Embllage pourri: les caprices d’un pot de confiture à l’ancienne impossible à ouvrir

Une marque de confiture québécoise dont je vais taire le nom a comme caprice d’être très, mais je veux dire très difficile à ouvrir. Comment peut-on autant manquer sa cible? L’emballage est si dur à ouvrir qu’une main frêle de personne âgée ou encore la petite main d’un enfant ne pourrait jamais réussir à l’ouvrir. Le packaging est tellement nul qu’il est certainement non ergonomique et fabriqué, de toute évidence, pour Hulk. Je dis ça avec certitude parce qu’avec mes bras de gorille d’homme, ça m’a pris 10 minutes avant d’ouvrir le satané pot de confiture. Ouf!

Si vous aimez ce billet, vous aimerez aussi:

Publicités