Archive for the ‘Design interactif, interactivité’ Category

Comme entrepreneur, vous avez des idéaux et parfois c’est l’idéologie du profit seul qui guide vos actions. Alors pourquoi serait-il utile de miser sur la beauté?

1. La beauté fait vendre

Ce n’est pas moi qui l’ait inventé: la laideur se vend mal. Les belles choses interpellent les consommateurs dans ce qu’ils ont de plus intime: leur goût.

2. La beauté rassure et attire dans un magasin

Dans un contexte de mondialisation où il y a beaucoup de bruit, la beauté est sécurisante. Elle apaise les sens. La beauté permet de retenir le consommateur dans un espace clé: le poste de vente.

3. La beauté est universelle et propre à la sélection naturelle

La beauté de la poésie est une chose universelle et comme tel, elle permet de créer une culture universelle dans une entreprise. Cette culture qui s’adresse à tout le monde permet de rejoindre tout le monde. Contrairement à la croyance populaire, il y a des choses qui sont belles pour tout le monde. Kant en avait parlé dans ses textes sur l’esthétique. La beauté relève aussi de la sélection naturelle: on a tendance à préférer ce qui est beau et à le conserver avec attention.

Une jolie vidéo de Apple m’a donné envie de vous parler du rôle du design sur l’image de marque:

Apple – Designed By Apple – Intention

L’image de marque est ce que le consommateur voit, littéralement, au moment précis où il existe, dans le moment présent, ici et maintenant. Non pas il y a deux minutes: maintenant. Le consommateur très impliqué dans votre produit ou service a aussi un rôle positionné uen entre-deux, entre deux pôles.

Premier pôle: le consommateur-spectateur devenu consommateur-intervenant

La récente histoire du RockFest 2013 nous rappelle que le consommateur-spectateur est de plus en plus consommateur-intervenant: il intervient dans vos plates-bandes, il interagit avec vous sur les médias sociaux, il écrit à votre sujet…

Le consommateur-intervenant, c’est le fan, le groupie fini qui se tatoue votre marque sur l’avant-bras. C’est lui qui adore ce que vous faîtes, ce qui, il faut l’avouer, est très rare pour une marque commune, voire banale. La marque ordinaire n’a pas de fans. Elle a des clients. Ce type de consommateur n’a pas nécessairement d’argent à vous donner. Il peut être dit « évangéliste », c’est-à-dire qu’il peut faire de la promotion pour vous et parler de vous à ses proches, ses contacts.

Par exemple, je suis un fan fini de Salvador Dalì. Je rêve d’aller à son musée. J’ai lu beaucoup à son sujet. J’ai même écrit un court essai sur lui pour un cours d’arts plastiques. Tout le monde de ma famille proche sait que j’admire cet artiste. On me donne en cadeau des posters de ces oeuvres, des bouquins remplis d’images, etc. Pourtant, je n’ai jamais acheté moi-même quoi que ce soit de cet artiste: ni tableau, ni reproduction… rien. Comme consommateur-intervenant, j’ai partagé ma passion pour Dalì à mes nouveaux amis. J’ai fait connaître son oeuvre. J’ai imité son travail en dessinant de manière surréaliste. Chaque fois qu’on me présente une image de Dalì, c’est un stimulus qui me rappelle que je suis motivé à partager son travail.

Vous avez sans doute vous aussi de l’admiration pour un artiste. Vos proches le savent et vous encouragent dans votre passion…

Certaines marques, relativement peu, ont des consommateurs-intervenants à la tonne: Apple, Google, Starbucks, Facebook, Twitter… Ces marques sont aimées. Mais le fait d’être aimé ne garantie pas de revenu. Les revenus proviennent plutôt de la vente et la vente se fait bien souvent à Noël, dans le temps des Fêtes, ou à un anniversaire, ou à une occasion spéciale. Alors? Alors, il coûte un effort publicitaire pour maintenir l’intérêt sur cette marque jusqu’au moment clé de la vente. Voilà tout: il faut investir pour garder l’intérêt présent. Cet investissement peut être en temps, en effort de programmation, en prospection, en argent, etc.

Deuxième pôle: le consommateur-fabricant

Collectionneur, bricoleur, inventeur, le consommateur-fabricant agit comme contributeur à l’esprit de la marque. Il bâtit une image de marque parallèle à la marque officielle pour la faire coïncider avec son style de vie et son territoire (territoire mental ou spatial). Il décline des couleurs, il définit une palette de saveurs nouvelles, il participe à modifier la perception des gens, il mélange et fait des « remix ». Encore une fois, très peu de marques profitent de la force de ces consommateurs-fabricants. J’en compte quelques unes: World of WarCraft, les séries The Sims, les conférences TED, LEGO®. Ces marques sont des signes qu’on perçoit comme authentiques à l’extrême. Ils représentent une manière de faire les choses, un gage de qualité. Ce sont des plateformes ayant leurs propres règles.

Entre ces deux pôles : le consommateur-rêveur

Entre ces deux pôles se trouve une déclinaison subtile, en tons de gris, de milliers de types différents de consommateurs. Au centre se trouve le consommateur-rêveur, une personne qui sait utiliser l’univers de la marque pour se bâtir un imaginaire et exploiter cet imaginaire. Encore une fois, peu de marques me viennent en tête à ce sujet: Disney, Harry Potter, Star Wars. Le consommateur-rêveur veut une expérience totale. Il est probablement desservi par les gens du marketing qui préfèrent vendre, vendre, vendre. C’est ici qu’intervient le design avec le plus de force: le design permet de créer un imaginaire fort autour de la marque. On utilise le design comme moyen de débanaliser l’objet, de créer de la surprise, de l’étonnement, du plaisir.

Comment mieux se présenter?

Pour mieux se présenter, il faut offrir trois choses:

  1. Du contenu riche pour les fans;
  2. Une signature « design » qui frappe l’imaginaire;
  3. Des outils pour faciliter le feed-back positif, la collection et le bricolage.

À ce sujet, voyez l’excellente présentation « Weyland Industries », un site Web qui se rapport au film Prometheus, accompagné de vidéos « corporatives » totalement fictives pour une compagnie qui est issue de la fiction du film:

Happy Birthday David (Prometheus Viral) – YouTube

Cette présentation à une signature « design » forte et distinctive. C’est aussi un contenu riche offert aux fans. C’est enfin un monde interactif : jeux en ligne, énigmes à résoudre, images à s’approprier, etc.

Si vous aimez ce billet, vous aimerez aussi:

Gab Roy (levraigabroy.com) a publié un article dans lequel il fait la critique d’une poupée qui est un objet sexuel réaliste de type « Love Doll »:

JAPON, TU NE POUVAIS PAS ÊTRE PLUS LOUCHE.

C’est un lecteur qui a publié un article sur mon wall parlant de poupées sexuelles japonaises venant en modèle « enfant »! Sur le coup, j’ai cru avoir à faire à un cas isolé, un dude définitivement tordu et particulièrement habile s’étant bâti sa propre poupée pour assouvir ses fantasmes. Il était évident pour moi que ce genre de truc ne pouvait pas être commercialisé à grande échelle.

C’était sous-estimer la louchitude du peuple japonais.

Effectivement, après une courte recherche j’ai découvert le orient-doll.com, site où l’on peut bâtir sa propre poupée de silicone sur mesure….

La compagnie se spécialise dans la création love-dolls (ai-je vraiment besoin de vous expliquer à quoi elles servent?) . On y assemble visage, buste, jambes et fesses (il y a même plusieurs choix de formats de vagins) pour créer notre poupée de rêve. Le client pourra à sa guise créer un femme de 25 ans avec un poitrine énorme ou une fillette de 11 ans en pyjama! (…)

Il pose aussi la question de savoir si ça serait un bon moyen de calmer les pédophiles:

Sachant que la pédophilie existe depuis toujours et n’est pas prête d’être enrayée, ne devrions-nous pas nous réjouir de savoir que des pédophiles pourraient assouvir leurs bas instincts dans autres choses que des vrais enfants? Je me pose sérieusement la question! Vous en pensez quoi?

Comme designer, ma réponse est une question: toi, serais-tu satisfait d’une poupée? Alors, on peut extrapoler pour les autres hommes… Personnellement, je vois plus les fétichistes utiliser ça. On peut imaginer un faible pourcentages d’hommes pédophiles résignés à se mode de vie si on peut parler ainsi. On peut aussi penser à l’effet pervers qu’une telle poupée pourrait avoir sur un jeune adolescent à la découverte de sa sexualité! Je pense qu’il pourrait y avoir un certain danger à exposer un adolescent naif à ce type d’objet. Il faudrait aussi poser la question de la légalité de présenter des objets à caractère sexuel pédophile. Je ne suis pas pour la censure extrême des oeuvres d’art présentant la nudité, mais je pense que dans ce cas, on sort de la description de l’oeuvre d’art et on entre dans l’univers des objets sexuels purement et simplement.

Bref, je pense qu’un objet sexuel représentant une fille pré-pubère est un écart dangereux, pour le moins qu’on a pas d’étude permettant de comprendre l’impact de ces objets sur sa clientèle.

Le film A.I. Artificial Intelligence (un scénario de Stanley Kubrick) met en lumière le risque éthique de mettre en marché des poupées ou des androïdes ayant des attributs réalistes:

A.I. Trailer (Extended Version)

Pour ma part, je réfère tout chercheur sur ce sujet au livre Love and Sex with Robots de David Levy, duquel je n’ai entendu que du bien.

Si vous aimez ce billet, vous aimerez aussi:

MYO est probablement le gadget le plus impressionnant que j’ai vu cette année. C’est un bracelet qui vous permet de contrôler les interactions avec votre ordinateur sans utiliser de boutons ou de souris. Vous avez tout simplement à faire des gestes pour activer des commandes. MYO est un produit de Thalmic Labs (@thalmic), un entreprise développée par Stephen Lake (@srlake), Matthew Bailey (@baili37) et Aaron Grant (@aarontgrant).

MYO FAQ:

What can I do with the MYO?

The MYO works out of the box with things you already have – like your Mac or Windows PC. You can control presentations, video, content, games, browse the web, create music, edit videos, and so much more. And developers are dreaming of new, exciting ways to use MYO every day. The MYO is a whole new way to interact with technology.

capture-ecran-myo

Myo – Gesture Control Trailer HD

SUBSCRIBE NOW: http://bit.ly/Tme7Ju

FOLLOW US:
https://www.facebook.com/pixelplanet.org
https://twitter.com/pixelplanet1

Official Website: https://getmyo.com/

With the wave of your hand, MYO will transform how you interact with your digital world.

The MYO armband lets you use the electrical activity in your muscles to wirelessly control your computer, phone, and other favorite digital technologies.
Using groundbreaking technology, MYO is able to measure electrical activity in your muscles instantly.

The result is a seamless way to interact with computers, and a truly magical sense of control.

Pour être honnête, le bracelet est tout-à-fait moche, mais on s’en fout. Le logo est proche du n’importe quoi, il plaira peut-être à des fans de jeux-vidéos, mais c’est rien d’exceptionnel. Les fonctions sont trop biens pour qu’on critique férocement le produit à cause de ce détail. Cependant, il semblerait à première vue que le bracelet MYO soit plus ergonomique que la souris d’ordinateur et le clavier, dont on connait les effets néfastes sur la santé des poignets. Ce gadget, qui est aussi une manette de jeu vidéo, promet d’ébranler un temps soit peut le milieu des technologies, compte tenu du caractère innovateur de l’approche. Cet objet devrait être vendu comme étant un moyen d’économiser du temps et de réduire les blessures causées par l’abus de la souris informatique par exemple. Je n’ai pas testé le produit moi-même, aussi je vais me garder de faire davantage de commentaires au point de vue de l’utilisation.

Je prédis que si l’objet devient populaire, on verra apparaître des codes gestuels complexes, une sorte de langage des signes qui pourrait être repris par des groupuscules, un genre de code culturel. Ces mouvements de mains pourraient alors devenir la marque de commerce de cet outil, en tant que moyen de communication poétique reconnu par ceux qui utilisent MYO. Imaginons seulement un jeu-vidéop de type Rock Band® avec MYO! Ça pourrait donner de très belles choses, comme cette reprise virale d’une chanson de Daft Punk:

Daft Hands – Harder, Better, Faster, Stronger

Les possibilités sont infinies! C’est ce qui fait la force de MYO. La vidéo de présentation montre une utilisation d’une arme à feu dans un jeu vidéo. Pourrait-on imaginer les amateurs de la Wii et du Kinect dans leur salon, à faire du karaté avec un MYO à la main? Je pense qu’il y a de quoi rêver à de nouvelles formes d’interactivité.

Ce qui manque: de la couleur

Côté design, je pourrais leur suggérer de faire évoluer le design avec des couleurs au goût du jour, en déclinant différentes gammes, comme l’on fait Apple avec le iPod nano, l’un des gadgets les plus cools de la Planète! Ils pourraient aussi raffiner l’intérieur du bracelet pour éviter les inconforts et solidifier l’extérieur pour le protéger des chocs. Aussi, on pourrait emballer le bracelet comme une montre haut de gamme. Il faudrait aussi mettre plus en vedette le mot « MYO » sur le bracelet et se doter d’un réel service client pour rassurer les nouveaux clients.

Si vous aimez ce billet, vous aimerez aussi:

Summly est une application qui est tout sauf ennuyante. Voilà, tout est dit. Maintenant, regardez cette belle ergonomie:

Summly A news app designed by and for the millenial generation

App Wednesday: Summly Review

Sans oublier l’excellente vidéo sur la page d’accueil du site

À propos des créateurs, en ce qui nous concerne..:

Nick D’Aloisio (Founder)

Nick has been creating iPhone apps since 2008 which included Facemood and SongStumblr prior to Summly. He also enjoys art, typography, chair design, cricket, philosophy and seeing his friends.

(…)

For creative work and design on the App, Robin Razka of Tapmates has played an incredible role – as one of the major design influencers working closely with Nick to bring Summly to life. The stunning cover page images – that help bring the App alive – are from photographer Kevin Abosch. Thanks also go to the team at Sandwich Video – and especially Adam Lisagor for the spectacular video.

Côté vocabulaire, on parle ici de design interactif et d’ergonomie d’interface. Vous pouvez en apprendre davantage sur ce sujet dans la catégorie « Design interactif, interactivité » de ce blogue.

via Jeff Lee

Si vous aimez ce billet, vous aimerez aussi:

Voici une très belle infographie interactive, via Guy Kawasaki, c’est Data.MassiveHeatlh http://data.massivehealth.com/. Apprenons la méthodologie:

behind the data

methodology

The findings presented in these infographics are, unless otherwise specified, calculated from 7.68 million food ratings of half-a-million foods by Eatery users from over 50 countries over a span of 5 months.

eatery findings and the real world

We often get asked if crowd-sourced data can be trusted. We had a gut feel that the answer was “probably yes”.

Famously, one of the most accurate ways to guess the number of jellybeans in a jar is to average the guesses of everyone in the room1. The crowd-sourced method beats much more advanced algorithms. To test our hunch that the same applied in nutrition, we looked at the aggregate Eatery scores for all meals eaten in a city versus the published obesity level in that city. It turns out there’s a strong correlation. Eatery data can accurately predict obesity levels of cities in the United States. That is, Eatery data strongly correlates with the healthiness of its users.

Furthermore, findings from the Eatery aligns with current scientific research. For example, the influence rate of food choices by friends matches closely with the obesity transmission rates2described by Christakis and Fowler. Breakfast eating findings are also in line with research conducted on the effects of breakfast eating—that people who eat breakfast tend to eat smaller portions3,4,5,6,7 and healthier food throughout the day8,9. Additionally, as expected, controversial foods, such as coffee, diet soda, orange juice, and bacon are flagged with higher standard deviations from user ratings on the Eatery.

data

If you are affiliated with a University and would like to use our anonymized data for research, please contact sylvia [at] massivehealth [dot] com.

references

  1. Sunstein, CR. Group Judgements: Deliberation, Statistical Means, and Information Markets. U Chicago Law & Economics, Olin Working Paper No 219; U Chicago Public Law Working Paper No. 72. Aug 2004.

  2. Christakis NA, Fowler JH. The Spread of Obesity in a Large Social Network over 32 Years. N Engl J Med. 2007; 357-370-9.

  3. Clark CA, Gardiner J, McBurney MI, Anderson S, Weatherspoon LJ, Henry DN, Hord NG. Effects of Breakfast Meal Composition on Second Meal Metabolic Responses in Adults with Type 2 Diabetes Mellitus. Eur J Clin Nutr. 2006;60:1122–9.

  4. Liljeberg HG, Akerberg AK, Bjorck IM. Effect of the Glycemic Index and Content of Indigestible Carbohydrates of Cereal-based Breakfast Meals on Glucose Tolerance at Lunch in Healthy Subjects. Am J Clin Nutr. 1999;69:647–55.

  5. Nestler JE, Barlascini CO, Clore JN, Blackard WG. Absorption Characteristic of Breakfast Determines Insulin Sensitivity and Carbohydrate Tolerance for Lunch. Diabetes Care. 1988;11:755–60.

  6. Pai S, Ghugre PS, Udipi SA. Satiety from Rice-based, Wheat-based and Rice-pulse Combination Preparations. Appetite. 2005;44:263–71.

  7. Pasman WJ, Blokdijk VM, Bertina FM, Hopman WP, Hendriks HF. Effect of Two Breakfasts, Different in Carbohydrate Composition, on Hunger and Satiety and Mood in Healthy Men. Int J Obes Relat Metab Disord. 2003;27:663–8.

  8. Isaksson H, Sundberg B, Åman P, Fredriksson H, Olsson J. Whole Grain Rye Porridge Breakfast Improves Satiety Compared to Refined Wheat Bread Breakfast. Food Nutr Res. 2008; 52.

  9. Levine AS, Tallman JR, Grace MK, Parker SA, Billington CJ, Levitt MD. Effect of Breakfast Cereals on Short-term Food Intake. Am J Clin Nutr. 1989;50: 1303-7.

Who eats what

Si vous aimez ce billet, vous aimerez aussi:

À voir absolument: Tesco: Homeplus Subway Virtual Store – Cannes Lions, la vente via APP (application sur téléphone intelligent), directement dans la station de métro. 5 étoiles.

Si vous aimez ce billet, vous aimerez aussi:

Hijack est un concept publicitaire qui donne un temps chronométré au consommateur pour trouver un deal moins cher que chez la compétition. L’application sur téléphone intelligent fait mal!

Hijack By Meat Pack

Meat Pack (shoe store) vend des souliers. imaginez-vous la difficulté de se distinguer dans un marché aussi banal…  que la vente de godasses. Je ne peux pas m’imaginer la colère des autres marchants dans ce centre commercial!

SOURCES:

Si vous aimez ce billet, vous aimerez aussi:

Le toujours stimulant Facteur Pub a présenté une machine publicitaire qui offre des défis, dans « Jusqu’où iriez-vous ? »:

L’idée est simple: demander à des gens des actions, par le biais d’une distributrice, pour qu’ils accèdent gratuitement votre produit, dans ce cas des chips à base de riz de marque Fantastic Delites.

Je dois être honnête, j’ai illico adoré l’idée, mais après réflexion, de suis dubitatif. Est-ce manquer de respect envers ses clients ou prospects de leur faire performer des trucs absurdes en retour d’un gugusse à 3$? Est-ce exploiter une faille psychologique? Est-ce que le jeu en vaut la chandelle, autant pour la marque à long terme que pour ceux qui bénéficieront des emballages gratuits? Car à part démontrer un certain attachement des clients envers le produits, et donc par association ses bénéfices, cette tactique astucieuse ne fait que tester les limites du raisonnable. Et vous? Jusqu’où iriez-vous?

L’idée rappelle l’intéressante innovation The Fun Theory  de Volkswagon qui testait la réponse favorable à un stimulus positif dans la modification de comportement pro écologie.

Si vous aimez ce billet, vous aimerez aussi:

Inebriator est une machine à produire des cocktails alcoolisés sur commande de l’utilisateur qui active un menu sur un clavier:

Most parties we have been to there is a good selection of spirits and mixers, but no one has the inclination to make cocktails. This project is designed to make it as simple as feasibly possible to get perfect cocktails every time without the hassle of looking up ingredients or measuring spirits and mixers.

Grab a glass, fill with ice, select desired drink, and a few seconds later your cocktail is ready, to finish it off give it a little stir.

The Inebriator – Arduino Cocktail Machine – Dispensing Signature Cocktail

The Inebriator – Home made Arduino powered cocktail Machine, dispensing the signature cocktail « The Inebriator »

L’appareil s’inscrit dans une série d’objets de party dont j’ai déjà fait mention sur ce blogue et qui visent les amateurs de soirées arrosées:

Il me semble que cet outil permettrait d’éviter des coûts de manutention dans les bars et discothèques. Quel est votre avis? Le concept est un prototype de toute évidence. Il faudrait raffiner l’architecture de la machine et son système interactif, etc. Le principe par lequel le type de boisson est représenté par une lumière est intéressant puisqu’il facilite la lecture.

Si vous aimez ce billet, vous aimerez aussi: