Matériaux recyclés et design écologique

Un étudiant en première année de Licence d’Art Appliqué à l’Université de Nîmes m’a contacté pour en savoir plus au sujet des matériaux recyclés et du design écologique. J’ai écrit plus bas mes réponses à ses questions. J’explique plus en détail mon point de vue dans un ebook sur le design et l’écologie.

Quels peuvent être les avantages à l’utilisation des matériaux périssables dans la fabrication d’objets ? Serait-il possible d’utiliser l’état déjà dégradé d’un matériau pour en faire un objet qui deviendrait alors durable ?

Il y a l’aspect commercial: les consommateurs veulent des objets écologiques. Il y a l’aspect coût: pour une usine, ça peut être plus rentable d’utiliser des matériaux recyclés. Il y a aussi l’avantage du matériau comme tel selon ses propriétés esthétiques, techniques, etc. Les bioplastiques sont des plastiques biodégradables. Selon l’approche Craddle-to-Craddle, il est pertinent de fabriquer des objets qui nourrissent le sol. Les bioplastiques peuvent être composés de nutriments qui enrichiront le sol. C’est l’exemple du stylo porte graine publicitaire.

L’intégration de matériaux périssables vise-t-elle à sensibiliser la société sur l’écologie ?

Oui, cependant c’est le marketing publicitaire qui peut dire au public que le produit est écologique.

L’écologie a-t-elle un rôle important dans la durée de vie d’un objet ?

Oui, en ce sens que les matériaux habituels peuvent durer plusieurs dizaines d’années avant de se dégrader. Il est possible de planifier la fin de vie d’un objet grâce à l’obsolescence planifiée, un domaine qui réserve plutôt de l’ordre des concepteurs mécaniques.

Selon vous, est-ce grâce à l’utilisation de formes végétales notamment dans les objets de l’art nouveau qu’est plus tard apparut des objets en matériaux périssables ?

Non, c’est avec l’introduction de politiques gouvernementales comme la norme DEEE.

D’après vous, est-ce le matériau périssable qui régit la forme de l’objet ? Le designer est il libre, totalement libre et maître de sa création ?

Les contraintes de fabrication de tous les matériaux sont nombreuses. Il faut dire qu’elles ne sont pas plus flexibles pour les matériaux écologiques.

Comment des matériaux périssables devenus objet durable sont-ils entretenus au fils des ans ?

Sans généraliser, on peut dire qu’ils sont entretenus de la même manière que les objets habituels.

Le prix est-il plus élevé pour l’utilisation d’un matériel durable que pour un matériel périssable ?

Oui, il peut être plus coûteux d’acheter des matériaux écologiques. Il n’y a pas de généralisation à faire, car certains matériaux écologiques sont moins chers, comme par exemple les plastiques recyclés.

ebook: Le Design et l'écologie

ebook: Le Design et l’écologie

Publicités

  • Page Facebook

  • Contactez-moi

    Laurent Marcoux, consultant en design industriel

    Email: contrat.laurent(at)gmail.com
    Skype : laurent_marcoux

    Pour la prise de rendez-vous: Heure locale au Canada

    Réseaux sociaux:
    Facebook Facebook
     Google+
    Linked-In Linked-In
    Twitter Twitter

  • Le Design et l’écologie

    LE DESIGN ET L’ÉCOLOGIE est un essai qui vise à vulgariser les concepts généraux liés à l’éco-conception de manière simple et concise. Il s’agit d’une introduction à l’éco-conception qui inclut une liste de définitions, un constat de l’impact du design sur l’entreprise socialement responsable, la logistique, le cycle de vie, l’image de marque et les normes de développement, ainsi qu’une liste de sites Web à consulter. AUCUN REMBOURSEMENT. AUCUN ÉCHANGE. 11 pages.
  • Le Design tout simplement

    LE DESIGN TOUT SIMPLEMENT est un essai qui vise à répondre à quatre grandes questions relatives au design : Qu’est-ce que le design? À quoi sert le design? Qu’est-ce qu’un bon design? Comment travaille un designer?  Né à Québec en 1987, Laurent Marcoux est diplômé en technique de design industriel au cégep de Sainte-Foy (Québec, Canada). Consultant en design, recherche et développement, il est l’auteur d’un blogue : http://designer-entreprise.com.  Notes générales: Ce texte fait 31 pages. Aucun échange. Aucun remboursement.