Archive for the ‘Design et conception’ Category

Vous avez bien lu, j’offre du temps de consultation gratuit pour vous familiariser à travailler avec un designer. Présentez-moi votre entreprise. Jasons ensemble de vos besoins et de vos problématiques. Je pourrai vous présenter ma manière de travailler. Vous pourrez faire comme mes autres clients et me demande de « brainstormer » sur le futur de votre entreprise, voir de développer de nouveaux produits.

Vous doutez de la pertinence de travailler avec un designer? Consultez ces deux articles:

Profitez-en pendant que ça dure! Joignez-moi sur Skype: laurent_marcoux ou contactez-moi!

Offre valide jusqu’au 1 novembre 2014.

Je travaille depuis des années avec des logiciels de modélisation 3D. Posez-moi la question à savoir si j’ai déjà travaillé avec Solidworks et je vous répondrai que j’ai fait de la modélisation surfacique et des plans de fabrication sur ce logiciel de modélisation 3D. Voyez mon portfolio pour en savoir davantage.

Qu’est-ce que Solidworks? Selon Wikipédia:

SolidWorks est un logiciel propriétaire de conception assistée par ordinateur 3D fonctionnant sous Windows.

Selon le site Solidworks:

SolidWorks® 3D CAD software delivers powerful design functionality with the intuitive SolidWorks user interface to speed your design process and make you instantly productive.
SolidWorks Premium
SolidWorks Premium is a comprehensive 3D design solution that adds powerful simulation and design validation to the capabilities of SolidWorks Professional, as well as ECAD/MCAD collaboration, reverse engineering, and advanced wire and pipe routing functionality.
SolidWorks Professional
SolidWorks Professional builds on the capabilities of SolidWorks Standard to increase design productivity, with file management tools, advanced photorealistic rendering, automated cost estimation, eDrawings® Professional collaboration capabilities, automated design and drawing checking, and a sophisticated components and parts library.
SolidWorks Standard
Get up to speed quickly with SolidWorks Standard and unlock the benefits of this powerful 3D design solution for rapid creation of parts, assemblies, and 2D drawings. Application-specific tools for sheet metal, weldments, surfacing, and mold tool and die make it easy to deliver best-in-class designs.

J’ai visité aujourd’hui l’emplacement de la future école de design de produits de l’Université Laval qui sera située au 295 boul. Charest. La Fabrique, l’école en arts visuels de l’Université Laval, est en basse-ville de Québec dans le quartier Saint-Roch. Ce lieu réunit aussi des étudiants en arts visuel. L’ambiance y est chaleureuse et confortable.

Sur place, je n’ai pas pu encore voir les locaux d’enseignement et de travaux pratiques. Je suis curieux!

Qu’est-ce qu’un Fab lab?

Wikipédia:

Un fab lab (contraction de l’anglais fabrication laboratory, « laboratoire de fabrication ») est un lieu ouvert au public où il est mis à sa disposition toutes sortes d’outils, notamment des machines-outils pilotées par ordinateur, pour la conception et la réalisation d’objets.

La caractéristique principale des fab lab est leur « ouverture ». Ils s’adressent aux entrepreneurs, aux designers, aux artistes, aux bricoleurs, aux étudiants ou aux hackers en tout genre, qui veulent passer plus rapidement de la phase de concept à la phase de prototypage, de la phase de prototypage à la phase de mise au point, de la phase de mise au point à celle de déploiement, etc. Ils regroupent différentes populations, tranches d’âge et métiers différents. Ils constituent aussi un espace de rencontre et de création collaborative qui permet, entre autres, de fabriquer des objets uniques: objets décoratifs, objets de remplacement, prothèses, orthèses, outils…

Pour être appelé fab lab, un atelier de fabrication doit respecter la charte des fab labs1, mise en place par le Massachusetts Institute of Technology (MIT). Pour être identifié en tant que « fab lab MIT », il faut passer une certification et des formations, mais un fab lab n’est pas nécessairement affilié au MIT. Les fab labs sont réunis en un réseau mondial très actif, d’après son initiateur Neil Gershenfeld2.

Pour en apprendre plus sur ÉchoFab et les Fab lab, je vous invite à consulter une conférence de Geoffroi Garon:

http://conf.teluq.ca/p4qurttliqi

http://www.geoffroigaron.com/ressources-thematiques/living-lab/

Comme le design est un élément central de l’entreprise, je pense que les étudiants en administration devraient avoir un cours en design. On devrait leur apprendre le Design thinking, la pensée design, le design strategy, la stratégie de développement de produits et services.

On devrait aussi leur apprendre à faire du brainstorming en équipe. Les gens qui démarrent des entreprises le savent: il y a beaucoup de dépenses liées à la recherche et développement.

On pourrait leur apprendre aussi à développer un concept d’objet ou de service à partir de zéro. En ce moment, à moins que vous ailliez des études avancées comme un MBA, vous n’aurez probablement pas touché ce domaine pratique durant vos études en administration. Bref, je recommande un simple cours en design durant les études en administration.

En attendant, les gens en administration peuvent consulter ces billets:

Les gens qui ont un MBA le savent: le design est un élément fondateur d’une entreprise. Si vous souhaitez inventer un objet de consommation, il vous sera utile de faire une analyse des tendances et de faire appel à un designer industriel. Vous aurez à définir votre public cible et votre marché avec une étude de marché fiable.

Au fait, le design est-il rentable? Y a-t-il un bon retour sur investissement (ROI) en design? Dans « PME et design : études de cas et données statistiques », j’écrivais:

Si vous n’avez que trois études à lire pour comprendre l’impact du design sur une entreprise manufacturière, lisez, dans cet ordre :

  1. The Impact of Design on Stock Market Performance (PDF) (Monde), Design Council;

  2. Le design industriel au Québec – un Outil stratégique de compétitivité (PDF), Gouvernement du Québec;

  3. Synthèse des résultats de l’enquête sur la perception et l’utilisation du design industriel par les entreprises manufacturières québécoises, Gouvernement du Québec, Développement économique, Innovation et Exportation, avril 2008, 32 pages. (PDF) (Québec, Canada),Gouvernement du Québec.

Quel est le lien entre le designer et le cadre administratif?

Je l’écrivais dans: « Processus design et conseil d’administration »:

Il est sage qu’une entreprise qui souhaite faire affaire avec un firme de design mette en place un processus à l’interne visant à évaluer le choix final de façon simple et structurée. En effet, cela évite des pertes de temps et d’argent. Pour simplifier les choses, il serait pertinent de nommer à l’interne un décideur final, dont l’objectif sera ultimement de s’assurer que la commande de départ est satisfaite. Tout simplement: une personne avec un bon sens de l’analyse qui saura cocher point par point les critères du mandat de départ. Voilà. Point. Final. C’est ce qu’on peut conclure en lisant un article de La Presse, Les patrons doivent faire confiance aux créateurs :

«Nos quelques fleurons, telles Hydro-Québec et la SAQ, réussissent assez bien, côté communications, dit Metz en entrevue. Pour la STM, c’est une autre paire de manches… Il y a 40 patrons, 40 entreprises de transport. Personne n’accepte de faire un seul logo, une seule passe. Peut-on être simple et penser grand?»

Le studio de design tout comme l’entreprise traditionnelle est parfois teinté d’une idéologie dominante… Avant de se lancer dans un processus design, il est pertinent de savoir orienter sa manière traditionnelle de prendre des décisions. Votre entreprise est-elle plutôt centrée sur le court terme, le moyen terme, l’hypercompétitivité, le risque, la quête d’un standard commun…? Tracez votre manière de décider et communiquez-la à la firme que vous engagez. Assurez-vous que le studio de design est compatible avec ce mode décisionnel.

Consultez ces billets pour en découvrir davantage:

Selon LaPresse, le designer graphique québécois Frédéric Metz est décédé ce 10 août 2014. On se rapellera de son passage à l’émission de Marie-France Bazzo, Bazzo.tv (La Commande du jeudi) avec Anne d’Arche. Il y critiquait des affiches, des logos et des produits de consommation.

Télé-Québec : Bazzo.tv : La Commande du jeudi:

Frédéric Metz estprofesseur associé à l’École de design graphique de l’Université du Québec à Montréal. Il a étudié le design graphique en Suisse, son pays natal. Lorsque Montréal accueille le monde pour Expo 67, il se glisse parmi les visiteurs étrangers mais laisse partir sans lui l’avion du retour. Sa carrière de graphiste démarre donc ici ; elle sera jalonnée de remises de diplômes, de certificats prestigieux et de prix internationaux.

Metz cultive avec intelligence — et, sans doute, un brin de malice — l’art de la provocation. L’accent sur le logo de l’UQAM(mais jamais sur le sigle), c’est lui. Le logo des chaussures Browns et celui d’Oscar de la Renta portent aussi sa signature, tout comme les concepts graphiques de l’aéroport Mirabel et de l’hôtel Méridien. Signe distinctif ? Il photographie les enseignes inusitées et les panneaux de signalisation et collectionne les shopping bags…et les logos de frigos.

On se rappellera aussi de lui pour ses propres créations, dont le fameux logo de l’UQAM que je trouve très réussi.

Comment créer un nouvel objet à partir de zéro? C’est là le travail du designer industriel. Comme designer industriel, je procède ainsi:

  1. D’abord, je prends en compte les besoins du marché et les capacités de l’entreprise fabricante;
  2. Ensuite, je dessine et je fais de la recherche de type brainstorming;
  3. Avec une bonne idée en tête, je dessine et raffine mon concept au maximum;
  4. Puis, je fais généralement une modélisation 3D;
  5. Avec ce modèle 3D, je produis un plan de fabrication;
  6. Je soumets le plan de fabrication à des experts en production.

C’est ainsi qu’on développe un objet à manufacturer.

Dans un reportage, Ici Radio-Canada explique le métier curieux de designer industriel à Curieux Métiers:

Émission intégrale du vendredi 1 août 2014 http://ici.radio-canada.ca/emissions/curieux_metiers/2013-2014/

À voir! Voici un lien vers une technique de brainstorming appelée « brainwriting »:

BRAINSTORMING DOESN’T WORK; TRY THIS TECHNIQUE INSTEAD

http://www.fastcompany.com/3033567/agendas/brainstorming-doesnt-work-try-this-technique-instead?utm_source=facebook

C’est une technique qui consiste à simplement faire écrire les propositions de chacun au lieu de les faire dire pour éviter qu’une personne domine toujours les conversations.




  • Page Facebook

  • Contactez-moi

    Laurent Marcoux, consultant en design industriel

    Email: contrat.laurent(at)gmail.com
    Skype : laurent_marcoux

    Pour la prise de rendez-vous: Heure locale au Canada

    Réseaux sociaux:
    Facebook Facebook
     Google+
    Linked-In Linked-In
    Twitter Twitter

  • Le Design et l’écologie

    LE DESIGN ET L’ÉCOLOGIE est un essai qui vise à vulgariser les concepts généraux liés à l’éco-conception de manière simple et concise. Il s’agit d’une introduction à l’éco-conception qui inclut une liste de définitions, un constat de l’impact du design sur l’entreprise socialement responsable, la logistique, le cycle de vie, l’image de marque et les normes de développement, ainsi qu’une liste de sites Web à consulter. AUCUN REMBOURSEMENT. AUCUN ÉCHANGE. 11 pages.
  • Le Design tout simplement

    LE DESIGN TOUT SIMPLEMENT est un essai qui vise à répondre à quatre grandes questions relatives au design : Qu’est-ce que le design? À quoi sert le design? Qu’est-ce qu’un bon design? Comment travaille un designer?  Né à Québec en 1987, Laurent Marcoux est diplômé en technique de design industriel au cégep de Sainte-Foy (Québec, Canada). Consultant en design, recherche et développement, il est l’auteur d’un blogue : http://designer-entreprise.com.  Notes générales: Ce texte fait 31 pages. Aucun échange. Aucun remboursement.