La créativité et l’innovation en PME se font souvent dans le cadre de contraintes. Les réflexions avant-gardistes sont le résultat de conversations, d’essai-erreurs et d’un travail de recherche. Tout cela est coûteux. Voici l’exemple d’un groupe avant-gardiste qui fonctionne de manière intéressante, en alliance avec des entreprises :

Selon Wikipédia:

Ant Farm est un groupe d’architectes américain qui produisit des œuvres expérimentales de 1968 à 1978. Leur travail est documenté en vidéo, et le groupe est considéré comme pionnier dans les arts multimédia. Il peut être considéré comme un mélange entre Archigram, les Rolling Stones et The Yes Men, et fait partie du mouvement de la contre-cultureaméricaine de cette époque. Ant Farm utilisa des technologies alors en pointe tout en attaquant de front la culture américaine de critiques politiques et sociales de façon très critique (et même violente) envers les mass-medias.

Ces architectes créent des projets qu’ils proposent ensuite aux entreprises.

Je crois qu’il s’agit d’une démarche qui peut s’avérer onéreuse, mais aussi très fructueuse que de faire de la R&D. C’est pourquoi je propose aux entreprises de s’allier avec des organismes à but non lucratif, des inventeurs, des artistes, etc. Cela permet d’éviter des coûts liés à la Recherche et développement. En effet, on profite des recherches de ces alliés, qu’on ne finance que pour les résultats satisfaisants qu’ils produisent. L’entente peut être définie comme une contribution sous forme de profits sur les ventes ou encore en tant que de la sous-traitance. Bien entendu, rien ne vaut une véritable orientation design en entreprise, mais ce type de partenariat peut réduire les coûts R&D d’une PME. Bref, PME et R&D, la solution est de créer des alliances.

Publicités