Vous avez ce genre d’idées originales?

Êtes-vous inventeur? Voici une liste d’éléments à prendre en considération selon les différentes étapes de votre travail:

  • Dès que vous avez une idée d’invention, notez-là avec la date et signez et placez-là en lieu sûr. Ensuite, fouillez tout ce qui existe qui pourrait ressembler de près ou de loin à ce que vous avez imaginé et tentez de distinguer votre produit sur le marché ciblé. Au Canada comme ailleurs dans le monde, les inventeurs se font voler leurs idées, mais dans le pire des cas, vous aurez tout de même une preuve papier que vous avez eu l’intelligence de penser à cette invention, même sans en avoir le brevet. Vous pourrez ainsi surfer sur le succès du voleur en disant que vous aviez imaginé la même chose ou aller en court avec ce minimum de preuves.
  • Votre idée est-elle notée? Avez-vous pensé à sa mise en marché? Ce n’est pas tout d’être inventeur. Pour profiter de ses inventions, il faut encore les vendre. Avez-vous estimé le succès commercial de votre invention?
  • Vous voulez mettre votre invention sur le marché? Avez-vous pensé à la produire de façon rentable afin d’en réduire les coûts de production? Avez-vous pensé faire appel à un designer de produits pour qu’il améliore votre invention et en fasse un produit commercial véritable? Êtes-vous entrepreneur sans le savoir?
  • Notez que le brevet n’est applicable que dans le pays où il est donné, à moins d’exception. Pour vos brevets, parlez à des agents de brevets comme le CRIQ. Un brevet peut coûter 3000$.
  • Votre invention est commercialisable, brevetée et ensuite…? Il suffit de réaliser un prototype et de contacter des salons d’expositions, des commerçants et des détaillants. Avez-vous une force de vente?
  • Et une fois que vous aurez vendu quelques produits, avez-vous pensé à la suite? Avez-vous bien géré vos dépenses? C’est la panique?

Je me confie à vous: je pense que la plupart des inventeurs ne comprennent absolument rien au design. Si vous voulez en avoir la preuve, visitez Google Patents (brevets pour inventions) . Je vous fais une autre confession: les inventeurs sont parfois capricieux au point de préférer leurs idées à celles d’experts. Si c’est votre cas, sachez que selon les spécialistes du CRIQ, de nombreux inventeurs dépensent des sommes considérables pour que leurs idées deviennent réalité sans même avoir pensé regarder sur Google Images si quelqu’un d’autre a déjà mis en marché ce dont ces inventeurs rêvent de réaliser. Si ce genre d’erreur majeure peut arriver en tout début de projet, lorsqu’il est temps de noter l’idée, imaginez le genre de problématiques que peuvent engendrer la mise en marché et la vente!

Maintenant que c’est dit, il serait intéressant que vous sachiez que les inventeurs ont du profit à tirer de faire appel à un designer de produits. Pourquoi? Parce que par définition, le designer de produits est l’expert de la conception de produits commerciaux, ce qui signifie qu’il a l’expérience et la compétence pour transformer une idée/une invention en un succès commercial dans la mesure où il travaille en collaboration avec des gens en production, marketing, vente, etc. afin de réaliser des profits et réduire les coûts de production.

Pour plus d’information, je vous invite à lire ou relire mes autres billets:

Image de marque et durabilité sur le marché

Pourquoi engager un designer industriel/designer de produits?

Comment créer de l’engouement dans un salon d’exposition?

Une voiture électrique en forme de pyramide

Les Vlogbrothers ou comment faire du profit avec un gag

Découvrez le design… Téléchargez le e-book Le Design tout simplement.
Publicités

  • Page Facebook

  • Contactez-moi

    Laurent Marcoux, consultant en design industriel

    Email: contrat.laurent(at)gmail.com
    Skype : laurent_marcoux

    Pour la prise de rendez-vous: Heure locale au Canada

    Réseaux sociaux:
    Facebook Facebook
     Google+
    Linked-In Linked-In
    Twitter Twitter

  • Le Design et l’écologie

    LE DESIGN ET L’ÉCOLOGIE est un essai qui vise à vulgariser les concepts généraux liés à l’éco-conception de manière simple et concise. Il s’agit d’une introduction à l’éco-conception qui inclut une liste de définitions, un constat de l’impact du design sur l’entreprise socialement responsable, la logistique, le cycle de vie, l’image de marque et les normes de développement, ainsi qu’une liste de sites Web à consulter. AUCUN REMBOURSEMENT. AUCUN ÉCHANGE. 11 pages.
  • Le Design tout simplement

    LE DESIGN TOUT SIMPLEMENT est un essai qui vise à répondre à quatre grandes questions relatives au design : Qu’est-ce que le design? À quoi sert le design? Qu’est-ce qu’un bon design? Comment travaille un designer?  Né à Québec en 1987, Laurent Marcoux est diplômé en technique de design industriel au cégep de Sainte-Foy (Québec, Canada). Consultant en design, recherche et développement, il est l’auteur d’un blogue : http://designer-entreprise.com.  Notes générales: Ce texte fait 31 pages. Aucun échange. Aucun remboursement.