Archive for the ‘Design: concepts et produits de qualité’ Category

Voici la seule vidéo que vous avez besoin de voir aujourd’hui concernant le iPhone 6 de Apple:

via mashable

Une Barbie aux mensurations humaines:

Nickolay Lamm, un artiste de 24 ans qui avait déjà imaginé à quoi nous ressemblerions dans 100.000 ans, a décidé de créer une poupée Barbie aux mensurations moyennes d’une véritable jeune fille de 19 ans. Et le résultat est plutôt surprenant, surtout lorsqu’il est comparé à la véritable poupée Barbie. La poupée aux mensurations réelles est plus petite et plus en formes.

Je salue cette innovation qui est tout à propos à notre époque où les femmes revendiquent des publicités et des jouets moins sexistes.

Si vous aimez ce billet, vous aimerez aussi:

Leia Display System (LDS) est un système qui permet de projeter des images sur un voile transparent (un hologramme) au travers du quel on peut passer. Excellente technologie pour les défilés de mode, elle rapelle le succès de certaines présentation en vitrine.

It’s called LDS (Leia Display System), and this Star Wars-inspired technology displays interactive images in mid air. You can literally walk through the image and touch / interact with it. According to the company, its patented laminar airflow system is currently the « most steady midair screen on the market. » Continue reading for two videos and more information.

Leia Display System XL

Our patented way to produce laminar airflow for very long distance from the output makes Leia Display the most steady midair screen on the market.

Si vous aimez ce billet, vous aimerez aussi:

Une jolie vidéo de Apple m’a donné envie de vous parler du rôle du design sur l’image de marque:

Apple – Designed By Apple – Intention

L’image de marque est ce que le consommateur voit, littéralement, au moment précis où il existe, dans le moment présent, ici et maintenant. Non pas il y a deux minutes: maintenant. Le consommateur très impliqué dans votre produit ou service a aussi un rôle positionné uen entre-deux, entre deux pôles.

Premier pôle: le consommateur-spectateur devenu consommateur-intervenant

La récente histoire du RockFest 2013 nous rappelle que le consommateur-spectateur est de plus en plus consommateur-intervenant: il intervient dans vos plates-bandes, il interagit avec vous sur les médias sociaux, il écrit à votre sujet…

Le consommateur-intervenant, c’est le fan, le groupie fini qui se tatoue votre marque sur l’avant-bras. C’est lui qui adore ce que vous faîtes, ce qui, il faut l’avouer, est très rare pour une marque commune, voire banale. La marque ordinaire n’a pas de fans. Elle a des clients. Ce type de consommateur n’a pas nécessairement d’argent à vous donner. Il peut être dit « évangéliste », c’est-à-dire qu’il peut faire de la promotion pour vous et parler de vous à ses proches, ses contacts.

Par exemple, je suis un fan fini de Salvador Dalì. Je rêve d’aller à son musée. J’ai lu beaucoup à son sujet. J’ai même écrit un court essai sur lui pour un cours d’arts plastiques. Tout le monde de ma famille proche sait que j’admire cet artiste. On me donne en cadeau des posters de ces oeuvres, des bouquins remplis d’images, etc. Pourtant, je n’ai jamais acheté moi-même quoi que ce soit de cet artiste: ni tableau, ni reproduction… rien. Comme consommateur-intervenant, j’ai partagé ma passion pour Dalì à mes nouveaux amis. J’ai fait connaître son oeuvre. J’ai imité son travail en dessinant de manière surréaliste. Chaque fois qu’on me présente une image de Dalì, c’est un stimulus qui me rappelle que je suis motivé à partager son travail.

Vous avez sans doute vous aussi de l’admiration pour un artiste. Vos proches le savent et vous encouragent dans votre passion…

Certaines marques, relativement peu, ont des consommateurs-intervenants à la tonne: Apple, Google, Starbucks, Facebook, Twitter… Ces marques sont aimées. Mais le fait d’être aimé ne garantie pas de revenu. Les revenus proviennent plutôt de la vente et la vente se fait bien souvent à Noël, dans le temps des Fêtes, ou à un anniversaire, ou à une occasion spéciale. Alors? Alors, il coûte un effort publicitaire pour maintenir l’intérêt sur cette marque jusqu’au moment clé de la vente. Voilà tout: il faut investir pour garder l’intérêt présent. Cet investissement peut être en temps, en effort de programmation, en prospection, en argent, etc.

Deuxième pôle: le consommateur-fabricant

Collectionneur, bricoleur, inventeur, le consommateur-fabricant agit comme contributeur à l’esprit de la marque. Il bâtit une image de marque parallèle à la marque officielle pour la faire coïncider avec son style de vie et son territoire (territoire mental ou spatial). Il décline des couleurs, il définit une palette de saveurs nouvelles, il participe à modifier la perception des gens, il mélange et fait des « remix ». Encore une fois, très peu de marques profitent de la force de ces consommateurs-fabricants. J’en compte quelques unes: World of WarCraft, les séries The Sims, les conférences TED, LEGO®. Ces marques sont des signes qu’on perçoit comme authentiques à l’extrême. Ils représentent une manière de faire les choses, un gage de qualité. Ce sont des plateformes ayant leurs propres règles.

Entre ces deux pôles : le consommateur-rêveur

Entre ces deux pôles se trouve une déclinaison subtile, en tons de gris, de milliers de types différents de consommateurs. Au centre se trouve le consommateur-rêveur, une personne qui sait utiliser l’univers de la marque pour se bâtir un imaginaire et exploiter cet imaginaire. Encore une fois, peu de marques me viennent en tête à ce sujet: Disney, Harry Potter, Star Wars. Le consommateur-rêveur veut une expérience totale. Il est probablement desservi par les gens du marketing qui préfèrent vendre, vendre, vendre. C’est ici qu’intervient le design avec le plus de force: le design permet de créer un imaginaire fort autour de la marque. On utilise le design comme moyen de débanaliser l’objet, de créer de la surprise, de l’étonnement, du plaisir.

Comment mieux se présenter?

Pour mieux se présenter, il faut offrir trois choses:

  1. Du contenu riche pour les fans;
  2. Une signature « design » qui frappe l’imaginaire;
  3. Des outils pour faciliter le feed-back positif, la collection et le bricolage.

À ce sujet, voyez l’excellente présentation « Weyland Industries », un site Web qui se rapport au film Prometheus, accompagné de vidéos « corporatives » totalement fictives pour une compagnie qui est issue de la fiction du film:

Happy Birthday David (Prometheus Viral) – YouTube

Cette présentation à une signature « design » forte et distinctive. C’est aussi un contenu riche offert aux fans. C’est enfin un monde interactif : jeux en ligne, énigmes à résoudre, images à s’approprier, etc.

Si vous aimez ce billet, vous aimerez aussi:

Un vendeur de bonbons s’est fait connaître en mettant en vente des lollipops au goût de « breast milk », littéralement un goût de « lait maternel ». Un de ces lollipops de série limitée vaut 10$US.

capture-ecran-lollyphile-2013-06-18

Je sais qu’en France on ne dit pas « sucette », mais au Québec oui… bon disons qu’il fabrique des bonbons sur bâton, des lollipops! L’heureux inventeur de chez Lollyphile (amoureux de lollipops) a reçu une dose d’attention majeure sur les Interwebs en ayant même son produit « breast milk lollipops » présenté sur la page CNN « vidéo » par Jeanne Moos:

via abc

Son site  Lollyphile fait la vente en ligne de bonbons lollipops aux goûts originaux, un peu comme le font les vendeurs de crème-glacée avec leurs parfums diversifiés. Le site fait aussi en quelque sorte la promotion de la philosophie « amoureux de bonbons même à l’âge adulte », qui est en réalité un style de vie. Gros plan philosophique, vous me direz, mais bon…

Vous vous demandez probablement ce que j’en pense? Mise-à-part le fait que ces bonbons sont des produits commestibles en e-commerce et qu’une professionnelle de Santé Canada m’a dit qu’il n’était pas recommander de d’acheter et consommer des produits comestibles achetés via Internet pour des raisons sécuritaires, il faut dire que c’est un coup de maître. Ce jeune inventeur avec son joli chien (qui est tellement mignon qu’il en devient un symbole même de l’entreprise) est un vrai héros du marketing authentique. Il est tellement « 2013 », tellement humain, tellement sympathique. Regardez-le en vidéo, souriant et dynamique, presque exhibitionniste:

Would you try a breast-milk lollipop?

Have a breast-milk lollipop with a cronut, but watch out for the flying pizza. Jeanne Moos dishes on weird food stories. For more CNN videos, visit our site at http://www.cnn.com/video/

On l’adopterait immédiatement comme ami imaginaire Web.

Plus sérieusement, le nom du produit lui-même est un élément de vente majeur. En vérité, le bonbon n’est pas fabriqué avec du vrai lait maternel. Il est plutôt produit avec des ingrédients « au goût  de lait maternel ». Ce jeu sur la nomenclature du produit et sur sa saveur a amélioré son repérage Web, comme je l’expliquais dans mon billet « La nomenclature des produits facilite les recherches Internet ». Ce bonbon si unique à quelque chose d’un objet à collectionner. Ce nom à la limite provocateur, mais surtout plutôt mignon compte tenu de son rapport à l’enfance, a eu un effet sur la perception des consommateurs:

  • Est-ce que je veux vraiment goûter à ça?
  • Est-ce que je peux résister à cette tentation?
  • Est-ce que c’est « politically correct »?

Ce nom a contribué à la renommé du bonbon, au même titre que l’a fait le fameux « heart attack burger » (le hamburger qui donne une crise du coeur) du Heart Attack Grill, célébré par l’auteur de Exploiting chaos, Jeremy Gutsche, dans son chapitre sur l’invention de produits avec des noms originaux.

Heart attack burger

via ctvnews

Conclusion

Développez des produits aux noms très originaux et accrocheurs et vous gagnerez en popularité auprès des amateurs de ces produits originaux et accrocheurs! C’est aussi simple que ça, parfois!

Si vous aimez ce billet, vous aimerez aussi:

Voici une excellente manière de comparer les consoles de jeux vidéos Xbox One et PS 4:

via imgur

Cette infographie réalisée par yamamoto114 sur deviantart.com distingue les deux produits selon leurs caractéristiques réciproques, de manière trés détaillée et technique:

8th-Gen Console Comparison (Xbox One vs PS4)

A comprehensive comparison between Xbox One and PlayStation 4 hardware. All facts are limited to what has officially been announced. Tech analysis comes from Anandtech.

More powerful chips and/or any features exclusive to a platform are colored blue. Any restrictions or features that were removed vs prior generations will be in red.

I’m going to be constantly updating this image as more facts roll in. If you guys can continue to point out errors and updates and other things like that, that’ll definitely help me keep this factsheet accurate. Thanks!

2013 Jun 10

– Mirror’s Edge, Tom Clancy’s The Division, The Crew, added to Multiplatform. (Thanks everyone!)
– Mad Max moved to Multiplatform (Thanks /u/hlfx!)
– Kingdom Hearts III, Final Fantasy XV moved to Multiplatform (Thannks
– DDR3 and GDDR5 offer distinct advantages over each other but are otherwise quite balanced. They have been colored orange to indicate their contested and arguable quality in comparison to each other. (Thanks /u/MrVendetta!)
– Pricing added to PS4 (Thanks /u/analsaurs!)
– PlayStation Plus required for online gaming (Thanks /u/AverageToaster!)
– TwitchTV integration added to the Xbox One Gameplay Sharing section.
– PS4 has a 500GB HDD (Thanks /u/cerealLogiq!)
– PS4 audio/video signals confirmed to be 1080p, 4K, and 7.1 surround sound.
– Added family game sharing policy to Xbox side (Thanks /u/JohnCHellblazer!)

2013 Jun 9 EDITS Pt. 3 (Sony E3 Conference)

– Major changes to Games section. Now segmented into combinations based on platform availability. Font size decreased.
– Added a slew of newly announced titles for PlayStation 4.
– Added pricing details for PlayStation 4.
– Confirmed no used game policy restrictions for PlayStation 4.

2013 Jun 9 EDITS Pt. 2

– Titanfall confirmed for Xbox 360 and PC. Changed to 8th-gen Exclusivity status. (Thanks /u/swordmaster006!)
– Dark Souls II removed from list; not available for any 8th-gen consoles. (Thanks /u/FuriousBobcat!)
– Modified Xbox Live Gold benefits to indicate that the Two Free Permanent Games Per Month promotion is between June and December of 2013 only. (Thanks ~RemmyLee!)
– Added a PC tag to DC Universe Online. (Thanks /u/DinkaFox!)
– Modified XBO Operating System to Triple-OS system. (Thanks /u/1w1w1w1w1!)
– Moved Diablo III to PS4 8th-Gen Exclusives, since it will not be appearing on XBO. (Thanks /u/whitenickel!)
– Removed World of Tanks, as it is Xbox 360 only.

2013 Jun 9 EDITS (Microsoft E3 Conference)

– Lots of games added to both sides.
– Updated Subscription Service with details for Xbox Live.
– Added Game Sharing section, updated details for XBO.
– Updated XBO Gameplay Record with details on « Game DVR » feature
– Added Price section with details for XBO

2013 May 23 EDITS Pt. 2

– Changed « Online Gaming » to « Online Service ». Reverted both sides to « Unconfirmed ». (Thanks /u/CannibalShinobi!)
– Expanded « Gameplay Share » section to include additional details. Added « Livestreaming with Spectator Control » and « Rewind Feature ». (Thanks /u/Dooder39!) Added « Supported » to XBO side. (Thanks /u/Rea95!)
– Clarified XBO’s exclusives list to indicate that the additional exclusives are within the first year of console launch, rather than within 2013. (Thanks /u/emcgrew!)
– Reworked the « Software » section, splitting it into two: « Software » and « Networking ».
– Added « Online Store » to Networking section. Added « Xbox Live Marketplace » to XBO and « PlayStation Store » with « Stream games while downloading » to PS4 side. (Thanks /u/Dooder39!)
– Added « Need for Speed: Rivals » to multiplatform section.

2013 May 23 EDITS (Microsoft Xbox One Reveal)

– Added the 32MB eSRAM to Hardware side, which massively increases bandwidth for shaders and post-processing effects. Recolored RAM accordingly. (Thanks /u/jcooklsu!)
– Added a section detailing RAM distribution. Xbox One confirmed to have 5GB for Gaming, 3GB for OS. PS4 rumored to have 7GB for Gaming, 1GB for OS. (Thanks /u/Thisismypornacccct!)
– Compressed the standard wireless controller comparisons into smaller-font elements, due to the number of significant differences between the two controllers
– Added « Cloud Computing » to Xbox One features.
– Changed « Gameplay Share » for XBO from « Supported » to « Unconfirmed ». (Thanks /u/graepphone!)
– Added « Built-In Speaker », « Six-Axis Controls », and « LED Light Bar » and removed « Pressure-Sensitive Face Buttons » from DualShock 4 features. (Thanks /u/AngryMobe!)
– Games list has been revamped, so that games restricted to a single 8th-gen console but available on older platforms are still listed. Markers denote which other non-8th-gen platforms the game will be available for. So far, this has only affected the PS4 side of the list. (Thanks, fucking everyone. -.-)
– Added « Primal Carnage: Genesis » to the Intergenerational PS4 Exclusives list. (Thanks /u/usrevenge!)
– Added « Online Gaming » to Software section. Added « Free » to PS4 and « Requires Xbox Live Gold Subscription » to XBO. (Thanks /u/repaeR_mirG!)
– Changed PS4 Used Game support to « Supported ». (Thanks /u/usrevenge!)
– Font changed from Futura LT family to Myriad Pro family. (gtfo /u/_UNFUN!)
– Added white fadeout at bottom of list.

Si vous aimez ce billet, vous aimerez aussi:

Dans l’oeil du Dragon a présenté un produit de haute qualité nommé « Gamine et cie », une gamme de poupées et toutous qui ont la forme de figurines humaines.

J’ai adoré ce que l’entrepreneure à dit quand on lui a laissé la place pour parler de son entreprise. Elle a dit: « (Mon entreprise sert à) fabriquer des sourires. »

Wow! Pensez un peu à la profondeur de cette énoncé-là: la fabrication de sourires. J’aimerais que toutes les entreprises qui offrent un service ou un produit à valeur humanitaire aient ce mantra-là écrit sur leurs murs et dans leurs plans d’affaires:

  • Nous fabriquons des sourires.

Si vous aimez ce billet, vous aimez aussi:

Radio-Canada refait son image de marque en changeant son nom pour ICI. La déclinaison de l’Indice ICI se rapporte à l’ensemble du réseau. Pour en savoir plus regardez cette vidéo et faîtes « boff »:

Radio-Canada : bientôt ICI

L’indice Radio-Canada

Boff!

UN MESSAGE NI POSITIF, NI NÉGATIF

Tout ça est tellement sans saveur et vide de sens. Je comprends le phénomène par lequel une personne projecte ce qu’il veut sur un média plus facilement si le message qui y est véhiculé est insignifiant. C’est un phénomène qu’on a pu observer lors de la première campagne électorale de Barack Obama en 2008, lorsqu’on a vu le slogan « Yes We Can ». La structure positive et simple de ce message avait de quoi inspirer tout le monde et tout le monde pouvait y projeter ce qu’il voulait: espoir, confiance en l’avenir, esprit américain… « Yes We Can » était un slogan et un message fédérateur, pas un message fade.

Barack Obama: Yes We Can

via blogtap

À ce sujet, le titre « ICI » n’est pas particulièrement tourné vers l’espoir d’un futur heureux. Il n’est pas non plus tourné vers le passé. C’est vraiment plus un signe qu’un message. Ici, c’est comme « Bob »:

  • Bob Télévision
  • Bob Radio
  • Bob Info

Un signe, pas un message:

  • ICI Télévision
  • ICI Radio
  • ICI Info

Et soyons honnêtes, « Bob » est plus sympathique que « ICI », je suis désolé.

« ICI », ça implique un intérêt marqué pour le direct, pour l’instantané, pour le « capté sur le vif ». Ça montre une inclinaison vers le « ici et maintenant », une posture qui, selon les psychologues de l’approche humaniste, faciliterait l’intégration des défis de la vie. Se placer mentalement dans le « ici et maintenant », c’est ne plus gratter le bobo du passé.

UN LOGO FADE, MAIS RÉCUPÉRABLE

Le nouveau logo:

ici-radio-canada-lm

Capture d’écran de la vidéo Radio-Canada : bientôt ICI

L’ancien logo:

via pieuvre.ca

ICI, c’est un logo fade, sans éclat, sans « spark » (brillant), sans fantésie. C’est aussi un logo asexué, ni féminin, ni masculin. En ce sens, c’est un logo qui ne suit pas les exigences des consommateurs de 2013 pour qui les mots « bonheur », « joie » et « espoir » sont des passe-partout permettant de rejoindre leurs coeur. Croisons-nous les doigts pour que ICI, se décline de la sorte:

  • ICI Bonheur
  • ICI Joie
  • ICI Espoir

Ce serait vraiment magnifique.

ICI, c’est aussi un logo qui ne s’adresse pas directement aux femmes, alors qu’on sait très bien que les femmes ont une grande influence sur les choix de consommation de leur foyer. J’en faisais mention dans mon billet Tendance lourde, le consommateur idéal de 2010 est-il une ado de 14 ans.

À l’heure de la télévision en direct, à l’heure de la Web-TV et de la concurrence entre les chaînes à cause de la télé à la carte, je ne comprends pas pourquoi on n’a pas osé un logo plus chaleureux, plus affectueux, plus féminin, plus coloré, qui susciterait davantage l’adhésion par son impact émotionnel.

J’ai toujours apprécié le papillon de Radio-Canada, dont je trouve la forme et la symbolique beaucoup plus proche de celle d’un réseau sans cesse en évolution et qui s’alligne vers l’émotion au service du spectateur:

Papillon Radio-canada.

via wikipedia

À notre époque du multi-plateforme, comment peut-on penser frapper fort avec un logo aussi sans saveur que celui de ICI? C’est prendre le spectateur pour un amateur de choses fades. À ce niveau, le logo de CBS est toujours un classique, jamais ennuyant, jamais dépassé:

CBS-logo

La typographie sans âme du logo ICI sert à cacher la complexité des dénominations attribuées à ce qui était anciennement « Radio-Canada ». À ce niveau, c’est un tour de force, il faut le reconnaître.

UNE STRUCTURE ÉDIFIANTE

L’indice ICI : nouveau baromètre de l’humeur des internautes

via sympatico.ca

ICI a quelque chose de familier. L’orientation de ICI est dans la bonne direction en simplifiant le schéma relationnel qui lie le réseau au spectateur. Cependant, ce rebranding n’attaque pas les critiques de Radio-Canada, ceux-là qui prétendent, comme Éric Duhaime, que Radio-Canada / ICI est une station « gauchiste ». Ce changement d’image n’effacera pas non plus la perception qu’on les souvrainistes que Radio-Canada est une chaîne fédéraliste, c’est-à-dire que Radio-Canada est « Radio-Cadenas » comme l’a si bien dit Pierre Falardeau dans son film culte Elvis Gratton 3: Le retour d’Elvis Wong (2004).

Radio-Cadenas (wikibec):

« Radio-Cadenas » est le surnom de Radio-Canada : Son mandat stipule qu’elle doit « contribuer au partage d’une conscience et d’une identité nationales », or les souverainistes québécois ne reconnaissent pas cette « identité nationale » canadienne

Elvis Gratton III La formation

Si on peut retenir quelque chose de cette opération de rebranding, c’est la qualité de la démonstration et de l’exécution du mandat par les gens du marketing. La page Indice ICI est d’une simplicité rafraîchissante. On y voit l’architecture de cette marque qui est présentée de manière subtile et avec bon goût.

La démonstration est cependant moins envoutante et réussie que celle de Moving Brands pour HP, que j’avais décrite dans mon billet « Branding pour repenser la marque »:

HP Journey

À vos télévisions!

Si vous aimez ce billet, vous aimerez aussi:

MAJ

Le logo via NightLife:

En réaction à Franchement Martineau sur LCN aujourd’hui 4 juin 2013, je dois dire qu’il existe un hijab dit « hijab sportif » qui a été accepté par la FIFA. Le débat avait lieu quant aux accomodements raisonnables relatifs aux activités sportives:

Franchement Martineau: La Fédération de soccer interdit aux sikhs de porter un turban sur le terrain… Qu’en pensez-vous?

martineau-lcn-4-6-2013

Pour plus de détails:

Le hijab sportif:

Sports Hijab – Wearing ResportOn

http://resporton.com

À propos de la designer:

Elham Seyed Javad, a young industrial designer who received her degree in 2009, creates original designs which touch at the heart of cultural and universal issues. In her creations, function goes hand in hand with art, finesse and style. Her intelligent and democratic designs respond to societal needs. Her new company, IQÖ Design embodies her design philosophy: innovation and quality.

À mon avis, c’est un excellent produit, ergonomique, très contemporain, très pur.

Il est certain que ce hijab n’est pas un turban, mais je crois qu’ on pourrait imaginer un turban design qui serait mieux adapté au contexte sportif et ainsi permettre ce type de turban sur les terrains de soccer/foot.

Si vous aimez ce billet, vous aimerez aussi:




  • Page Facebook

  • Contactez-moi

    Laurent Marcoux, consultant en design industriel

    Email: contrat.laurent(at)gmail.com
    Skype : laurent_marcoux

    Pour la prise de rendez-vous: Heure locale au Canada

    Réseaux sociaux:
    Facebook Facebook
     Google+
    Linked-In Linked-In
    Twitter Twitter

  • Le Design et l’écologie

    LE DESIGN ET L’ÉCOLOGIE est un essai qui vise à vulgariser les concepts généraux liés à l’éco-conception de manière simple et concise. Il s’agit d’une introduction à l’éco-conception qui inclut une liste de définitions, un constat de l’impact du design sur l’entreprise socialement responsable, la logistique, le cycle de vie, l’image de marque et les normes de développement, ainsi qu’une liste de sites Web à consulter. AUCUN REMBOURSEMENT. AUCUN ÉCHANGE. 11 pages.
  • Le Design tout simplement

    LE DESIGN TOUT SIMPLEMENT est un essai qui vise à répondre à quatre grandes questions relatives au design : Qu’est-ce que le design? À quoi sert le design? Qu’est-ce qu’un bon design? Comment travaille un designer?  Né à Québec en 1987, Laurent Marcoux est diplômé en technique de design industriel au cégep de Sainte-Foy (Québec, Canada). Consultant en design, recherche et développement, il est l’auteur d’un blogue : http://designer-entreprise.com.  Notes générales: Ce texte fait 31 pages. Aucun échange. Aucun remboursement.