Bixi, le vélo est interdit aux plus de 265 lbs (120 kg)

Tel qu’en font mention les médias, il existe un règlement propre au vélo Bixi de Montréal qui le déclare interdit aux gens (obèses?) de plus de 265 lbs (120 kg).

L’article est question est sous la rubrique « Article 8: Obligations de l’utilisateur »:

8.3 L’utilisateur s’engage à ne pas excéder la charge maximale que peut supporter le  vélo. Cette charge est de 120 Kg pour le vélo et de 8 Kg pour le panier.

Cliquez ici pour consulter les Conditions d’utilisation du Bixi (PDF).

Ce règlement serait de nature préventive parce que les roues et les freins n’auraient pas été conçus pour satisfaire ce qui représenterait une faible proportion de la population. Si cette notion ergonomique a été prise en compte, c’est que ce vélo accessible à tous ne peut plaire à tous!

Le Bixi interdit aux 120 kg et plus (LaPresse):

À quelques jours du lancement du BIXI à New York, un tabloïd local a fait une découverte troublante: ces vélos sont interdits aux usagers qui pèsent plus de 120 kg (265 lb).

Cocasse et typiquement américain? Ne riez pas, la même condition existe à Montréal.

Pratiquement inconnue, au point où les responsables du BIXI ont dû fouiller pour la retrouver, la clause 8.3 établit à 120 kg la «charge maximale» que peut supporter le vélo. Il s’agit de l’une des 65 conditions que s’engage à respecter tout usager.

Je n’irai pas jusqu’à dire que c’est une erreur de design que d’inclure ce règlement dans la politique du Bixi. Cependant, on aurait pu déjà annoncer ce règlement de manière plus visible, de sorte à ne pas créer de mauvaise surprise à la population.

Si vous aimez ce billet, vous aimerez aussi:

Publicités

  • Page Facebook

  • Contactez-moi

    Laurent Marcoux, consultant en design industriel

    Email: contrat.laurent(at)gmail.com
    Skype : laurent_marcoux

    Pour la prise de rendez-vous: Heure locale au Canada

    Réseaux sociaux:
    Facebook Facebook
     Google+
    Linked-In Linked-In
    Twitter Twitter

  • Le Design et l’écologie

    LE DESIGN ET L’ÉCOLOGIE est un essai qui vise à vulgariser les concepts généraux liés à l’éco-conception de manière simple et concise. Il s’agit d’une introduction à l’éco-conception qui inclut une liste de définitions, un constat de l’impact du design sur l’entreprise socialement responsable, la logistique, le cycle de vie, l’image de marque et les normes de développement, ainsi qu’une liste de sites Web à consulter. AUCUN REMBOURSEMENT. AUCUN ÉCHANGE. 11 pages.
  • Le Design tout simplement

    LE DESIGN TOUT SIMPLEMENT est un essai qui vise à répondre à quatre grandes questions relatives au design : Qu’est-ce que le design? À quoi sert le design? Qu’est-ce qu’un bon design? Comment travaille un designer?  Né à Québec en 1987, Laurent Marcoux est diplômé en technique de design industriel au cégep de Sainte-Foy (Québec, Canada). Consultant en design, recherche et développement, il est l’auteur d’un blogue : http://designer-entreprise.com.  Notes générales: Ce texte fait 31 pages. Aucun échange. Aucun remboursement.