Shelfies: des vêtements en polyester très tendance

Qui veut un « sweater » à la mode? Voici un vêtement de la marque Shelfies représentant des motifs de nuages multicolors que je trouve particulièrement réussi:

via LeCahier

LeCahier présente Shelfies comme « une boutique 100% ludique ». Personnellement, ça  me rappelle la photo Wikipédia du très cool Nick D’Aloisio, qui portait un « sweater » au motif de Cherios:

via Wikipédia

Difficile d’être plus en accord avec la tendance actuelle! C’est « incroyable » (amazing), c’est rigolo, c’est confortable, c’est jeune, c’est coloré… On aime ça! J’ai le petit fantasme de voir une femme très sexy porter se chandail et rien d’autre en dessous, un peu à la manière des pub (sexistes?) d’Americain Apparel:

via trendsupdates

Pour critiquer ce produit, je vais simplement dire que la marque ne s’est pas réellement affichée avec des mannequins sur son site Web et ainsi, elle n’a pas démontrée la qualité de la coupe de ces vêtements ni dans quel style de vie on l’inscrit.

Les chandails sont très jolis, mais ils ne sont pas connotés par un symbole ou un logo, ce qui aurait permi de reconnaître la marque dans le monde. Un joli petit logo tout mignon comme le crocrodile de Lacoste aurait pu ajouter au charme de ce vêtement très urbain:

via Wikipédia

Aussi, j’aurais aimé voir des gens interagir entre eux avec ce chandail: à la plage, à la ville, en forêt… Ça aurait permi de remarquer les regards que les gens porteraient sur ces looks. À ce sujet, j’ai déjà critiqué favorablement la campagne de pub toute en nuance de KC Prod, dans le billet « KC Prod vend sa marque de vêtements aux jeunes »:

Le Québécois KC Prod, populaire youtuber, met en vente demanière authentique des vêtements de sa marque personnelleRare Vision. L’intérêt de sa démarche est qu’il saisi intuitivement l’influence de l’esthétique Web sur les consommateurs comme le montre son Tumblr, une source deswag inestimable. Il explique ici sa vision, de quoi inspirer tout jeune entrepreneur:

Rare Vision clothing Day 1

Puis, il faut souligner que les amateurs d’éco-conception pourraient être ravis de savoir que les vêtements en polyester Shelfies peuvent être fait de plastique 100% recyclé. Ce serait un facteur de vente important que les spécialistes de la marque auraient avantage à souligner. D’ailleurs, la section FAQ du site ne mentionne pas la source de ces vêtements, autrement dit leur lieu de fabrication. Par exemple, tout le monde sait bien que les vêtements fabriqués au Bangladesh coûtent moins cher, mais leur prix vaut-il la peine si on prend conscience des conditions de travail dans ces pays? L’éco-conception, c’est le genre de paramètre que les jeunes amateurs de mode ont tendance à pointer du doigt de plus en plus. À propos, lisez:

Finalement, comme c’est le cas des produits à valeur identitaire, il aurait été pertinent de diviser le site en deux: vêtements pour femmes et vêtements pour hommes, même si on vend le même type de sweater dans les deux catégories. Cette division renforcerait le sentiment identitaire qu’apporte cette marque fort amusante. Pour en savoir plus:

Si vous aimez ce billet, vous aimerez aussi:

Publicités


  • Page Facebook

  • Contactez-moi

    Laurent Marcoux, consultant en design industriel

    Email: contrat.laurent(at)gmail.com
    Skype : laurent_marcoux

    Pour la prise de rendez-vous: Heure locale au Canada

    Réseaux sociaux:
    Facebook Facebook
     Google+
    Linked-In Linked-In
    Twitter Twitter

  • Le Design et l’écologie

    LE DESIGN ET L’ÉCOLOGIE est un essai qui vise à vulgariser les concepts généraux liés à l’éco-conception de manière simple et concise. Il s’agit d’une introduction à l’éco-conception qui inclut une liste de définitions, un constat de l’impact du design sur l’entreprise socialement responsable, la logistique, le cycle de vie, l’image de marque et les normes de développement, ainsi qu’une liste de sites Web à consulter. AUCUN REMBOURSEMENT. AUCUN ÉCHANGE. 11 pages.
  • Le Design tout simplement

    LE DESIGN TOUT SIMPLEMENT est un essai qui vise à répondre à quatre grandes questions relatives au design : Qu’est-ce que le design? À quoi sert le design? Qu’est-ce qu’un bon design? Comment travaille un designer?  Né à Québec en 1987, Laurent Marcoux est diplômé en technique de design industriel au cégep de Sainte-Foy (Québec, Canada). Consultant en design, recherche et développement, il est l’auteur d’un blogue : http://designer-entreprise.com.  Notes générales: Ce texte fait 31 pages. Aucun échange. Aucun remboursement.