La peine d’amour est certainement un phénomène, voir une étape de vie, qui est universel. Dans ce sens, le kit « Love hurts » de Melanie Chernock est une vrai réussite:

Basée à New York, Melanie Chernock a imaginé un kit de survie « Love Hurts Packaging », contenant tous les éléments nécessaires pour se remettre d’une rupture amoureuse. Avec une identité visuelle simple et réussie, découvrez ce projet contenant des mouchoirs, du chocolat ou encore de la vodka dans la suite en images.

LOVE HURTS

Ça répond à un besoin réel, très peu abordé par les marques de ce monde. Certes, on connait le penchant des femmes pour la crème glacée et le chocolat quand elles mangent leurs émotions, mais ça ne comble pas tous les désirs d’une personne déprimée par une peine d’amour que de manger. Encore faut-il un peu de musique, un peu de chaleur humaine… Love hurts, c’est un design qui va dans le sens de plus d’empathie, plus de compassion. Je trouve ça génial. Ce concept rapelle l’excellent kit de survie Just in Case kit.

Je critique l’aspect rétro, « 90’s », de cette typologie et de ce graphisme qui manque de sophistication. Le boîtier comme tel me semble très « moyen », très « gna-gna » comme on dit chez nous… En français plus correct, on dirait que c’est « froid et beige ». J’aurais proposé un coffret plus élégant, en métal léger, et un imprimé avec plus de relief, d’un rouge vif, un peu comme ceci:

via core77

Si vous aimez ce billet, vous aimerez aussi:

Publicités