Le Design de l’information, entrevue avec Félix Arseneau (2/3)

Voici une entrevue que j’ai réalisée avec M. Félix Arseneau, spécialiste en design de l’information.
  • Quelle est votre définition du design de l’information?

Je préfère utiliser le terme « design d’information », non seulement parce que c’est celle qui est utilisée à l’Université Laval, mais parce qu’elle se rapproche plus du concept « information design ».  Pour moi, le « design DE l’information », ça me semble trop limitatif.  Ça me semble se limiter à l’aspect visuel, c’est-à-dire comment les éléments visuels « de l’information » sont disposés pour rendre l’information intelligible.  C’est une définition qui s’approche davantage de la « visualisation de l’information », des infographies, ou simplement du graphisme qui a pour but d’informer avant d’influencer.

Or, le « design d’information », c’est bien plus que ça.  Je peux le dire en me basant non seulement sur ma propre opinion et mon expérience, mais aussi sur mes recherches.  Le DI, c’est autant l’aspect visuel que le contenu textuel.  Ça peut d’ailleurs être visuel ou sonore, du moment que l’information est perceptible par les sens.  C’est aussi la structure et les rapport entre des éléments informationnels.  Ça peut être dans l’univers du virtuel ou du réel (papier ou électronique), fixe ou interactif.  Ça se retrouve au niveau du langage, du contenu, du cadre, du produit, du système ou de l’environnement, voire du médium et de la technologie.  C’est une activité, mais aussi un produit.  C’est une approche, et pour certains, une discipline en soi.
Concrètement, le design d’information couvre autant le design d’étiquettes nutritionnelles ou de médicaments, d’horaires de trains, de signalisation, mais aussi de guides de l’utilisateurs, de répertoires d’experts, d’aide contextuelles dans l’utilisation de logiciels… C’est le design d’applications pédagogiques, les tutoriels, et même les outils qui permettent aux enfants avec des difficultés d’apprentissage de pouvoir se concentrer ou de mieux saisir l’information qui se présente devant eux.  Et puis, pour moi et d’autres, la disposition physique des ressources d’information, telles que dans des bibliothèques, c’est aussi du design d’information.  On peut enfin penser aux intranets, aux messages d’accueil dans la boîte vocale, aux chaînes d’information continue à la télévision, aux applications mobiles, etc.  Aujourd’hui, le design d’information est aussi pour moi la mise en place et l’amélioration continue d’environnements d’information efficients.  En effet, l’information est partout, et non pas seulement dans des produits d’information.  C’est tout un écosystème d’information qu’il faut concevoir et orienter vers l’utilisateur.
En bout de ligne, si j’avais à donner une définition, je dirais que le DI est l’application d’un ensemble de savoirs qui permettent de rendre l’information accessible, c’est-à-dire facile à trouver, à comprendre et à utiliser.
  • Quelles sont les sources d’informations les plus pertinentes sur ce domaine (livres, sites Webs, documentaires)?

Il y a d’excellents livres et articles, dont la plupart couvrent un aspect plus précis, comme le langage clair (« plain language »), la visualisation des données, le design d’expérience utilisateur (« UX design »), etc..  Un livre multidisciplinaire sur le sujet, portant le titre « Information Design », a été publié dès 1999, sous la direction de Robert Jacobson.  Les autres livres qui portent ce titre sont souvent axés sur le visuel seulement.

Dans ma recherche, j’ai eu l’occasion de relever la liste des contenus les plus souvent cités dans les articles où les auteurs ont offert leur propre définition du concept « information design », durant la période 1997 à 2007.  Dans cette liste se trouvent des ouvrages, mais aussi d’autres articles.  Cela peut donner un indice de leurs sources d’inspiration.
Voici la liste, en ordre d’importance :
  • Schriver, K. (1997) Dynamics in Document Design.
  • Norman, D.A. (1988) The Design of Everyday Things.
  • Rosenfeld et Morville (1998) Information Architecture for the World Wide Web.
  • Kostelnick et Roberts (1998) Designing Visual Language.
  • Wurman, R.S. (1996) Information Architects.
  • Tufte, E. (1989) Envisioning Information.
  • Wildbur et Burke (1998) Information Graphics.
  • Lay et al. (1995) Technical Communication.
  • Redish, J.C. (2000) What is Information Design?
  • Nielsen, J. (2000) Designing Web Usability.
Certains de ces auteurs ont d’ailleurs écrit d’autres ouvrages qui ont été souvent cités, dont le statisticien Edward Tufte, qui a aussi écrit The visual display of quantitative information (1983) et Visual explanations (1997), Donald Norman, avec The invisible computer (1999), ainsi que le critique Jacob Nielsen, qui a notamment écrit Usability Engineering (1994).
À ajouter dans cette liste, un autre livre : Arnheim, R. (1969) Visual Thinking.  Il apparait dans une grande partie des articles épluchés, mais pas dans ceux qui donnent des définitions.
Il y a le site http://www.informationdesign.org/ de Peter Bogaards, qui présente une série d’articles qu’il a « curés » (oui, dans le sens de « curation » de contenus) du web.  Il y a le site de l’International Institute for Information Design, qui se trouve en Autriche.
Il y a évidemment le cours « design d’information » à l’Universté Laval, et le prof Eric Kavanagh.
  • Quel est le lien entre le design de l’information et le graphisme?

Le DI utilise le graphisme, ou du moins en partie, pour rendre l’information facile à lire et à trouver dans un espace donné. Comme je le disais plus tôt, le DI utilise plusieurs sciences pour arriver au même but : rendre l’information accessible, facile à comprendre et à utiliser.

  • Comment une petite et moyenne entreprise (PME) peut-elle profiter du design de l’information?

Pour rendre ses environnements et ses produits d’information plus clairs.  Par produit d’information, on peut penser au guide de l’employé, à un répertoire d’expertise, à l’intranet, etc.  Dans les entreprises manufacturières, on peut penser à la documentation technique, qui doit être facile à interpréter par ceux qui l’utilisent, ou encore à des fiches de sécurité plus claires, une meilleure signalisation pour éviter que les visiteurs se perdent ou se mettent en danger, etc.

La suite ici: Le Design de l’information, entrevue avec Félix Arseneau (3/3)

Publicités

  1. 1 Le Design de l’information, entrevue avec Félix Arseneault (1/3) | Laurent Marcoux, consultant en design industriel

    […] La suite ici: Le Design de l’information, entrevue avec Félix Arseneault (2/3) […]

  2. 2 Le Design de l’information, entrevue avec Félix Arseneault (3/3) | Laurent Marcoux, consultant en design industriel

    […] Voici une entrevue que j’ai réalisée avec M. Félix Arseneault, spécialiste en design de l’information. Partie 1 ici: Le Design de l’information, entrevue avec Félix Arseneault (1/3) Partie 2 ici: Le Design de l’information, entrevue avec Félix Arseneault (2/3) […]

  3. 3 Le Design de l’information, entrevue avec Félix Arseneau (1/3) | Laurent Marcoux, consultant en design industriel

    […] La suite ici: Le Design de l’information, entrevue avec Félix Arseneau (2/3) […]





  • Page Facebook

  • Contactez-moi

    Laurent Marcoux, consultant en design industriel

    Email: contrat.laurent(at)gmail.com
    Skype : laurent_marcoux

    Pour la prise de rendez-vous: Heure locale au Canada

    Réseaux sociaux:
    Facebook Facebook
     Google+
    Linked-In Linked-In
    Twitter Twitter

  • Le Design et l’écologie

    LE DESIGN ET L’ÉCOLOGIE est un essai qui vise à vulgariser les concepts généraux liés à l’éco-conception de manière simple et concise. Il s’agit d’une introduction à l’éco-conception qui inclut une liste de définitions, un constat de l’impact du design sur l’entreprise socialement responsable, la logistique, le cycle de vie, l’image de marque et les normes de développement, ainsi qu’une liste de sites Web à consulter. AUCUN REMBOURSEMENT. AUCUN ÉCHANGE. 11 pages.
  • Le Design tout simplement

    LE DESIGN TOUT SIMPLEMENT est un essai qui vise à répondre à quatre grandes questions relatives au design : Qu’est-ce que le design? À quoi sert le design? Qu’est-ce qu’un bon design? Comment travaille un designer?  Né à Québec en 1987, Laurent Marcoux est diplômé en technique de design industriel au cégep de Sainte-Foy (Québec, Canada). Consultant en design, recherche et développement, il est l’auteur d’un blogue : http://designer-entreprise.com.  Notes générales: Ce texte fait 31 pages. Aucun échange. Aucun remboursement.