Tendance Design : des cossins, des gogosses et des patantes pour 2013

Comme designer, je fais des études de marché rapides sur une base régulière afin de me tenir au courant des tendances du marché de la vente des objets dans ma ville. Je contacte des boutiques et des centres d’achat. Je parle avec des spécialiste en prototypage rapide et des gens qui sont fascinés tout simplement par leur collection. Bref, je me renseigne autant que je peux et je découvre des tendances avec les techniques de recherche que j’ai développées.

Ce qui me frappe ces temps-ci, c’est que les consommateurs de ma région sont à la recherche de « cossins, gogosses et patantes ». Pour les non québécois, ça signifie qu’ils recherchent des objets bon marché à petit prix. Souvent, c’est pour décorer et ce sont des bibelots ou des outils de cuisine ou de jardinage. Il y a un réel marché en ligne pour ce genre d’objets.

Selon la pripriétaire d’un grand centre commercial, l’un des objet ayant eu le plus de succès en kiosque est le sac magique (magic bag), un coussin qu’on réchauffe au micro-onde et qui soulage les tensions musculaires. Il existe une version pour enfant tout mignone en vente en pharmacie et qui est un coussin en forme d’ourson en peluche. Awww!

Pub Québec – Sac magique

ETSY est un bon exemple d’un site qui roule à la vente de « cossins ». D’autres sites rassemblent des objets pour « geek » qui sont des cadeaux bon marché surprenant et « amazing » (incroyables). Voir http://shutupandtakemymoney.com/ .

J’avais traité plus tôt de cette tendance ici:

Je connais un « vendeur de gogosse » qui a vendu pour 4000$ de figurines avec sa boutique en ligne en quelques JOURS! Un vrai succès d’affaires pour cet étudiant. Cela a coûté grosso modo le prix d’un moule, la fabrication en Chine et un site Web efficace en SEO marketing, ce qui, en bout de ligne, a été rentabilisé dans une semaine.

En somme, l’objet design à prix bon marché est à la mode! On parle ici d’un objet de moins de 30$CAD. On peut penser ici à la génération Internet qui magasine des objets tout bonnement parce qu’elle a grandi dans une société de consommation où le cadeau matériel est tout simplement la norme. On peut aussi expliquer cela par l’intéret grandissant pour des cadeaux DIY (« do it yourself », le fait à la main) ou encore pour des cadeaux à bas prix suite aux problèmes économiques de la crise en 2008… Sans trop s’aventurer, on peut être certain d’une chose: les consommateurs de tous temps ont aimé les petits objets pas trop cher. Il suffit d’étudier le marché des jouets et son histoire pour s’en rendre compte!

Si vous aimez ce billet, vous aimerez aussi:

Publicités