus violents les uns
que les autres. Les fabricants de jouets
de guerre l’ont compris depuis
longtemps … ;
• la tradition d’offrir une surprise s’est peu
à peu modifiée au fil des ans ;
• les enfants sont interrogés sur ce qu’ils
demanderont au père Noël ou à leurs
parents ;
• l’abondance de cadeaux ne rend pas
nécessairement un enfant plus heureux
à Noël ;
• les parents doivent décider si
le jouet réclamé est un bon achat
pour l’enfant.

 

Être à l’écoute de son enfant
et résister à la publicité
Les magasins regorgent de jouets en tous
genres, faits pour amuser, pour éveiller,
pour imiter… Chaque année, les jouets sont
plus variés, plus beaux et plus chers.
Plusieurs sont aussi des dérivés d’émissions
de télévision ou de films à haute teneur
en violence. Devant autant d’abondance, le
parent se sent vite perdu comme dans
une jungle.
Où trouver des points de repère ? Parmi
les jouets offerts, se glissent le meilleur et le
pire. Comment les distinguer ? Vigilance,
patience et réflexion sont indispensables
pour faire un bon choix.
Même si l’enfant réclame le nouveau jeu à
la mode que la publicité lui suggère, le
parent ne doit pas se sentir obligé de
l’acheter s’il va à l’encontre de ses valeurs.
Un enfant peut développer plus d’un intérêt
à la fois. Les parents pourraient découvrir,
par exemple, que leur enfant s’intéresse à la
nature et décider d’offrir des accessoires
pour l’aider à commencer une collection
d’insectes.

La violence physique fait déjà partie du
quotidien de nos enfants. À preuve, selon
une équipe de chercheurs de l’Université
Laval, en 2000, l’ensemble des réseaux
généralistes au Canada (SRC, TVA, TQS,
CBC, CTV, GLOBAL) diffusaient :
• en moyenne, 31,5 actes de violence
par heure ;
• 62,1 % des actes de violence dans des
émissions avant 20 heures, et 74 % dans
des émissions avant 21 heures ;
• 58,8 % des actes de violence physique
et 26,8 % des actes de violence
psychologique dans les films.

 

Pour faciliter votre sélection des jouets lisez: Choix des consommateurs et analyse de produit. Je vous suggère aussi de lire ces billets sur la catégorie  jouet de ce blogue:

Est-ce que le design est efficace dans la mise en valeur des jouets? Il faut préciser que le designer est celui qui conçoit le jouet lui-même. Comme on l’a vu si bien présenté dans le film Big, le design du jouet démarre à l’idéation, au brainstorming. Donc, l’idée est elle-même influencée par le design, sans oublier les recherches marketing.

Big (1988) Original Theatrical Trailer

Le design des jouets favorise leur vente tel que le démontre chaque année les pertes de ventes en magasin pour les jouets de mauvaise qualité. À ce sujet, je vous invite à consulter les répertoires des meilleurs jouets (et surtout des pires jouets) du magazine Protégez-vous! dans le temps des fêtes. En conséquence, le designer peut éviter des échecs sur le marché en critiquant férocement le jouet avant sa mise en marché. Il peut aussi favoriser la vente en isolant les caractéristiques des jouets innovateurs et performants afin de les allier de telle manière à produire un jouet très concurrentiel et esthétique.

Puis, notons que les couleurs, les fonctions et les formes sont des stimuli qui activent chez l’enfant un désir de toucher et de manipuler le jouet selon un schéma mental approprié et un élément instinctif. L’analyse ethnologique des jouets permet aussi d’analyser les différences culturelles identifiant tel jouet à tel comportement culturel. Pensons ici à la poupée Barbie qui est vue dans notre culture à la fois comme un modèle d’émancipation et comme un modèle de soumission de la femme. La Barbie est à la fois collectionnée, utilisée comme objet d’identité féminine, échangée, etc.

Par ailleurs, l’emballage du jouet est un élément clé de la mise en marché, comme le démontre le succès du jouet Tickle Me Elmo.

Si vous aimez ce billet, vous aimerez aussi: