Signature design, l’attitude Calvin Klein et le risque de diversifier trop vite ses opérations

Si vous connaissez Calvin Klein, vous savez qu’ils sont synonymes de style. La marque raffine ses éléments publicitaires pour mettre en valeur les points clés qui différencie leur proposition mode. Il est important lorsqu’on met en vente des objets de mettre en vedette une signature. C’est ce que fait CK à merveille.

Qu’est-ce qu’une signature design?

La signature est par définition unique. Si on lui donne un style reconnaissable et lisible par un public cible, elle devint un outil de marketing. C’est votre logo, votre charte graphique, etc. La signature design, ça implique le stylisme de votre marque, ça ligne directrice en quelque sorte.

Il faut trouver le juste milieu lorsqu’on signe un produit. Les gens qui ont du style et du talent sont plus rares que ceux qui sont grotesques et ringards. Pour reconnaître un « créatif », il faut savoir juger de son portfolio. Pour juger un portfolio, ça prend une bonne connaissance de l’historique de son industrie. Si une institution dans une industrie, prenons celle de la mode vestimentaire, accepte le portfolio d’un designer comme étant supérieur aux autres, c’est en fonction des changements majeur dans cette industrie. On jugera supérieur le portfolio d’un designer ayant acquis chacune des leçons de mode des 100 dernières années…

Je pense que de nombreuses marques négligent leur signature au profit d’une image de marque molle et mal définie. Ils n’ont de toute évidence pas lu Start with why de Simon Sinek. Ce livre fait la critique d’Apple et donne son caractère particulier. Un must-read.

De mon côté, j’aime bien quand une marque a une signature design. Ça ajoute à la valeur perçue!

Publicités