Plein Art ou pourquoi les artisans sont dans le champ

C’est bientôt le Salon Plein Art, une chance unique de découvrir le travail de haute qualité d’artisans du Québec. Cependant, ça me désole de voir ces artisans qui ont souvent aucune idée de l’approche design et marketing à prendre pour mettre à profit leur talent et qui perdent de nombreuses occasions de faire de l’argent. Je rappelle que le design est un levier économique à ne pas négliger.

Des problèmes techniques évidents

Selon moi, voici les grands problèmes que ces artisans rencontrent depuis l’augmentation de la mondialisation:

  • Vente de produits uniques ou très originaux
  • Réduction du coût de fabrication des pièces
  • Fabrication en petite série
  • Trouver des clients
  • Trouver des distributeurs et des boutiques

Le design au service de l’artisanat

Sans généraliser, voici une conversation que j’ai eu avec un artisan cette année et qui est représentative du genre de manque de savoir-faire entrepreneurial de certains artisans :

ARTISAN: Je ne savais pas qu’il fallait avoir une stratégie pour vendre des tables.

MOI: Quoi? Mais c’est certain qu’il faut une stratégie pour vendre des tables. Penses-tu que ta table va se vendre toute seule?

ARTISAN: Non, je sais bien qu’il faut la vendre et attirer les clients, mais je ne sais pas comment.

MOI: Sais-tu ce que tes clients veulent vraiment? Il y a deux manières de procéder: soit tu fais ce qu’ils veulent, soit tu fais quelque chose d’original et tu leur vends de façon excellente afin de les séduire. Mais ils ne vont pas acheter ta table si elle n’est pas vendue. As-tu pensé à un plan d’affaires pour ton entreprise?

ARTISAN: Non. Je n’ai pas pensé à avoir une stratégie. Je suis un artisan et je n’ai jamais fait de stratégies. Je fabrique selon mon humeur. Comment faire pour vendre ce que j’ai déjà fabriqué?

MOI: Tu cherches à savoir leurs motivations d’achat, ce qu’ils recherchent et pourquoi ils utilisent ton produit. Mais au départ, tu ne fabriques pas n’importe quoi, tu fabriques ce qui est en demande ou ce qui a de grandes chances de plaire aux consommateurs. Pour satisfaire les consommateurs, tu as besoin de toute évidence de faire appel aux services d’un designer. Ça joue dur dans le monde des biens de consommation.

Aucune stratégie marketing

J’ai rencontré de nombreux artisans cette année: des passionnés d’écologie, des ébénistes, des soudeurs, des bricoleurs, des couturiers, etc. Je suis toujours étonné de voir à quel point ils n’ont aucune idée du marketing alors qu’ils sont des travailleurs autonomes qui cherchent à réussir dans le monde des affaires.

De nombreux artisans m’ont affirmé ne rien connaître de la situation économique actuelle. Ils ne savent pas ce qu’est le marché des biens et services. À notre époque de mondialisation, l’artisanat a de la valeur, mais dans un contexte bien précis: celui de produit de niche ou celui de l’innovation-valeur. À moins de créer un objet très utile et performant de type design, l’objet d’artisanat est en compétition directe avec les objets de décoration bon marché accessibles dans les grands centres commerciaux. L’image de marque est clé dans la stratégie de l’artisan.

Vous aimez? Vous aimerez aussi…

MAJ:

Plein Art dans le rouge. Voir cet article de Radio-Canada: http://www.radio-canada.ca/regions/Quebec/2010/08/09/002-deficit_plein_art.shtml

 Vous aimez? Commentez et partagez: Bookmark  and Share Saviez-vous que j’offre des services en design de produits et marketing promotionnel?

Publicités

  1. Je suis bien de votre avis. Mais j’ajouterai que malheureusement pour plusieurs de ces artisans, un autre problème est flagrant : le manque de qualité dans la réalisation. Si nous voulons rivaliser avec la production de masse asiatique, notre produit doit être irréprochable et de très haute qualité! Je vois une énorme différence entre des artisans Canadiens et ceux des U.S.A. ou de l’Italie et de la France.

    Quand le produit n’est pas tellement vendable à longue échéance, quand le « buzz » entourant au hazard un artiste s’éteint, je ne pense pas qu’investir dans un plan d’affaire leur soit d’une grande utilité.

    Sinon, je pense aussi qu’il y a un manque total d’organisation dans certains ateliers. Des dépenses inutiles et une gestion de la matière première décifiente.

    Ne soyons pas pessimiste quand même!

    Passez une agréable fin de journée





  • Page Facebook

  • Contactez-moi

    Laurent Marcoux, consultant en design industriel

    Email: contrat.laurent(at)gmail.com
    Skype : laurent_marcoux

    Pour la prise de rendez-vous: Heure locale au Canada

    Réseaux sociaux:
    Facebook Facebook
     Google+
    Linked-In Linked-In
    Twitter Twitter

  • Le Design et l’écologie

    LE DESIGN ET L’ÉCOLOGIE est un essai qui vise à vulgariser les concepts généraux liés à l’éco-conception de manière simple et concise. Il s’agit d’une introduction à l’éco-conception qui inclut une liste de définitions, un constat de l’impact du design sur l’entreprise socialement responsable, la logistique, le cycle de vie, l’image de marque et les normes de développement, ainsi qu’une liste de sites Web à consulter. AUCUN REMBOURSEMENT. AUCUN ÉCHANGE. 11 pages.
  • Le Design tout simplement

    LE DESIGN TOUT SIMPLEMENT est un essai qui vise à répondre à quatre grandes questions relatives au design : Qu’est-ce que le design? À quoi sert le design? Qu’est-ce qu’un bon design? Comment travaille un designer?  Né à Québec en 1987, Laurent Marcoux est diplômé en technique de design industriel au cégep de Sainte-Foy (Québec, Canada). Consultant en design, recherche et développement, il est l’auteur d’un blogue : http://designer-entreprise.com.  Notes générales: Ce texte fait 31 pages. Aucun échange. Aucun remboursement.