Archive for the ‘Qu’est-ce que le design’ Category

Dans un reportage, Ici Radio-Canada explique le métier curieux de designer industriel à Curieux Métiers:

Émission intégrale du vendredi 1 août 2014 http://ici.radio-canada.ca/emissions/curieux_metiers/2013-2014/

Pour ce qui est des offres de service en design industriel, je pense qu’on peut les comparer à n’importe quelle offre de service en publicité en ce sens qu’il s’agit d’un résumé du mandat à effectuer en considérant des notions de marque commerciale. Historiquement, les offre de service en publicité (et en design) sont structurées de sorte à mettre en évidence:

  • Le nom de la marque
  • La charte graphique de la marque (logo, couleurs, etc.)
  • Le message à communiquer (par exemple: Coca-Cola, c’est rafraîchissant)
  • Les contraintes: économiques, techniques (outillage), en ressources humaines
  • Le domaine d’activité de l’entreprise et un court descriptif de sa mission et de son historique
  • Les dimensions propre au projet (par exemple: Coca-Cola est compétiteur de PepsiCo)
  • Conjoncture du marché et partenariats d’affaires
  • Description de l’objectif à remplir
  • Les échéanciers
  • Les budgets

Vous pouvez aussi vous inspirer des offres de service en architecture, conception mécanique ou ingénérie.

Il est bon de prévoir un temps plus court que ce dont vous avez besoin, question d’assurer que tout soit livré à temps. Il est aussi pertinent de développer un montant d’argent réservé seulement aux gens de la production, de sorte à ce qu’il y ait des ajustements rapides des chaînes de montages. Tous les projets de design n’ont pas influencé la production de manière à révolutionner les façons de faire. Cependant, il faut noter que de bons projets de design ont demandé des modifications dans la chaîne de production. Voici un exemple frappant:

Bien entendu, le respect de ces éléments de l’offre de service, c’est le genre de propos qu’on tient losqu’on discute lors de la signature du contrat et vous n’avez pas à écrire tout cela de manière très détaillée. Cependant, tout ce qui concerne la marque doit être très clair. En anglais, on dirait « laser sharp » (ciblé comme un laser). Certaines entreprise n’ont pas fait la réflexion sur leur marque, il importe alors de le dire en toute lettre, afin d’éviter de tergiverser autour de ce problème fondamental.

Les agences de design sont habiles pour tracer les lignes directrices d’un développement de produit. Demandez qu’on vous explique les étapes une à une. Ça fait parti du boulot du designer de structurer le développement de produit. Certains appeleront ces jalons des « milestones » ou encore des « étapes clés-en-main ». Les jalons marquent la fin d’une partie du mandat. Ce sont par exemple: « Dessin de fabrication – première révision ». Ces jalons sont identifiés par des « livrables » qui sont en fait ce qu’on livre au client, c’est-à-dire ce qui doit être fait pour être cohérent dans l’échéancier.

Les différents modes d’action selon les agences permettent de remarquer le style même de l’agence, son style organisationnel. Certaines agences ne font pas de brainstorming. D’autres font du brainstorming pendant deux semaines, d’autres pendant plus longtemps encore.

Au delà de l’ordre du développement de projet, il y a des différences d’ordre philosophiques qui permettent de choisir la bonne agence. Ainsi, des studios de design seront beaucoup moins flexibles et polyvalentes que certains consultants. Il serait bon pour vous de voir s’il y a un « fit » (une alliance cohérente) entre votre entreprise et l’entreprise qui vous offre des services de design.

Personnellement, j’apprécie collaborer avec mes clients pour obtenir les meilleurs résultats possibles. Ma gestion de l’innovation s’inspire de la gestion du développement en programmation. Voici un exemple de gestion en programmation:

Carlo Blatz – Pigs & Chickens

Je suis partciulièrement influencé par les stratégies d’innovation d’Henry Ford, voir:

Le tarif demandé par chacun des sous-traitant en design est aussi un facteur à prendre en compte. Pour en savoir plus sur ce sujet, lisez: «Les designers coûtent-ils trop cher ? Salaires et tarifs horaires »:

…allez voir le site Corolfot qui présente un aperçu des salaires et taux horaires selon les professions dans leur dossier Design Salary Guide

Lisez aussi « Sélectionner une agence de design + un studio de design », surtout ce passage:

Comment choisir un designer à l’externe? Le site AAPQ.ca présente un guide des meilleures pratiques en recherche et en sélection d’une agence marketing : LE GUIDE POUR CHOISIR LE BON PARTENAIRE EN COMMUNICATION MARKETING. (PDF)

Enfin, pour comprendre le développement d’une idée vers un projet finalisé, je vous invite à suivre le modèle que je suis personnellement, que j’ai décris dans le texte « Branding pour repenser la marque »:

Moving Brands met en ligne une étude pour le logo de HP. Je vous invite à regarder leur vidéo qui explique bien les efforts que demandent la conception d’une marque.

Si vous aimez ce billet, vous aimerez aussi:

Pour les fins de la vente, il faut décrire un design en commençant par la catégorie de produit. L’erreur fréquente que je perçois des entreprises qui sont nouvelles dans le monde de la fabrication d’objet c’est qu’ils n’ont pas réussi à identifier clairement à quelle catégorie appartient ce qu’ils ont à vendre. En somme, ils n’ont pas répondu à  la question: qu’est-ce que je vends? Souvent, ils n’ont pas répondu qu’à la question: à quel besoin est-ce que je veux répondre avec mon objet? Et parfois, ils n’ont pas non plus répondu à la question: comment vendre ce que je veux vendre?

De fait, ces trois questions sont un minimum pour situer un produit de consommation sur les marchés de niche d’aujourd’hui!

Un humoriste québécois célèbre, Yvon Deschamps, vous aurait dit « …qu’ossa donne? » (Qu’est-ce que ça donne?) et « On veut pas le savoir. On veut le voir! ». Mon produit, à que donne-t-il, qu’apporte-t-il à mon client? Mon produit, comment le présenter, le montrer, le faire voir?

J’écrivais dans mon ebook « Le Design tout simplement » qu’il y avait au moins cinq facettes du design*:

  1. Esthétique (apparence, style);
  2. Fonction (pratique, simple d’utilisation);
  3. Rentabilité (aspect économique);
  4. Technique (production, fabrication, matériaux);
  5. Ergonomie (confort, user experience/expérience utilisateur/UX).

*Il y a débat quant à la définition juste du mot « design » à notre époque. Pour plus d’information, lisez:

Pour faciliter votre tâche dans la description d’un design, faîtes référence à des encyclopédie et à des dicitonnaires visuels. C’est là que vous trouverez la terminologie appropriée.

Appuyez-vous aussi sur une démarche de branding. À ce sujet, lisez:

Comme modèle, vous pouvez prendre le monde du cinéma, une industrie véritablement basée sur le principe de la personnalité de marque. Ainsi, un film comme The Lord of the Rings: The Fellowship of the Ring (2001) peut être catégorisé selon différents filtres:

  • À quel public s’adresse-t-il?
  • Est-il nommé aux Oscars?
  • Quel est son score au box-office?
  • Quels sont les acteurs qui y participent?
  • En a-t-on parlé dans le New York Times?
  • Etc.

Par contre, pour un cinéphile averti, qui a vu des centaines, voir des milliers de films, la catégorisation est assez pointue, beaucoup plus pointue que pour un consommateur de film ordinaire. Ainsi, The Lord of the Rings: The Fellowship of the Ring (2001) est un film hollywoodien de genre fantastique, inspiré d’une série de livres écrits par J. R. R. Tolkien, et réalisé par Peter Jackson en 2001, dont le synopsis est :

A meek hobbit of The Shire and eight companions set out on a journey to Mount Doom to destroy the One Ring and the dark lord Sauron.

Notez le degré de précision de la définition:

  • Lieu de production;
  • Genre;
  • Scénario;
  • Réalisation;
  • Année de parution;
  • Description du contenu et du contenant.

Il en va de même pour un objet. Plus la définition qu’on en fait est précise, plus l’objet est distingué de la compétition dans les engins de recherches comme Google par exemple. Ainsi, « une montre à cadran numérique noire fabriquée en 2010 par la compagnie ABC, numéro de série XYZ, de taille normale » est une désignation complète. La distinction d’un mot en soi peut faciliter le repérage Web.

Sachez qu’il ya des trucs de pro de type SEO permettant de distinguer encore davantage votre produit sur le marché et sur le Web en fonction de sa simple désignation nominale. Voir:

Apprenez-en plus en lisant l’excellent livre « Brand design construire la personnalité d’une. Marque gagnante – Marco Bassani, Saverio Sbalchiero, Kamel Ben Youssef, Stéphane Magne ». Pour mieux vendre sa salade, lisez aussi « Convaincre en moins de 2 minutes – Nicholas Boothman ».

Si vous aimez ce billet, vous aimerez aussi:

Mes études ont été en design industriel, mais il faut dire que l’institut d’ensegnement où je suis allé reconnaissait d’autres titres pour le poste de desiger industriel, des synonymes proches de « designer industriel ». En effet, le département des ressources humaines du CEGEP de Sainte-Foy (celui qui m’envoit à tous les mois des offres d’emploi en design industriel), ce département m’a encouragé à chercher aussi ces appellations d’emploi:

  • Dessinateur-concepteur (dessinateur concepteur);
  • Modélisateur 3D;
  • Dessinateur industriel;
  • Concepteur industriel;
  • Dessinateur technique;
  • Dessin CAD 2D-3D;
  • Designer de produits (product designer);
  • Designer concepteur;
  • Concepteur de produits;
  • Dessin industriel et mécanique;
  • Designer pour manufacturier.

Je ne prétends pas faire autre chose que ce qu’on peut voir dans mon portfolio! Si vous souhaitez valider avec moi que je suis en mesure de faire le travail de design dont vous avez besoin, il suffit de me contacter.

Pour en apprendre plus sur le design industriel, consultez la catégorie « Design industriel, design de produits, design d’objets » de ce blogue et lisez mon ebook « Le Design tout simplement ».

Si vous aimez ce billet, vous aimerez aussi:

Les designers de la France sont reconnus pour… et bien… pour Philippe Starck (Le Cas Philippe Starck)! Mais à part celui-là, que connait-on réellement du design français? Voici des ressources pour mieux connaître le monde du design en France:

Vous trouverez plus d’informaton ici:

Si vous aimez ce billet, vous aimerez aussi:

Quel est donc le lien entre le mot « design » et le mot « mode »? Pourquoi parle-t-on d’un « designer de mode »? Comme designer industriel j’écris plutôt sur cette facette-là du design. Le mot « design » provient du mot « dessin » et « dessein ». J’en parle davantage dans mon ebook Le Design tout simplement. Le design est une méthode, un processus, une démarche. On peut l’appliquer à tout ce qui demande un effort de conception.

Les designers de produits, ceux qui font des objets de consommation, bien entendus, sont influencés par la mode et par les demandes des experts en marketing. Les designers se basent confortablement sur des tendances de marché, qu,ils étudient de près. Personnellement, j’écris sur les tendances dans la catégorie « Chasseur de tendance » de ce blogue.

Donc, oui les vêtements, chausssures et accessoires relèvent du design. Un bon exemple de designer de mode est Karl Lagarfield. Il design des vêtements, des bijoux, des accessoires, mais aussi il supervise la marque Karl.

Pour comprendre le design de mode, je vous invite à regarder :

Lisez aussi les billets de la catégorie « Design: mode vestimentaire ».

Si vous aimez ce billet, vous aimerez aussi:

Canal Savoir diffuse des entrevues menées par le graphiste Frédéric Metz. Cette émission simple et de bon goût nous fait entrer dans l’univers des designers. Les invités jusqu’à maintenant sont:

  • GUY LALUMIÈRE
  • JEAN MORIN
  • JACQUES S. GUILLON
  • MICHEL DALLAIRE
  • JACQUES DE MONTJOYE
  • HUBERT TISON

Ces vidéos montre des images des designs. C’est un document à voir absolument!

Si vous aimez ce billet, vous aimerez aussi:

C’est un sujet un peu tabou dans le milieu du design, mais il faut bien l’assumer: les jeunes designers font souvent les snobs face à leur rivaux qui ont plus d’expérience. L’une des épreuves de ma génération, c’est de réinventer le design sans nier les piliers théoriques du passé. Ce serait une erreur de mettre en péril les solutions passées: le minimalisme de lignes, la simplicité des arrangements de couleur, les formes douces… Tout cela, semble-t-il, mes contemporains s’en fouttent royalement. À voir les objets graphiques du site Behance, on voit bien que ces gens ont des croûtes à manger avant d’arriver à plaire aux gens qui ont un goût très pointu.

Je reproche aux jeunes designers de ma génération de s’adresser aux personnalités histrioniques et narcissiques à défaut de s’adresser à l’ouvrier et au pilote d’avion, à l’ingénieur et au musicien classique. Le problème réside essentiellement dans le morcellement des marchés. Etsy regorge de mauvais design, mais aussi d’accessoires de grande qualité. Le net pollue les esprits… vive les antiquaires!

Si vous aimez ce billet, vous aimerez aussi:




  • Page Facebook

  • Contactez-moi

    Laurent Marcoux, consultant en design industriel

    Email: contrat.laurent(at)gmail.com
    Skype : laurent_marcoux

    Pour la prise de rendez-vous: Heure locale au Canada

    Réseaux sociaux:
    Facebook Facebook
     Google+
    Linked-In Linked-In
    Twitter Twitter

  • Le Design et l’écologie

    LE DESIGN ET L’ÉCOLOGIE est un essai qui vise à vulgariser les concepts généraux liés à l’éco-conception de manière simple et concise. Il s’agit d’une introduction à l’éco-conception qui inclut une liste de définitions, un constat de l’impact du design sur l’entreprise socialement responsable, la logistique, le cycle de vie, l’image de marque et les normes de développement, ainsi qu’une liste de sites Web à consulter. AUCUN REMBOURSEMENT. AUCUN ÉCHANGE. 11 pages.
  • Le Design tout simplement

    LE DESIGN TOUT SIMPLEMENT est un essai qui vise à répondre à quatre grandes questions relatives au design : Qu’est-ce que le design? À quoi sert le design? Qu’est-ce qu’un bon design? Comment travaille un designer?  Né à Québec en 1987, Laurent Marcoux est diplômé en technique de design industriel au cégep de Sainte-Foy (Québec, Canada). Consultant en design, recherche et développement, il est l’auteur d’un blogue : http://designer-entreprise.com.  Notes générales: Ce texte fait 31 pages. Aucun échange. Aucun remboursement.