Répondre au manque d’imagination selon William Butler Yeats

J’avais déjà écrit un billet sur les manières dont on répond parfois à l’innovation par la moquerie ou l’injure dans: Innover: Peter Joseph (Zeitgeist) raconte 2 types d’attaques que subissent les innovateurs . Depuis, j’ai regardé une entrevue accordée par George Lucas, le créateur de Star Wars, probablement la création la plus rentable des derniers temps, et aussi la plus remarquable diront certains. Dans cette entrevue avec Bill Moyers, Lucas parle de ces enfants qu’il a connu qui ne sont pas doués d’imagination et de la tristesse qu’il en ressent:

The Mythology of Star Wars [FULL DOCUMENTARY]

En pensant aux défis que pose le fait de réaliser et vendre ce qu’on imagine concrètement, je me suis demandé ce que je répondrais à une personne qui n’est pas douée d’imagination. Pour répondre, je vais reprendre humblement les mots que j’ai entendu dans Equilibrium, le film de Kurt Wimmer paru en 2002 et qui citait un poème de William Butler Yeats :

Marche doucement, car tu marches sur mes rêves

– William Butler YeatsHe wishes for the cloths of heaven, traduction libre par Keyvan Sayar:

La citation dans le film:

extrait Equilibrium ( marche doucement)

Le poème original:

He Wishes For The Cloths Of Heaven

William B. Yeats

HAD I the heavens’ embroidered cloths,
Enwrought with golden and silver light,
The blue and the dim and the dark cloths
Of night and light and the half-light,
I would spread the cloths under your feet:
But I, being poor, have only my dreams;
I have spread my dreams under your feet;
Tread softly because you tread on my dreams.

La traduction complète de Keyvan Sayar:

Lui qui aurait voulu pouvoir offrir le ciel

William B. Yeats

Si je pouvais t’offrir le bleu secret du ciel
Brodé de lumière d’or et de reflets d’argents
Le mystérieux secret, le secret éternel
De la nuit et du jour, de la vie et du temps

Avec tout mon amour je le mettrais à tes pieds
Mais tu sais je suis pauvre et je n’ai que mes rêves
Alors c’est de mes rêves qu’il faut te contenter
Marche doucement, car tu marches sur mes rêves

N’ayez crainte, ce blogue ne traite pas de poésie, c’est pourquoi ce billet est contenu dans la catégorie Personnel, hors sujet de ce blogue.

Si vous aimez, vous aimerez aussi:

Publicités

  • Page Facebook

  • Contactez-moi

    Laurent Marcoux, consultant en design industriel

    Email: contrat.laurent(at)gmail.com
    Skype : laurent_marcoux

    Pour la prise de rendez-vous: Heure locale au Canada

    Réseaux sociaux:
    Facebook Facebook
     Google+
    Linked-In Linked-In
    Twitter Twitter

  • Le Design et l’écologie

    LE DESIGN ET L’ÉCOLOGIE est un essai qui vise à vulgariser les concepts généraux liés à l’éco-conception de manière simple et concise. Il s’agit d’une introduction à l’éco-conception qui inclut une liste de définitions, un constat de l’impact du design sur l’entreprise socialement responsable, la logistique, le cycle de vie, l’image de marque et les normes de développement, ainsi qu’une liste de sites Web à consulter. AUCUN REMBOURSEMENT. AUCUN ÉCHANGE. 11 pages.
  • Le Design tout simplement

    LE DESIGN TOUT SIMPLEMENT est un essai qui vise à répondre à quatre grandes questions relatives au design : Qu’est-ce que le design? À quoi sert le design? Qu’est-ce qu’un bon design? Comment travaille un designer?  Né à Québec en 1987, Laurent Marcoux est diplômé en technique de design industriel au cégep de Sainte-Foy (Québec, Canada). Consultant en design, recherche et développement, il est l’auteur d’un blogue : http://designer-entreprise.com.  Notes générales: Ce texte fait 31 pages. Aucun échange. Aucun remboursement.